• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robert G

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 04/05/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 4 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites





Derniers commentaires



  • Robert G 26 mai 22:49

    Je suis un ancien salarié d’EDF maintenant retraité. EDF était une belle entreprise, une entreprise de service public de qualité. Quand je me déplaçais à l’étranger je n’avais que des remarques flatteuses de mon entreprise.

    Pour vendre la privatisation et la casse du service public, ils ont fait croire que la concurrence ferait baisser les prix. C’est le contraire qui s’est produit.

    Ils ont cassé EDF mais les citoyens n’y ont rien gagné.



  • Robert G 12 mai 01:05

    @Et hop !

    Je sais pas si c’est pour faire des économies. A mon avis il vaut mieux réorienter cet argent vers les avantages familiaux. Cette réforme de la reversion est tellement stupide que je me demande si c’est pas fait pour flinguer définitivement son existence même. J’aurais dû détailler un peu plus la reversion actuelle dans le régime de base et à l’AGIRC-ARRCO (qui concernent le gros des troupes), ce qui m’aurait permis de comparer pour chaque cas présenté ce que ça donne avec la reversion qu’on connaît juste pour se rendre compte que le système actuel reste quand-même plus socialement acceptable que le système Delevoye/Bonnet. En réalité je pense que l’idée ne vient pas de Delevoye mais (à mon avis) de Carole Bonnet .. utiliser Google pour trouver ses textes… on retrouve exactement son style rédactionnel dans le document no 11 de la réunion du COR du 31 janvier 2019 sur lequel il s’est aligné. Le problème c’est que les documents du COR ne sont pas signés. On ne sait pas qui les écrit, qui les valide ni si les membres du COR sont d’accord ou pas (je parle pas des membres du secrétariat général du COR, c’est différent du COR). La Cour des Comptes demandait une harmonisation des conditions d’attribution. Or là on ne pourrait plus parler de reversion mais de partage post mortem des pensions pondérées avec un coefficient prédéterminé, donc c’est autre chose que la reversion. Si l’absence de prise en compte des biens propres se confirmait on n’y comprendrait plus rien car on pourrait en arriver à donner une reversion à un millionnaire devenu veuf mais qui de ce fait n’aurait jamais voulu travailler. Le futur principe, s’il est adopté, conduirait au final à des situations plus indéfendables que les règles existantes : si il y a une certaine complexité dans l’existant c’est bien parce qu’il doit y avoir une raison.



  • Robert G 12 mai 00:36

    @Eric F

    D’après ce qu’on peut lire dans la presse, Delevoye a dit que les retraités actuels ne seront pas impactés. Après, il peut toujours causer, il n’a aucun pouvoir législatif.



  • Robert G 5 mai 11:31

    @cevennevive

    J’ai écrit un billet sur la réversion dont j’estime par ailleurs que fondamentalement sont existence pose un vrai problème de constitutionnalité.

    Cet article traite de la façon dont Delevoye (ou plutôt Carole Bonnet) envisage le calcul de la réversion dans la future réforme des retraites Macron/Delevoye.

    Vous le trouverez ici -> https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reforme-des-retraites-pourquoi-la-214740

    Cordialement

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Retraites Tribune Libre Sexisme






Palmarès