• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc Dugois

Marc Dugois

Retraité d'une vie bien remplie d'HEC avocat d'entreprises en difficulté, je constate l'effondrement général d'un monde qui ne tient que par la montée vertigineuse d'emprunts non remboursables et par la croyance enfantine mais généralisée qu'il est normal et facile de laisser davantage à ses enfants que l'on a reçu de ses parents, ce qui dispense de trouver un autre sens à sa vie. Cette croyance se fonde sur une création mythique de richesses chiffrée par le PIB qui n'est que la somme de toutes nos dépenses financée par l'emprunt. On ne peut s'enrichir qu'en en appauvrissant d'autres qui, s'ils le font volontairement, justifient l'enrichissement.
Sur ce constat j'essaie de m'expliquer les racines de notre mal et de voir si, avec d'autres et en comprenant ce qui se passe, il serait encore possible d'affronter la machine suicidaire qui nous détruit et que pourtant nous alimentons.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/11/2018
  • Modérateur depuis le 23/11/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 27 254 1113
1 mois 1 6 13
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 70 70 0
1 mois 10 10 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Marc Dugois Marc Dugois 12 août 16:54

    @Spartacus

    J’ai omis de vous répondre sur la taxe GAFA.

    Le Maire n’a jamais pensé que ce serait les GAFA qui paieraient cette taxe et il sait bien qu’elle sera répercutée sur le peuple. Il sait qu’il lève un nouvel impôt mais c’est une façon assez rusée de lever l’impôt en respectant les dires de son patron comme quoi il n’y aurait pas de nouvel impôt.

    La montée sans fin de l’impôt sous des formes de plus en plus multiples, rusées et astucieuses est absolument obligatoire pour que les banques centrales récupèrent sur les peuples la créance qu’elles écrivent à leur actif chaque fois qu’elles émettent de la monnaie ! Certains oublient que le bilan d’une banque même centrale est forcément équilibré et que les créations d’argent se payent.



  • Marc Dugois Marc Dugois 12 août 16:38

    @Spartacus

    J’ai fait découvrir Bastiat à beaucoup de gens qui ne le connaissaient pas et je vous félicite de l’apprécier mais lisez-le.

    Je regrette que vous semblez avoir besoin que je sois un imbécile pour que vous ayez raison.

    Le troc n’a jamais existé nulle part. Aucun archéologue et aucun ethnologue n’en a jamais trouvé trace. Il n’a donc évidemment pas précédé la monnaie. Il n’est qu’un principe que j’ai essayé d’expliquer.

    Votre survol historique montre que vous vous y intéressez mais doit encore être creusé car il va trop vite à la conclusion qui vous arrange.

    Quant à la richesse vous la voyez avec nos yeux et vous avez raison de dire que pour nous, notre richesse a progressé. Mais ne dites pas « la » richesse car ce n’est qu’un regard, le nôtre. Toute civilisation a son regard et prendre son regard pour le seul bon est vaniteux ou enfantin. L’enfant considère son dessin comme la plus grande des richesses jusqu’à ce qu’il l’oublie. De plus notre regard est en train d’évoluer chez beaucoup d’entre nous. La France est-elle plus riche depuis que l’on a fait beaucoup de PIB en la bétonnant ?

    Je regrette aussi votre conclusion complètement fausse à mes yeux. Sans monnaie il n’y a pas le troc qui n’a jamais existé. Appeler troc toutes les actions d’une vie de famille ne me parait pas sérieux. Découvrez le donner-recevoir-rendre, relisez tranquillement mon article et lisez Marcel Mauss. Certes il n’était qu’ethnologue et Professeur au Collège de France.



  • Marc Dugois Marc Dugois 12 août 15:46

    @McGurk

    C’est la monnaie qui a toute ces dimensions (culturelle, économique, religieuse, symbolique et juridique) que Marcel Mauss avait trouvé dans le donner-recevoir-rendre



  • Marc Dugois Marc Dugois 12 août 13:18

    @Spartacus

    Vous parlez de la science économique comme si elle était cohérente et comme si les économistes disaient la même chose, ce qui est, vous le savez, complètement faux. Je me sens très proche de Say et de Bastiat qui tous deux partaient du bon sens dans un monde cohérent. Leurs conclusions sont justes à l’intérieur d’une même nation. Remarquez tout de même leur extrême difficulté à tous à définir la richesse.

    La vie est échange et si un échange donne un double contentement sans lequel il ne se ferait pas, ces contentements s’estompent et disparaissent assez rapidement. 

    Tout jeu est par définition à somme nulle. La seule création est le plaisir d’un moment qui revient à somme nulle à sa disparition.

    Quant à la monnaie croyez-vous réellement qu’avant elle était le troc ?



  • Marc Dugois Marc Dugois 12 août 12:14

    @Spartacus

    A part votre agacement, qu’exprimez-vous ? Que vous aimeriez que j’ai tort ? Argumentez au lieu d’invectiver.

    Répondez à mon article sur la folie perverse du gagnant-gagnant au lieu de vous réaffirmer vos propres certitudes pour ne pas avoir à les remettre en question.

    La richesse n’est qu’un regard et vouloir la mathématiser est simplement enfantin.

    Je suis prêt à dialoguer mais avec quelqu’un qui argumente.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès