• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jps

jps

juriste, consultant, chroniqueur dans des revues juridiques
pragmatique,agnostique, hédoniste non épicurien
A l’instar de Boris Vian, plus que le bonheur de tous, c’est le bonheur de chacun qui m’importe

Tableau de bord

  • Premier article le 26/10/2009
  • Modérateur depuis le 03/11/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 364 143
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 563 378 185
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jps jps 4 août 2010 12:47

    vous appelez cela des maladresses ? :

    Dominique Strauss-Kahn qui déclarait dans un entretien à Passages en 1991 :
    "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël."

    et il ambitionne d’être Président de la République Française ? Pour aider Israel ? et non la France ?



  • jps jps 4 août 2010 08:06

    N.Dupont Aignan à une très haute considération de sa personne et il ne souhaite pas se rabaisser à confronter ses idées avec le peuple. 



  • jps jps 4 août 2010 08:03

    @ Tythan
    renseignez vous sur la richesse du sous sol au lieu d’écrire de telles inepties.
    Je ne fais pas référence au pétrole mais au minerais
    cordialement



  • jps jps 24 juin 2010 14:00


    nos ministres ont beaucoup de chance d’être français. Car nombre d’entre eux seraient aujourd’hui au chômage, pour cause de scandale, s’ils avaient exercé des responsabilités dans les pays anglo-saxons et en Allemagne,
    voir à : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100617.OBS5721/affaire s-la-presse-etrangere-juge-severement-nos-ministres.html


  • jps jps 7 juin 2010 13:14

    @ auteur
    Etudiez votre statuts avant d’écrire de telles inepties

    la garantie de l’emploi vous l’avez même si la loi sur la mobilité a donné quelques coups de boutoir. Les collectivités publiques ont le droit de « radier des cadres », ce que vous appelez licenciement mais vous n’écrivez mots au sujet de la prise en charge qui est nettement plus favorable que dans le privé.

    En ce qui concerne les salaires : les disparités sont de part et d’autres

    La retraite : le pb est complexe car il n’y a pas prise en charge de complémentaire par l’employeur comme dans certaines société et que l’assiette repose sur le traitement de base et non la rémunération même s’ll y a la rafp.

    Cette nécessité de service, comme vous la définissez, est une contrainte qui peut se vérifier également dans le privé

    indiquez la base de ce principe de non concurrence ! Ce principe est inexacte ! D’où sortez vous cela ? Pour être crédible il faut vérifier ses sources.

    l’exclusivité d’activité rémunératrice est une obligation qui a été nettement altérée par la loi de février 2007. Ceci étant il est vrai que cette contrainte est supérieure à celle des salariés du privé.

    Le devoir de réserve n’est pas ce que vous indiquez ! le devoir de réserve n’existe dans aucun texte c’est une construction jurisprudentielle qui vous interdit de critiquer en publique le fonctionnement des services publics, si et seulement, si vous n’en êtes pas usager. Par ailleurs, l’article 40 de code procédure pénale vous oblige au contraire de prévenir le proc de tout délit. Ce qui n’est pas toujours le cas pour un salarié du privé

    par contre c’est l’obligation de probité qui est beaucoup plus importante pour un fonctionnaire que pour un salarié car vous n’avez pas les droit de « nuire à l’image » de la fonction. Ainsi parfois un délit commis, y compris dans la sphère, privé peut conduire à la révocation.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Santé Société Tribune Libre

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité