• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JPCiron

 
Comme point de départ pour la recherche de notre destination souhaitable, la Vision d’un humanisme ‘généralisé’ tel que décrit par l'anthropologue Lévi-Strauss me semble être une voie raisonnable, quoique pour nous révolutionnaire : "(...) un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même mais place le monde avant la vie, la vie avant l'homme, le respect des autres êtres avant l'amour-propre."
Godelier souligne que, pour Lévi-Strauss, le salut de l'humanité, s'il en était un, ne pourrait provenir que de l'Orient.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/08/2018
  • Modérateur depuis le 27/09/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 90 2726 5617
1 mois 1 52 160
5 jours 0 10 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1022 895 127
1 mois 22 20 2
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • JPCiron JPCiron 14 juillet 22:04

    @Gollum

    un dualisme évident..>
    .
    La Bible, c’est comme le ’Port-Salut’, c’est écrit dessus :
    .

    <Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable. > (1Jean 3:8)

    .



  • JPCiron JPCiron 14 juillet 21:53

    Ref. : le commentaire de @Cartman

    https://www.agoravox.fr/commentaire6103206

    .

    et ma réponse :

    https://www.agoravox.fr/commentaire6103265

    .

    Pour la partie finale de cette dernière réponse sur les échanges de l’Égypte des origines avec l’Indus, Sumer, et l’ Elam ( vers le tournant du 3 ième et du 4 ième millénaire avant JC), précisons que :

    .

    > la population de l’Égypte d’alors avait reçu un afflux considérable de populations Berbères déplacées par la désertification progressive du ’’Sahara Vert’’ antérieure à 4000 av. JC.

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-enigme-des-hebreux-sont-ils-un-225148

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-enigme-des-hebreux-d-ou-viennent-225205

    .

    > les populations d’alors de la zone Sumer – Elam – Indus étaient des peuples Elamo-Dravidiens (noirs).

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/les-sumeriens-d-ou-donc-ces-genies-222539

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/qui-sont-les-veritables-inventeurs-222120

    .

    Je n’ai pas d’informations sur de possibles autres civilisations importantes de l’époque qui auraient pu échanger avec les Egyptiens (exception faire des Berbères du Sahara et du Maghreb, mentionnés durant les toutes premières dynasties égyptiennes.

    .



  • JPCiron JPCiron 14 juillet 17:33

    @Gollum

    Toujours pas de vie post mortem. >
    Merci pour cette contribution.

    Toute la structure sociale des Egyptiens, bien des millénaires avant JC, était basée sur le respect, sa vie durant, de la Loi de Maât. Ce qui était l’unique moyen d’accéder, post-mortem et après jugement, à la Vie éternelle.

    C’est pourquoi, toute l’histoire de Moïse et de ses compagnons dans la Bible est fictive. (Outre d’autres raisons archéologiques & historiques). Car, si les Israélites de son Groupa avaient connu le concept de Vie Eternelle, ils l’auraient ramenée dare-dare à Canaan.
    Mais il a fallu attendre vers la fin de l’Exil à Babylone pour que les Israélites ramènent cette idée de Vie éternelle/ jugement/ paradis/ etc qu’ils avaient appris des Perses (L’enseignement de Zoroastre) car eux aussi étaient au courant depuis bien longtemps.
    .
    Les Israélites (après l’adoption du Dieu Arabe Yahvé et l’élimination de son frère ’jumeau’ Baal et de sa parèdre Astarté/Ashéra) sont devenus progressivement monothéistes. Ils ne sont devenus Juifs (au sens moderne) qu’après l’adoption du concept de Vie après la mort, après leur éviction de Jérusalem par les Romains (’exilés’ en Palestine, donc !!).
    Ils ont donc adopté ce concept à peu près en même temps que les Chrétiens, avec la même source Perse.



  • JPCiron JPCiron 14 juillet 17:10

    @Réflexions du Miroir

    (suite)

    « Tu es l’unique qui a créé tout ce qui est(...) Amon, qui s’est produit au commencement, Sans que son mystère soit connu. Il n’y eut pas de dieu avant lui, (…) Il a façonné son oeuf lui-même. (…) Aucun dieu ne connaît sa vraie forme (…) Il est trop mystérieux pour que soit révélée sa gloire ; Il est trop grand pour être examiné, trop puissant pour être connu. On tomberait à l’instant mort d’effroi, Si on prononçait son nom que personne ne peut connaître (…) »  p. 334

    .
    L’égyptologue François DAUMAS explique que « L’Égypte antique avait conçu très précisément l’unité absolue du divin  » sans cependant pouvoir «  renoncer à aucune des conceptions religieuses élaborées antérieurement » car elles « avaient reçu de cette consécration une valeur sainte (...) ») p. 317
    D’où une tripotée de Divinités segondaires qui ne sont au final que des manifestations imagées de Dieu. Les Chrétiens ont bien des créatures surnaturelles (les Saints) qui intercèdent auprès de Dieu..... sans être classifiés comme polythéistes (par eux-mêmes) sauf par plusieurs mouvements qui disent vénérer le même Dieu...



  • JPCiron JPCiron 14 juillet 17:10

    @Réflexions du Miroir
    Bonjour,
    Le peuple Égyptien mit à profit ses singulières dispositions intellectuelles et esthétiques «  pour organiser un système politique des plus ingénieux, des plus durables et des plus sûrs. Une profonde expérience de la vie sociale et de la réalité métaphysique le conduisit à penser que le monde était la propriété d’un démiurge créateur qui possédait l’univers parce que c’était son œuvre. Les Égyptiens surent faire de leur roi le fils de ce dieu. Et du coup, par delà le droit éphémère d’une conquête, ils justifiaient juridiquement et métaphysiquement le pouvoir politique. Mais par là même, ils le soumettaient à une norme inéluctable. Le Dieu avait donné à son œuvre une loi fondamentale, Maât. Et le roi était tenu de la respecter et de la faire respecter partout. Ainsi, la royauté divine prend la suite terrestre de la création intemporelle et est un gage d’éternité. Si Maât était indispensable au Dieu, à plus forte raison l’était-elle au roi. » François DAUMAS p. 508
    .
    Chez les Egyptiens, dès le début du 3 ième millénaire avant JC, il y a UN Dieu créateur de toutes choses. Il lui a été donné différents noms selon les époques. Il est souvent mentionné que Dieu s’est créé lui-même, ce qui n’est pas le cas du Dieu de la Bible. Mais bien des formules/ idées égyptiennes ont été plus tard reprises :

    .

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité