• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Prometheus

Prometheus

Il y a en chacun de nous un feu qui brûle. Un feu prométhéen qui nous pousse à questionner notre univers. Et ce feu est une fournaise qui ne s’alimente que par notre curiosité.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2007
  • Modérateur depuis le 10/03/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 56 500 1719
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 130 85 45
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Prometheus Jeremy971 12 janvier 2013 19:06

    Accepter la vaseline... Et dire que malgré tout ça les cancers colorectales sont en augmentation..



  • Prometheus Jeremy971 9 janvier 2013 17:15

    La non action est peut être encore plus forte que l’action elle-même dans ce système qui mécaniquement arrive à sa fin.



  • Prometheus Jeremy971 5 janvier 2013 18:36

    idiocratie /i.djɔ.kʁa.si/ féminin

    1. (Péjoratif) Régime politique dont le pouvoir souverain est sous le contrôle d’idiots.
      • Nous sommes là devant une réaction surdimensionnée qui confirme que nous sommes entrés aujourd’hui dans une idiocratie : la liberté d’expression est désormais sous le joug de groupes de pression qui sont paradoxalement responsables d’actes de censures comme celui-là, parce qu’ils sont les seuls à s’exprimer. (« Polémique dans les réseaux sociaux – L’humour d’une marque de bière soulève l’ire des internautes », LeDevoir.com, 13 septembre 2011)
      • Le socialisme rétable par les chars n’est que le paravent en lambeaux de l’immobilisme, du carriérisme et du cynisme : une idiocratie – le terme est du Roumain Virgil Ierunca, et il caractérise parfaitement les pratiques de la caste obtuse, méprisant et vénale qui domine l’État-Parti. (Karel Bosko, L’humanisme endurant : Tchécoslovaquie, 1968-1989, 2010)


  • Prometheus Jeremy971 10 décembre 2012 16:17

    Ça risque d’être intéressant ce qui se passe au Japon, ils n’ont pas de ressources naturelles dans 20 ans ils n’auront plus de centrales nucléaires. Il va y en avoir des idées et des inventions pour créer de l’énergie.

    Si de Fukushima ils arrivent à trouver de nouvelles solutions, on pourra arrêter de désespérer de l’humanité.



  • Prometheus Jeremy971 10 décembre 2012 16:10

    Votre conclusion m’a rappelé un passage d’un de mes articles Les solutions anti-crise des... nazis :

    Je me permets un léger anachronisme pour expliquer ce qu’est la déflation, la déflation est une baisse généralisée des prix, et des salaires. Au XXI siècle on a assisté à une inflation des prix avec une stagnation des salaires. Expérience des économistes modernes pour obtenir une alchimie entre crédit-revenu-prix. Nos politiciens actuels luttent de toute leur force contre la hausse des salaires, et pour faire baisser les prestations sociales, mais continuent à faciliter l’accès aux crédits et sont effrayés par un écroulement des prix. A une échelle humaine la déflation signifie la baisse du prix du kilos de patates mais au niveau d’un état c’est plus de dettes à rembourser, une thésaurisation des liquidités, et l’apocalypse des organismes de crédit.

    Malgré cette explication je me suis toujours demandé pour quelle raison un état voudrait maintenir l’inflation. Vous venez de me donner l’explication.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité