• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Parrison

Parrison

J’écoute, je lis, j’observe et je cogite.

Plutôt artiste, plutôt pacifique, très humaine... 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/12/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 367 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions




Derniers commentaires



  • Parrison Parrison 20 avril 2012 16:53

     Bonjour Romain,


    On combat des idées avec des idées et pas en interdisant à son adversaire de s’exprimer.

    Convaincre plutôt qu’obliger.

    Vrai... malheureusement en matière d’idées, celle du candidat « sortant » est une idée fixe... : gagner les élections. Il a réussi à tenir jusqu’aux élections en évitant de rendre des comptes sur son bilan... personne, malgré toutes les émissions où il a été invité, personne ne l’a questionnné sur son bilan... personne... Tous les autres candidats ont été questionnnés (et le terme est choisi, c’est à dire soumis à la +question+) sur leur programme, lui il n’a fait que remplir l’espace médiatique et sortir une nouvelle proposition de son chapeau à chaque fois pour pouvoir la commenter et ainsi faire porter le regard ailleurs que sur les vraies et légitimes questions. Les nouvelles propostions ont égréné sa campagne, mais à nouveau personne ne lui a signalé qu’il reprenait à son compte les idées d’un autre candidat de droite ou de gauche...

    Mais qu’est-ce que c’est que cette campagne... ????? et qu’est-ce que ce parti pris des médias qui influencent l’opinion en faveur de leur candidat en entrant dans son jeu.... ???? mais qui sont ces gens-là que l’on nomme journalistes qui outre-passent leurs devoirs d’informer de façon neutre et doivent s’interdire tout commentaire tendancieux.. ???? C’est inadmissible... !!!! la presse étrangère n’est pas dupe, mais ici les grands médias n’en font mention, et personne ne cille... !

    Convaincre après tout ça... ? mais qui est dupe... ? pas le peuple c’est certain, on voit le résultat... A vouloir jouer au plus imbécile il va gagner, c’est en quoi le peuple va l’aider.

    Aidez-moi implore-t-il... ? l’aider à quoi... ? à poursuivre une politique de jeu de massacre... ?

     Cette phrase est un aveu d’incapacité à s’aider lui-même quand le vent tourne, et c’est nouveau cette humilité qui ne lui ressemble pas, de la manipulation pure et simple, quand ses limites sont mises en évidence en comparaison avec les autres programmes, les autres personnalités... une baudruche percée qui virevolte en hurlant.... C’est écoeurant ce manque de scrupules.... !!!!!

    Tant qu’il était de bon côté de la barrière il n’a jamais demandé de l’aide, au contraire, il a écrasé tout sur son passage, il est passé en force sans états d’âme même pour ceux de son gouvernement... aujourd’hui la donne n’est plus la même et il se rappelle qu’il y a un peuple... ? alors qu’il n’a eu que des propos méprisants envers ce peuple, pris des décisions aux répercussions dévastatrices pour nombreux dans ce peuple qu’il appelle à l’aide à présent que le torchon brûle ...

    On ne gouverne pas longtemps par la force ou la ruse mais par la confiance que l’on inspire... et le gouvernement du candidat « sortant » n’a pas su inspirer confiance...





  • Parrison Parrison 18 avril 2012 19:53

    Très touchée d’apprendre le décès de M. Villach 


    Mes pensées à ses proches.

    Laeti




  • Parrison Parrison 17 avril 2012 09:44

    Journalistes dites-vous... ? vraiment... ? ne seraient-ils pas plutôt des chercheurs d’or... ?


    Avouez qu’ils ont trouvé le bon filon... on entre à la TV par la petite porte, vu le bagage light qu’on trimballe et on passe par la case « j’accepte de faire la plonge en attendant », mais on a du culot, on en veut, on est débrouille, on sait s’entourer et on devient le porte-documents des « grands »... ensuite on grimpe, on crée une émission à connotation politique pour faire de l’audience, que l’on anime, et c’est parti...on se retrouve en « prime time », c’est la consécration... 

    Vous espérez de ces émissions qu’elles alimentent le débat, qu’elles apportent matière à réflexion, de l’intelligence, de la finesse d’analyse, de la pertinence dans l’argumentation... ? allons allons, vous surestimez ceux qui se sont « imposés », leur notoriété ils ne la doivent qu’à leurs petites manigances ... !
    Eux-mêmes n’en reviennent pas d’être là où ils sont... et ils se tiennent les coudes pour conserver leur poste, pas étonnant qu’on voit toujours les mêmes, toujours les mêmes qui tiennent le devant de l’écran, en cette période de présidentielle, ils ont le beau rôle, en usent et en abusent pour aiguiser leurs couteaux sur les « petits candidats ». Je demande que cette clique d’inquisiteurs soit interchangeable... pourquoi sont-ce toujours les mêmes qui posent les mêmes questions aux mêmes candidats et ce sur plusieurs émissions... ? est-ce que la comparaison avec d’autres de leur acabit risque de leur être fatale... !

    Le clash entre NDA et Denisot en est une brillante illustration. Inattendu.... ! et comment ils ont réagi les Denisot et Apathie.... visionnez la video, Apathie qui montre les dents en un rictus méprisant...qui « mérite » son salaire... mieux vaut entendre ça que d’être sourd, il n’y a pas plus « sentiers battus » que ce type... !
    Denisot, tout colère et roquet... Pouah... ! la honte... ! le niveau quand il s’agit d’improviser... Pourraient jamais se présenter à une de leurs propres émissions ces gars là.... vite à court d’arguments ils finiraient par déguerpir.... !

    Non, décidément il y a bien peu de matière grise dans ce milieu... et dire qu’ils se permettent d’orienter l’opinion par leurs remarques, c’est outre-passer leur devoir d’information... ils doivent rester neutres et laisser le soin à leur audience de tirer leurs propres conclusions...

    Bien affligeant tout ceci... ! pour ne pas dire assez malhonnête... !







  • Parrison Parrison 16 avril 2012 17:41

    Le salaire de ces gens n’est pas réellement le problème.... à la limite ils gagneraient moins, ou une misère, ça ne changerait rien à l’affaire, ce n’est pas ce qui les rend si débectants... Le problème est qu’ils font de l’audience. 


    Or, n’est important que celui à qui on donne de l’importance, Il suffit de faire chuter l’audimat pendant quelques temps, de toute façons ce ne sont pas eux qui informent, on se plaint suffisamment ici et ailleurs de la nature biaisée de l’information distillée par ces « coqs pérorants », l’info est ailleurs que sur les écrans c’est bien connu... 

    Je n’ai jamais considéré ces gens comme des journalistes, tout au plus des présentateurs de télé, à l’image des speakerines des débuts du petit écran... Le journalisme c’est autre chose et il y a de vrais journalistes, vous savez ceux que l’on retrouve pris en otage parce qu’ils ont le métier dans le sang et qu’ils risquent leur peau pour informer, dénoncer, qui se mouillent dans tous les sens du terme... Oui, voilà les journalistes.... ! 

    Mais ces petits « chefs » à la mentalité d’’inquisiteur, qui jubilent au spectacle des réactions de leurs invités quand leurs questions les a coincés, ne sont en rien des journalistes, car au fond, tout ce qu’ils cherchent ce n’est pas débattre mais à humilier, traquer leur interlocuteur... Des minables tout simplement qui se congratulent par des oeillades entendues, des clins d’oeil complices, juste pour la « cruauté géniale » du bon tour qu’ils ont joué... 

    Bref, des bouches à nourrir dont personne n’a besoin pour se faire une opinion... Sans les téléspectateurs, ils ne sont strictement rien... alors, il suffit de les envoyer au diable et passer intelligemment le temps ailleurs... !

    Peut-être alors, devront-ils entrer en concurrence et se retrousser les neurones pour nous sortir des émissions intelligentes et surtout déontologiques... et là, la guerre risque d’être terrible, de complices au temps des vaches grasses nous les verront se tirer dans les pattes au temps des vaches maigres...




  • Parrison Parrison 14 avril 2012 10:23

    Bonjour Dunizel,


    Quand je parle de choix, ce n’est pas uniquement en terme de candidats et leurs programmes... le « choix » veut rappeller que nous ne sommes pas seuls, nous devons « composer » avec le reste du monde. Et pour ce reste du monde, l’humanisme est une mièvrerie. Ce monde verse à fond dans la course au profit, richesse, exploitation des faibles. 

    L’article de l’auteure se rapproche sur le fond des idées de JLM que j’approuve dans l’absolu, même si la personnalité, sympathique au demeurant, de cet homme semble trop vouloir « emballer le moteur » à mon goût . Je crains que ses idées ne soient applicables dans le contexte mondial actuel, on ne peut plus faire abstraction d’une évidence : nous sommes tous liés, ce qui entrave nos prises de décisions dans nos murs. 

    Ceci dit, je pense que nous avons besoin d’un Mélenchon, mais pas en tant que chef d’Etat... 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Précarité

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité