• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Carlo Gallo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 03/12/2018
  • Modérateur depuis le 15/12/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 30 14 560
1 mois 1 0 18
5 jours 1 0 18
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 159 85 74
1 mois 12 8 4
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Carlo Gallo 11 septembre 11:05

    Juste un petit complément d’information : hier le Procureur général de Chypre a blanchi le métropolite !



  • Carlo Gallo 11 septembre 11:04

    @Rincevent
    Toutes les discriminations doivent être combattues.



  • Carlo Gallo 1er juillet 14:59

    @Pierre
    Le montant de l’impôt n’a rien à voir avec l’idéologie qui est derrière cet état de fait. Cet impôt - exorbitant par son montant mais minime par rapport à la fortune du personnage en question -, est même instrumentalisé pour faire de la com : le riche paie pour les pauvres, alors c’est formidable qu’il y ait des riches pour le faire !!! Là je pense forcément à une situation de lumpenprolétariat mais au sens large : être dans la m...e et ne pas en être conscient, ou encore plus orwellien : être exploité mais heureux de l’être grâce au gavage de cerveau etc...



  • Carlo Gallo 1er juillet 14:51

    @Pierre

    Je vais utiliser une partie d’une réponse que j’avais donnée il y a quelques mois sur un sujet similaire. Ma réflexion est toujours la même sur ce point :

    Vous avez une posture ultralibérale / libertarienne. Quoi que je vous dise, vous ne changerez pas (c’est mon impression et j’espère sincèrement me tromper).

    Ce pays, comme vous dites, est composé de nombreuses sensibilités et ceux qui l’ont bâti n’étaient pas forcément nés gaulois. Les exemples sont foison.Si une accumulation exorbitante du capital a été possible, c’est qu’une partie du travail des tous les employés des grands groupes n’est pas versée à ceux à qui elle revient de droit. En d’autres termes, le vol du produit du travail conduit à l’accumulation du capital et au contrôle, in fine, du pouvoir. Ceux qui contrôlent le pouvoir et produisent ce que l’on appelle « l’État de droit » (le dada de tous ceux qui violent le droit) ne font que défendre leurs intérêts. C’est cet état de fait qui produit également les bras cassés qui coûtent un « pognon fou », comme a dit l’autre et comme vous laissez clairement entendre. 

    Juste quelques citations pour vous montrer que des gens de tous horizons peuvent être humains et avoir des sentiments humanistes et de justice sociale :

    Abbé Pierre : « L’honneur d’un pays ne réside pas dans la beauté de ses monuments, mais bien dans le fait que tous ses habitants aient un toit. »

    Victor Hugo : « Vous voulez la misère secourue, moi, je la veux supprimée. »

    Père Henri Lacordaire : « Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit. »

    Vos milliardaires ne font que leur pub pour maintenir le statu quo de l’exploitation de l’homme par l’homme.



  • Carlo Gallo 21 mai 13:04

    L’auteur est l’avocat de Ramadan ? Il tente par tous les moyens de le justifier. Laissez faire la justice.







Palmarès