• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2229 1464
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1008 1008 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jpm jpm 8 février 2017 08:29

    @carnac

    J´ai peu de temps en ce moment pour me relancer dans l´ecriture et le suivi d´un article, mais je peux malgre tout vous conseiler la lecture de ces deux articles dans lesquels j´expliquais comment une reforme fiscale simple... permettait de financer un revenu de base modeste.

    Et si le RSA devenait un Revenu de Base Inconditionnel pour tous…

    Prélèvement à la source contre avoir fiscal… comment simplifier le système fiscal et développer le revenu de base inconditionnel

    Apres si cette technique de l´impot negatif vous parle et vous convaint, vous pouvez aussi lire, la meme solution appliquee a l´impot sur le patrimoine, qui permettrait de financer une allocation logement universelle :

    Un Impôt Négatif sur La Fortune pour une Allocation Logement Universelle

    Allocation Logement Universelle complément incontournable du Revenu de Base Inconditionnel



  • jpm jpm 8 février 2017 08:03

    @Ruut

    le Revenu Universel ou revenu de base est verse aux citoyens de la zone ou il est financé. Est on encore citoyen lorsque l´on devient migrant fiscal pour echapper aux contributions du pays qui vous vu naitre et qui vous a elevé ? A l´inverse, ne devient on pas citoyen lorsque l´on vient s´installer legalement dans un pays pour y travailler et y payer des impots ?

    Le plus simple serait encore de retenir la residence fiscale comme critere d´eligibilite, la nationalite n´etant pas toujours un critere evident de citoyenneté réelle.



  • jpm jpm 7 février 2017 19:01

    @EngelLudo

    je me permets de vous repondre par un copie colle d´une autre reponse que j´ai faite ce matin, juste pour essayer d´expliquer qu´on peut tres bien prelever 500 a 600 milliards sur l´economie pour les redistribuer, sans que cela necessite davantage de croissance, ni ne genere des transferts considerables.

    Je vous invite par ailleurs a lire une petite bafouille que j´ai ecrite il y a quelques années (vous verrez que j´etais plus genereux a l´epoque smiley ) :
    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-revenu-universel-est-il-108224

    Un veritable revenu universel et individuel serait effectivement interessant pour les couples qui toucheront 2 fois le meme montant. A l´inverse de l´aide sociale actuelle, il n´y aura plus de reduction pour le fait de vivre en commun. Cela serait dautant plus interessant si le montant du RSA est réeavalué comme le propose Hamon. 

    Par contre, pourquoi limiter cela aux jeunes ou actuels beneficiaires du RSA ? Il serait plus simple et plus juste de generaliser le versement de ce revenu universel a l´ensemble de la population dans le cadre d´une veritable reforme fiscale, qui verrait le taux de prelevement a la source (applique au 1er janvier 2018) passer a 30% des le premier euro pour tous les revenus.

    Un taux unique simplifierait le casse tete du choix de taux de prelevement a appliquer... et cela ne changerait pas grand chose pour les gens qui payent deja des impots... dans la mesure ou la perte de la progressivite sur les 2 premieres tranches (9710 * 14 % + 26818 * 16% = 5650 euros par an soir 471 euros par mois) serait compensée par le gain du Revenu de base, versé chaque mois comme un credit d´impot universel a chaque membre du foyer.

    J´ajouterais qu´en limitant le RU aux jeunes ou aux beneficiaires du RSA, cela commence plutot mal... car cela confirme l´impression que le revenu de base serait un cadeau sans contrepartie pour ceux qui ne travaillent pas. C´est pourquoi je pense, que tant qu´a commencer petit bras, c´est a dire au niveau du RSA, pourquoi ne pas generaliser la mesure a tout le monde, et faire du meme coup l´inevitable reforme fiscale... qui permettra de financer la mesure... et de justifier et de simplifier le passage au prelevement a la source.

    En gros, j´ai peur qu´avec un Revenu Universel trop ciblé... on renforce le sentiment de stigmatisaion de l´assistanat... alors qu´un revenu de base inconditionnel et verse a tous les citoyens permettait d´eviter cela et surtout de revaloriser les bas revenus (que ce soient des temps partiels ou des petites retraites).

    Pour ce qui est de l´AAH et du minimum vieillesse, il est clair que ces derniers resteraient en place, au moins en partie pour compenser l´impossibilite de gagner sa vie... car cela serait particulierement injuste de mettre en place un systeme soi disant redistributif qui penaliserait les plus faibles.



  • jpm jpm 7 février 2017 18:33

    @EngelLudo

    attention on n´est pas un assisté lorsque l´on touche son revenu de base, on est un citoyen comme les autres, vu que tout le monde le touche. Par contre, il vrai que vous pouvez momentanement ne pas etre contributeur... et donc recevoir sans donner.

    Cela ne fait pas de vous un mauvais citoyen... car en honnete homme que vous etes, vous trouverez surement une utilite sociale pour faire le bien autour de vous, en vous occupant d´un proche ou d´un voisin, voire meme en developpant vos competences en apprenant ou en developpant telles ou telles choses qui vous tiennent a coeur, qui feront qu´un jour vous redeviendrez un bon contributeur.

    Maintenant si vous vous sentez deprimé, et que vous preferez rester sur votre canape pendant un temps. c´est aussi votre droit. Mais honnetement il sera difficile de tenir toute une vie sans s´engager dans quelque chose. smiley



  • jpm jpm 7 février 2017 17:32

    @EngelLudo

    attention ne melengeons pas tous les projets. En effet l´extension et le versement automatique du RSA au moins de 25 ans comme le propose finalement Hamon couterait (je reprends vos chiffres) 5,9 millions de jeunes * 12 * 600 euros = 42 milliards par an... soit en gros le cout du CICE depuis sa creation.

    Maintenant tout cela n´est pas clair... que fera t on pour les jeunes qui travaillent et qui gagnent deja bien leur vie. Auront ils droit egalement a ce bonus, ce que je n´espere pas (ou alors Hamon est vraiment un doux reveur qui espere acheter ainsi les voix des jeunes).

    Il est clair que si on parle d´un veritable revenu de base versé de maniere inconditonnel a tous les citoyens, cela correspond a votre second calcul. Peut etre un peu moins, si on ne donne que la moitie aux enfants mineurs.

    52 millions d´adultes * 12 * 750 + 15 Millions de Mineurs * 12 * 375 = 535,5 milliards par an.

    Il faut donc prelever ces 535 milliards sur la production nationale... car je ne pense pas qu´on puisse raisonnablement demander chaque année a nos voisins de nous pretter cet argent, pour completer entre autres les revenus de Madame Bettencourt.

    Il faut donc bien comprendre que ces 535 milliards devront etre financés par un prelevement specifiques sur tous les revenus, mais aussi sur les patrimoines.

    Du coup, attention, vu que vous etes proprietaires avec votre femme, vous risquez de contribuer en partie au financement du revenu de base que vous toucherez, vous et votre femme. Apres libre a vous de decider si cela vaut le coup de continuer de bosser ou pas. Au pire ou au mieux (selon les points de vue), d´autres seront peut etre heureux de prendre votre place smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité