• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2229 1464
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1008 1008 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jpm jpm 13 février 2017 11:45

    Bonjour Alinea

    Pour votre information il est tout fait possible de continuner de faire des dons a la France Insoumise par cheque. Il suffit d´imprimer le bordereau ci-dessous et d´y joindre son cheque dans une enveloppe :

    https://dons.jlm2017.fr/donner-par-cheque/

    Par ailleurs, je trouve incoherent de vouloir la modernite de pouvoir commander sur internet, sans moyens de payements modernes. Autant je comprends vos arguments pour le maintien des billets et des pieces... autant le cheque est un moyen de payement archaique en voie de disparition, qui etaient entre nous soi dit tout aussi tracable que les payements electroniques, dans le mesure ou il est traite informatiquement une fois remis a la banque.

    Par contre, si vous aimez l´internet, il existe des banques en ligne tres performantes, chez qui la carte bancaire et la plupart des operations sont gratuites. Certains vous donne meme de l´argent pour ouvrir un premier compte chez eux. Evidemment, vos operations laisseront toujours une trace informatique, tout comme votre nagivation sur ce site smiley



  • jpm jpm 11 février 2017 12:45

    Bonjour l’auteur,


    plutôt que de parler de la socialisation ou la nationalisation de l’outils de production, comme le propose la théorie de Friot, ce qui poserait quand même quelques problèmes, ne serait-il pas plus simple que la collectivité se réserve par la loi une partie de l’usufruit de la production nationale. 

    Cela existe déjà et cela s’appelle l’impôt (impôt sur les sociétés, les dividendes ou les plus values). Apres tout il n’est pas nécessaire d’être propriétaire d’un bien pour en jouir... ainsi pourquoi ne pas financer un véritable revenu de base inconditionnel et individuel par une taxe généralisée sur l’ensemble des revenus, y compris bien sur les revenus du patrimoine. Pas besoin de nationaliser les entreprises pour cela, mais simplement de mettre en place un prélèvement sur l’ensemble des richesses produites.

    Apres concernant le salaire à vie de Friot, est-il normal qu’une vois votre qualification acquise vous soyez garanti de toucher votre salaire à vie, quelque soit les efforts que vous fourniriez par la suite. En fait cela me fait étrangement penser au « bâton de maréchal » que l’on accordait autrefois au fonctionnaires proches de la retraite pour leur permettre de partir avec une meilleure retraite. 

    Il est vrai aussi que dans le monde de Friot l’échelle des salaires va de 1 a 4, ce qui dans tous les cas limite les abus. Mais est il souhaitable que tout le monde adapte le statut des fonctionnaires... je ne le crois pas. Je pense que tout le monde doit pouvoir vivre dignement avec ou sans travail, mais ceux qui produisent ce qui sera redistribué via un revenu de base doivent être récompensés par un surcroît de pouvoir d’achat. Ainsi chacun sera libre de s’impliquer ou pas dans la société marchande et de produire à sa façon les biens et services nécessaires au bien être de tous.


  • jpm jpm 8 février 2017 17:17

    @Luniterre

    encore une fois la planche a billets n´est pas ma tasse de the. Une distribution temporaire ou episodique de pouvoir d´achat ne permet pas de faire des projets durables... mais il vaut encore mieux que cet argent aille dans la poche des gens que des banquiers.

    Je maintiens que seule une redistribution durable des richesses permet de maintenir le pouvoir d´achat des menages dans le temps. Cette redistribution existe deja... mais elle est compliquee, pas toujours transparente et elle laisse trop de monde sur les bords du chemin. C´est pour cela que je suis pour un revenu de base inconditionel finance par un contribution specifique sur tous les revenus. Ainsi chacun touche selon ses besoins et contibue selon ses moyens.

    La partage du travail est un autre aspect... qui pourrait etre impacte par le versement regulier d´un revenu de base suffisant. En effet, certains assurés de leur survie economique, pourraient etre tentés de lacher temporairement ou definitivement leur emploi pour se lancer dans des projets plus personnels. Par ailleurs, ce complement de revenu regulier que constitue le revenu de base est une incitaiton a travailler moins... et donc a partager naturellement le travail. Rien n´empeche d´accelerer le processus via des incitations financieres pour les entreprises qui joueront le jeu de la reduction du temps du travail.



  • jpm jpm 8 février 2017 16:52

    @EngelLudo

    allez donc vous promener dans la France de l´interieur comme vous l´appelez... et vous verrez qu´ils ne sont pas tous comme vous... braqués sur leur nombril et gavés par l´argent facile des pays limitrophes. Je connais bien le phenomemes des travailleurs frontaliers avec la Suisse qui pensent que parce qu´ils sont bien payés sont au dessus des autres.

    Pour votre gouverne, des etudes ont montrés que les gens continueraient de travailler pour la plupart. Dailleurs malgre vos fanfaronnades cela m´etonnerait que vous vous contentiez de 750 euros par mois pour vivre, surtout en Alsace ou la vie est chère.

    Pour ce qui est des chiffres que vous avanciez, cela prouve surtout que vous ne savez pas lire... ou alors que vous étes de mauvaise foi en melangeant les differents sources.

    Le premier article que j´ai ecrit il y a quelques années tentait de montrer que le financement d´un revenu de base genereux de 900 euros par mois etait possible via une taxe de 40% sur tous les revenus et la recuperation de certaines aides (mais sans toucher a la protection sociale).

    Entre temps, je propose une approche plus pragmatique, qui consiste dans un premier temps a generaliser le versement du RSA via une reforme a cout constant de l´imposition, qui en contrepartie d´un avoir fiscal inconditionnel de 500 euros par mois, preleverait 30% des le premier euros. Les chiffres sont volontairement simples pour faciliter la comprehension et l´identification a son cas personnel. Je vais essayer de reprendre votre exemple pour illustrer mon propos.

    Un couple marié qui a des revenus de 4500 euros net par mois, soit 54 000 euros a l´année, paye aujourd´hui 4085 euros par an d´impot sur le revenu (340 eurs par mois) et dispose a la fin du mois de 4500 - 340 = 4160 de pouvoir d´achat.

    Avec ma proposition, ce meme couple contribuerait de 4500 * 30% = 1350 euros et il lui resterait donc 4500 - 1350 = 3150 euros de revenu apres contribution.
    Mais il toucherait 2 revenus de base entiers, soit 2 *500 = 1000 euros de plus.
    Son pouvoir d´achat serait finalement de 4150 euros (cela ferait seulement 10 euros de moins pour avoir l´assurance de toujours pouvoir toucher ses 1000 euros par mois).



  • jpm jpm 8 février 2017 14:16

    @Luniterre

    j´espere que vous aurez compris que je ne suis pas un partisan acharné de la creation monetaire pour financer le revenu de base. Je reconnais seulement que le Quantititave Money for People (et non plus pour les banques) peut etre une maniere astucieuse de relancer l´economie et d´augmenter momentament le pouvoir d´achat des menages.

    Pour ce qui est du financement d´un revenu de base perenne dans le temps, je mantiens que cela ne peut se faire equitablement et durablement que par la redistribution des richesses.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité