• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Oscar Ollo

Oscar Ollo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 21/11/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 57 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites






Derniers commentaires



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 19:55

    @tartemolle

    Cuba... Malheureux ! Le paradis du prolétaire, avec une médecine que le monde entier envie et un enseignement qui fait pâlir de jalousie Jean-Michel Blanquer.

    Ce qu’ils ne savent pas, c’est que j’ai eu l’occasion de faire connaissance avec la médecine socialiste gratuite : le médecin ne vous soigne pas si vous n’allongez pas le bakchich et les pharmacies sont vides : à moins de connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un, vous pouvez mourir sur place, ce n’est pas le leader maximo ou le conducator qui s’en souciera.

    Quant au système éducatif, je suis beau joueur. Mais pas difficile de faire mieux que Blanquer (ou que les clowns qu’on a chez nous). 

    Mais dans ce genre de pays, la discipline n’est pas un vain mot. Celui qui va se risquer à menacer sa prof avec une arme, factice ou pas, risque sa peau. Et il ferait beau voir que quelqu’un ose la ramener parce que la police rudoie quelques étudiants turbulents comme à Mantes la Jolie. C’est la seule chose que j’ai aimée dans ces pays : au moins la racaille a peur de la police.



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 19:35

    @goc

    En fait en gros vous proposez de vous servir chez ceux qui ont été un peu plus prévoyants que vous. Les banques, c’est l’épargne des Français, des plus modestes aux plus prospères. Vous comprendrez qu’ils ne seront pas d’accord, non ? Alors que le sort des « riches » vous indiffère, je peux imaginer (je ne dis pas comprendre), mais vouloir ruiner celui qui a mis quelques sous de côté à la sueur de son front, c’est ...  



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 19:30

    @tartemolle

    Il ne faut pas vous inquiéter : les JL et compagnie jouent les matamores, mais quand ils seront devant le choix, ils feront comme les Grecs. Je me demande encore pourquoi ils ont choisi de garder l’euro... En fait le choix est assez simple : se serrer (violemment) la ceinture ou la misère noire (comme au Venezuela que vous évoquez à juste titre). Ah oui, suis-je bête : le Venezuela, comme les autres régimes totalitaro-socialistes sont victimes des méchants capitalistes. C’est bien une tare socialiste de toujours chercher la faute chez les autres.

    A partir du moment où on essaie de s’en sortir sans rien demander à personne et qu’on assume ses responsabilités, on est « riche » pour ces gens. Belle mentalité !

    Mais bon, essayer de faire rentrer un minimum de notions d’économie dans leurs têtes est aussi compliqué que danser le tango avec 25 mètres de tuyau d’arrosage.



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 19:18

    @JL

    Et il y en a pour imaginer que je suis riche. Pure spéculation, vous n’avez pas bien lu mes commentaires et encore moins mon article pour raconter une énormité pareille. A moins que vous ne pensiez comme Raoul le dingue porte-parole de notre PTB (une sorte d’insoumis belge) qu’on est riche à partir de 1500€/mois.

    Joli monde que vous promouvez là. Gardez-le et surtout continuez à croire que vous pouvez vivre sur le dos du reste du monde. Quand on est surendetté comme la France (et par extension les Français), il est suicidaire de cracher à la figure de ses créanciers. C’est vous qui voyez, les Grecs ont vu...



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 14:33

    @Giordano Bruno

    Selon moi, les principaux responsable de la précarité sont :

    -L’encouragement à la médiocrité d’un système éducatif qui cultive l’excuse et l’égalitarisme à tout crin. Pour les enseignants comme pour vous, « les zinégalités » sont le diable en personne. 

    -La déresponsabilisation complète des « précaires ». Si l’aide sociale était liée au comportement, on aurait déjà beaucoup moins de problèmes : ne pas saloper son environnement, ne pas emmerder le voisinage, se prendre un minimum en main serait déjà un bon début. Et je ne parle même pas de se rendre utile à la communauté (vous avez vu l’état de mon quartier ?), là c’est carrément du domaine du délire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Enseignement Banlieue Belgique

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité