• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serge ULESKI

Serge ULESKI

Je suis citoyen et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. Je n’ai aucune influence sur la politique de la Somalie, mais j’en ai, jusqu’à un certain point, sur la politique de la France.
***
 Bonjour à vous qui passez !
 Passionné de géopolitique, amateur de controverses, de radicalité et de dissidence, de littérature, de cinéma et d'Arts plastiques, aujourd'hui je me consacre à l'écriture - de nombreux titres (17 - romans, essais, théâtre, aphorismes...) sont disponibles chez Amazon.
 ______________________
 
 Aujourd'hui, si nous ne sommes sûrs de rien ni de personne, c'est que nous sommes infiniment plus nombreux qu'hier à chercher à savoir ; et plus nous serons nombreux à trouver et moins les évidences auxquelles il nous a si longtemps été demandé d'adhérer s'imposeront à notre esprit.
 Ainsi va la recherche ! Vers un savoir de plus en plus complexe mais sans surprise car, ce savoir doublé d'une compréhension dévastatrice nous renverra fatalement à ce que nous sommes aussi - d'aucuns ajouteront -, et surtout : à cette nature en trompe l'oeil, dissimulatrice, accapareuse et rétentrice qu'est la nôtre.
Porteuse de tous les dangers, cette recherche expansionniste toujours plus performante et exigeante : le danger de nous laisser sans évidences et sans certitudes.
Du grain à moudre pour la politique et la littérature... ce danger ! Nul doute !
 
 ***
 
Mon blog dissidence et radicalité : http://litteratureetecriture.20minutes-blogs.fr/
Mon blog littérature et écriture :http://penseraupluriel.blogs.nouvelobs.com/

Tableau de bord

  • Premier article le 15/05/2007
  • Modérateur depuis le 29/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 335 1139 10581
1 mois 1 1 9
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 27 27 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 30 mars 13:38
    Le mouvement de Mélenchon exclu à la demande du CRIF de la marche blanche contre l’assassinat par deux marginaux d’une personne âgée nommée Mireille Knoll !? Rien de surprenant à cela : le CRIF n’accepte que ceux qui se soumettent totalement à son agenda anti-arabe, anti-musulman et anti-pro-palestinien : agenda israélien... d’extrême droite qui plus est. Dont acte.

    Ce même CRIF ne s’y est donc pas trompé en réclamant que les troupes de Mélenchon s’abstiennent de participer à cette marche qui, à partir d’un fait divers crapuleux, a tous les attributs d’une énième instrumentalisation - et par voie de conséquence, d’une banalisation - de l’antisémitisme ; instrumentalisation ad nauseam.

    Un seul devoir aujourd’hui : ne pas, en aucun cas, participer à ce chantage et à cette injonction abjects, à savoir : « Restez chez vous si vous êtes pro-arabe et pro-palestinien ; venez nous rejoindre si vous n’avez aucune sympathie pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à un Musulman, un Arabe, un Palestinien et un sympathisant de leur cause à tous en tant que minorités maltraitées. » Car, force est de constater que l’on est loin, très loin de cette victime d’un crime crapuleux comme il y en a quelques centaines chaque année.

    Et puis aussi : méfions-nous comme de la peste de ceux qui fêtent, commémorent et font parler les morts.

    L’erreur de Mélenchon (couillon un jour, couillon toujours ! un Mélenchon membre du PS 30 années durant, c’est vous dire !) et de son mouvement c’est de s’être crus obligés de prendre part à cette marche blanche décidément superfétatoire (car, aujourd’hui, tout ce qui est obligatoire doit être impérativement ignoré), prenant ainsi le risque non seulement de répondre à une injonction politique et morale illégitimes car sans fondements factuels sérieux et avérés, pour, une fois s’y être soumis, s’en voir « moralement » exclus (1).

    Là, c’est le CRIF qui triomphe en attirant dans son piège un Mélenchon qui ne semble pas avoir encore compris ceci : c’est le CRIF qui décide de ce qui relève ou pas de l’antisémitisme ; c’est le CRIF qui décide qui est antisémite et qui ne l’est pas, qui est respectable ou non, alors que ce CRIF, qui ne représente que lui-même, n’a ni la légitimité morale, ni la légitimité politique pour décider de quoi que ce soit : les Juifs sont nos compatriotes ; tout comme pour chacun d’entre nous, seule la République est autorisée à les représenter auprès de tous les autres que ce soit avec ou sans leur consentement et celui de leurs « leaders médiatiques et religieux », qu’ils en aient compris la nécessité ou pas. Aucune exception ne doit être tolérée à leur sujet comme au sujet de toutes les autres communautés religieuses ou non.


    1 - Mélenchon et MLP expulsés de cette marche blanche tous les deux certes mais pas par les mêmes ! En effet, MLP était protégée par la LDJ (« français » israélien d’extrême droite) et Mélenchon conspué et expulsé par les mêmes ; en revanche, MLP a été « dégagée » par des Français humanistes attachés à la justice, à l’intégrité et aux droits de l’homme pour tous les hommes.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 24 mars 18:57
    @belin

    Votre commentaire c’est un commentaire qui se situe à quel degré sur l’échelle de l’ironie ?


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 24 mars 18:56
    @Trelawney
    Le nombre et les bénéfices sanctifient donc ! 



  • Serge ULESKI Serge ULESKI 24 mars 18:54
    @libert_pensée

    Avec une abstention de 25.44% et un pourcentage de 11% de bulletins non- comptabilités (votes blancs et nuls) c’est donc près de 37% d’inscrits qui n’ont pas souhaité se prononcer en faveur de Macron ou de Marine le Pen au second tour de l’élection présidentielle ; ce qui porte le pourcentage des bulletins validés en faveur du candidat élu à 41.58 % des suffrages pris en compte - soit le calcul suivant : 66 (pourcentage des voix du candidat macron) que multiplie 63 (pourcentage des votes exprimés en faveur des deux candidats 100 - 37) dont on retranchera 1/3 des voix destinées à faire barrage au FN (soyons charitables ! D’aucuns situent pour Macron ce vote de non-adhésion à près de 2/3)... Résultat du vote d’adhésion à Macron et à son programme au second tour  : 28% soit 4 points de plus qu’au premier tour. Avec une abstention, un vote blanc et nul qui s’élèvent à 37%, Emmanuel Macron est bien le président le plus mal élu de la 5è République. Les Législatives de juin devraient le confirmer sans l’ombre d’un doute.





  • Serge ULESKI Serge ULESKI 24 mars 18:48
    @biquet
    La partie blog représente à peine 5% des abonnés en nombre.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès