• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2229 1464
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1008 1008 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jpm jpm 7 février 2017 12:31

    @carnac

    Une devaluation c´est une baisse du pouvoir d´achat des epargnants et de tous ceux qui ne peuvent pas renegocier leurs revenus comme les retraités et les rentiers. Les travailleurs y arrivent generalement mais toujours avec un peu de retard, le temps que les syndicats s´organisent.

    Par contre, celui qui possede des biens tangibles, comme du foncier, de l´immobilier ou des matieres premieres, sera epargné par cette baisse du pouvoir d´achat car il pourra revendre, ou louer ses biens plus cher. Il en va de meme de ceux qui possedent un outils de production, comme une usine ou plus simplement des actions.

    Une methode tout simple pour obternir une devaluation competitive, c´est d´augmenter ses taux de TVA. comme l´a fait Gerhard Schröder en Allemagne il y a quelques années.



  • jpm jpm 7 février 2017 12:13

    @carnac

    soyons precis. A deux smic, soit 2324 euros par mois, on touche 27888 euros par an, ce qui d´apres le simulateur 2017 pour une personne seule,donne un impot de 2154 euros a l´année, ou 179,50 par mois.

    Donc si comme je le propose, la contribution de 30% remplace les 3 premieres tranches (0, 14% et 30%), une personne seule contribuerait chaque mois de 2324 *0,3 = 697,2 moins les 179,5 soit 517,70. On est plus tres loin des 500 euros smiley

    C´est effectivement un plus compliqué s´il a des enfants... mais dans tous les cas, ces derniers touchent egalement leur demi revenu de base, ce qui compense la perte du quotient familial et des allocations familiales. Il faudrait probablement faire quelques ajustements pour s´assurer que personne n´y perde dans les foyers modestes.

    Pour les revenus annuels superieurs a 2 smics, qui sont deja dans la tranche a 30%, le prelevement a la source ne changerait pas grand chose. Je proposerais dailleurs de conserver la progressivite pour les tranches de 40% et plus, en considerant les 30% comme un accompte provisionnel.

    En gros, les classes moyennes aisées ne perdraient rien... ou presque, car evidemment le prelevement a la source supprimerait de facto bon nombre de niches fiscales.



  • jpm jpm 7 février 2017 11:41

    @carnac

    evidemment il ne s´agit pas de charger la classe moyenne... qui n´a entre nous soit dit pas besoin du revenu de base. Par contre, elle apprecierait surement plus de transparence et d´equité dans la redistribution. Elle apprecierait aussi de recevoir quelque chose en contrepartie de ses nombreuses contributions, tout en sachant qu´on s´accupe enfin de la vraie pauvreté.



  • jpm jpm 7 février 2017 11:38

    Reflexions interessantes sur le revenu universel, ses defauts et ses travers.

    Benoit Hamon est un joueur issu d´un équipe releguée en 2eme division. Il a donc essayé de briller un peu avec cette idée de Revenu Universel... mais il a oublié au passage de le financer, ce qui est plutot ballot pour quelqu´un qui pretend vouloir diriger le pays.

    Sa taxe sur le patrimoine ne suffira jamais a financer des montants de 500 a 750 euros par mois. Par ailleurs un robot ne paye pas d´impot. Ce sont donc bien les revenus du capital au meme titre que tous les autres revenus qui devraient participer au financement d´un veritable revenu de base redistributif.

    Du coup, Hamon, plutot que de reflechir un peu... et de concilier cela avec le prelevement à la source prevu par sa propre equipe de bras cassés, a preféré botter en touche... et limiter son projet a l´extension du RSA au moins de 25 ans (ce qui reste malgre tout un bonne idée).

    Je lui suis cependant reconnaissant d´avoir porté l´idée de revenu universel sur la table. Pour preuve, nous n´en avons jamais autant discuté sur le forum d´Agoravox



  • jpm jpm 7 février 2017 11:24

    @carnac

    en gros je prefere l´allocation personalisée d´autonomie des etudiants de Melenchon que le projet trompeur de revenu universel de Hamon qui ne s´adresserait qu´aux jeunes. Je reste malgré tout pour l´extension du RSA au moins de 25 ans.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité