• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ARMINIUS

ARMINIUS

 Ancien sportif de haut niveau, marié à une allemande, enfants franco-allemands et une petite fille londonienne, franco-allemande par sa mère, écossaise par son père avec des ancêtres US et Russes, je m’intéresse à l’histoire de notre « mondo cane » pour essayer de le lui expliquer...

Tableau de bord

  • Premier article le 22/06/2007
  • Modérateur depuis le 29/01/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 1095 467
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 355 249 106
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • ARMINIUS ARMINIUS 24 avril 2007 15:11

    La preuve : en 1993 Sarko tenait a peu près le même beau discours qu’aujourd’hui : résultat la France est passée du 4ème rang au 6eme rang en matière de puissance mondiale et du 13ème au 17 ème rang en matière de PIB. De plus il se permet de malmener l’Allemagne qui reste notre premier partenaire économique( pour combien de temps !). Donc économiquement c’est zéro pointé.



  • ARMINIUS ARMINIUS 24 avril 2007 14:57

    Prendre des notes négatives alors que vous conseillez de lire un article du seul journal libre (ou presque) qui subsiste dans l’offre de presse française en dit long sur l’esprit de démocratie de vos détracteurs. J’ai grace à vous enfin pu lire l’article de Marianne, qui n’expose que des faits avérés ( ce que ne supportent sans doute pas vos détracteurs)ça fait froid dans le dos.



  • ARMINIUS ARMINIUS 24 avril 2007 14:46

    Donc en 1993, Sarkozy voulait « essayer de redresser le pays , essayer de bien faire »... résultat : entre 1993 et 2007, la France est passée de 4ème au 6ème rang en terme de puissance économique mondiale et du 13ème rang au 17ème rang en matière de PIB( Source : WIKIPEDIA) D’autre part l’Allemagne que Sarkozy vient d’insulter est notre premier client, suivi par l’Espagne, dont le président est venu soutenir Ségolène Royal, ...l’ami américain est loin derrière. Donc en ce qui concerne notre portefeuille, il vaut mieux aussi éviter le vote Sarkozy.



  • ARMINIUS ARMINIUS 24 avril 2007 08:55

    Voter blanc, c’est voter pour le candidat le mieux placé, c’est à dire Sarkozy), puisque vous n’apportez aucune opposition à son élection. Quand on sait qu’au parlement européen, le groupe UDF de François Bayrou à fait alliance avec le groupe de coalition centre-gauche de Romano Prodi, contre les amis de Mr Berlusconi ( et donc de Nicolas Sarkozy) on peut supposer que cette transposition à la situation française ne lui déplairait pas dans l’optique d’un futur rassemblement démocrate de centre gauche élargi, qui rassemblerait la majorité des électeurs français et dont il se verrait trés bien leader pour les élections de 2012. Pourquoi pas ?



  • ARMINIUS ARMINIUS 17 avril 2007 18:42

    Une autre question essentielle est celle de l’article 16 de notre constitution : En cas de « crise » le président de la république réunit entre ses mains tous les pouvoirs, ce qui lui laisse la faculté d’agir en véritable dictateur, la définition de « crise » dépendant uniquement de son interprétation. Imaginez,par exemple et au hasard, une émeute dans les banlieues, ou une manif générale de mécontents, fort probable en cas d’élection de NS, je vous laisse deviner la suite...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité