• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gérard Dahan

Gérard Dahan

Docteur en psychosociologie, économiste, directeur d'un institut de sondage,
auteur de "La pression islamiste en France - Enquête sur l'organisation d'une politique d'influences", Tatamis, 2017, de "La manipulation par les sondages", l''Harmattan, 2014 et de plusieurs articles sur les processus de désinformation.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/02/2007
  • Modérateur depuis le 31/10/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 36 207 2663
1 mois 1 11 186
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 26 13 13
1 mois 3 0 3
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 18 novembre 21:14

    @ L’auteur
    1.Traiter le « Maleus Maléficarum » (le Marteau des Sorcières) de manuel scientifique et de traité de démonologie est du pur délire. Je ne pense pas que vous l’ayez lu. C’est en réalité un guide pratique à l’usage des inquisiteurs qui donnait des recettes pour interroger et démasquer les sorcières. Il n’explique rien, ne donne aucune explication de la relation des sorcières avec les démons, il ne fait que donner des recettes et des façon de les interroger pour les démasquer. Ainsi, il conseille de les raser intégralement parce-qu’elles cachent leurs sortilèges dans leurs cheveux et dans leurs poils. Ces recettes présentées comme un protocole d’interrogation paraissent aujourd’hui loufoques, mais elles permettaient de parvenir inmanquablement à la conclusion qu’on était face à une sorcière.
    2. "la chasse aux sorcières représente bien la une préfiguration de l’ingénierie sociale et le contrôle par le régime d’une catégorie de populations jugées comme posant un problème dans la société« . Vous semblez laisser penser que les sorcières ont existé ? Mais tout pouvoir idéologique a besoin d’inventer des opposants à l’harmonie promise ne serait-ce que pour expliquer pourquoi nous n’y parvenons pas. Ainsi la sorcière, le juif et l’ennemi intérieur sont des inventions nécessaires à la pérénité d’un pouvoir totalitaire.
    3. »la durée de la chasse aux sorcières, entre 1480 et 1680 en France". La sorcière est une hérétique et vous semblez passablement oublier les Cathares et les Vaudois au 13ème siècle qui précisément ont donné naissance à l’inquisition.

    Je ne vais pas continuer sur l’avènement du nazisme et de la solution finale qui ne témoigne que de votre méconnaissance de ces mouvements et qui entérine la mise place d’une argumentation bancanle qui fleure le complotisme.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 9 novembre 02:28

    @Philippe Huysmans
    Je ne sais pas si vous avez déjà travaillé avec l’Insée ? Moi ça m’est arrivé à plusieurs reprises. Ce sont des gens très rigoureux qui mettent leur fierté dans le fait de rendre des chiffres inattaquable. Je doute sincèrement qu’ils accepterait de bidonner quoi que ce soit...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 9 novembre 02:25

    @Philippe Huysmans
    Je ne sais pas si vous avez déjà travaillé avec l’Insée ? Moi ça m’est arrivé à plusieurs reprises. Ce sont extrêmement rigoureux et je ne suis sincèrement pas sur qu’ils accepteraient de bidonner quoi que soit. Ils mettent leur fierté dans le fait de rendre des résultats parfaitement justes.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 9 novembre 02:21

    @Philippe Huysmans
    Les chiffres que j’ai donné sont ceux communiqués par l’insée.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 8 novembre 21:46

    @Francis
    "Tout décompte qui ne donne pas en même temps que le nombre de morts attribuées au covid, le nombre total de décès toutes causes confondues durant la même période, est présumé fallacieux.« 

    Très clairement vous êtes plus un idéologue qui cherche à placer sa soupe qu’un méthodologue expert en méthode d’études. Personnellement j’enseigne les méthodes d’études et je rends des rapports aux ministères, aux entreprises et aux région depuis 40 ans.
    Vous vouliez probablement dire le nombre de décès »les années précédentes".

    Voilà donc pour vous : du 1er mars au 26 octobre :
    2019 : 382.070 décès = 100%

    2020 : 416.611 décès. = 109%

    Différence : 34.541 (tient, juste un peu moins que le nombre de morts)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité