• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

GéraldCursoux

GéraldCursoux

Caucasien, Auvergnat de naissance, Gabonais d'adoption, Savoyard d'implantation, Québécois de coeur... avec quelques autres propriétés...

Tableau de bord

  • Premier article le 27/03/2007
  • Modérateur depuis le 02/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 201 661 3665
1 mois 2 35 82
5 jours 0 18 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 21 21 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • GéraldCursoux GéraldCursoux 23 août 18:35

    @Gollum
    Ne faut-il pas mettre une sous-couche, celle du vocabulaire dont l’imprécision occulte souvent le sens du discours, y compris en math ? Le déforme. Une facilité pour exprimer l’inexprimable. 
    Par exemple on admet dans un certain domaine des math que deux droites parallèles se coupent à l’infini. Ce qui suppose que l’infini soit un lieu... or par construction l’infini est nulle part... c’est comme la ligne qui est derrière l’horizon. 
    Et la définition droite parallèle exclue qu’elles se coupent. Le faire à l’infini c’est le faire nulle part, puisque un lieu contredit l’infini. 
    On a donc deux courbes qui se coupent en un point non situable, derrière l’horizon. Ces courbes ont donc un rayon infini... Et ça recommence !!!
    L’infini n’a pas de réalité physique, or les math jouent avec comme si c’était une propriété de d, d’une longueur. C’est hors sens... et pourtant...



  • GéraldCursoux GéraldCursoux 22 août 19:28

    Vous écrivez : «  ...la cinématique prouve que ce que Newton appelle « accélération d’attraction », est simplement l’accélération centripète du mouvement de rotation. La loi de la gravitation n’est donc pas la loi de l’attraction, mais la loi de la rotation »

    Deux qurstions :

    1 comment l’accélération centripète du mouvement de rotation intègre la masse fixe autour de laquelle tourne l’autre masse ?

    2 la force d’attraction joue sur des masses qui sont sur un même plan (pas de rotation de l’une par rapport à l’autre. Quoi donc ce cette Loi de la rotation ?



  • GéraldCursoux GéraldCursoux 22 août 12:08

    La recherche d’AE portant sur l’unification des forces repose-t-elle sur un postulat ? 



  • GéraldCursoux GéraldCursoux 22 août 09:54

    Pour rester dans le sujet de l’article : si la science ne doit pas se développer sur des postulats, elle ne peut le faire qu’en formulant des hypothèses.

    Que ces hypothèses deviennent ensuite des postulats (parce que ça marche) avant d’avoir la validation par expériences et/ou démonstration pour passer aux  théorèmes ou au Lois, n’est-ce pas une méthodologie acceptable.

    Acceptable pour l’auteur ?



  • GéraldCursoux GéraldCursoux 22 août 09:40

    @foufouille
    Oui pour le trou et une sortie ailleurs. Et pourquoi cet ailleurs ne serait-il pas l’espace quantique ? Espace quantique où l’énergie peut produite de la matière (E=mc²). On a donc la possibilité de faire l’hypothèse d’un Univers en disparition/création permanente. 
    Et de là à faire une autre hypothèse : l’Univers est incréé. Le Bg bang n’est qu’un phénomène singulier, local.
    Plus de créateur, ça simplifie les choses, 
    Cela peut aussi permettre de dire pour rester dans le sujet de ce papier :
    hypothèse = postulat (et réciproquement).

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès