• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ddacoudre

ddacoudre

poète essayiste militant à la retraite.
La vie commande d’être convaincu qu’il y a un absolu où tout ce que nous concevons s'écroule, Il faut donc comprendre que celui qui dispose d’une certitude absolue peut se suicider car c’est un mort vivant et ne peut développer pour vivre que la mort qu’il porte.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/06/2007
  • Modérateur depuis le 27/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 404 7498 10755
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 389 389 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:08

    @infraçon
    bonjour
    merci pour le lien
    cordialement



  • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 08:04

    @rita
    je ne pense pas que nous soyons dirigés par des incompétents. nos hommes politiques sortent de nos écoles et nos grandes écoles et notre système éducatif n’est pas obsolète.
    nous sommes dans une financiarisation de l’existence forcément il n’y a pas d’autres voies quand l’on soutien se type d’organisation que de recommencer les mêmes choses sous des angles seulement différents.
    ex : le gouvernement dit débloquer 6 milliards pour les services de santé.
    en fait l’on devrait dire les 21 millions de salariés vont payer l’augmentation de 6 milliards des services de santé. et c’est toujours comme cela, tout ce que l’état engage comme fond ce sont les salariés qui le finance et 2 millions d’employeurs.
    cordialement ddacoudre overblog.....



  • ddacoudre ddacoudre 3 juillet 07:47

    @Le Panda
    bonjour
    sans problème, je ne sais pas si tu peux copier l’avatar de mon blog ddacoudre.overblog. mon adresse courriel, ddacoudre@hotmail.fr
    cordialement.





  • ddacoudre ddacoudre 10 juin 10:39

    bonjour

    si je souscrit sur le fond, il manque pour moi l’essentiel la raison pour laquelle l’organisation capitaliste du travail perdure et perdurera malgré ton programme réaliste.

    le facteur humain est essentiel à appréhender.

    l’humain court après la facilité, ce que nous appelons être fainéant, même si pour avoir accès à cette facilité nous sommes capable de faire de gros efforts.

    Notre nature est d’être des cueilleurs comme tous les animaux. notre particularité est d’être capable de produire ce dont nous avons besoin. pour les besoins de base certes mais aussi pour en retirer un avantage qui nous porte au rang des 1%, si ce n’est de toutes les positions subalternes que nous retirons de notre activité travail voire en se soumettant aux dominants.

    il est important de comprendre que ces dominants qui composent le 1% sont des dominants de deuxième rang, le dominants réel est le dominant systémique c’est à dire le libéralisme capitalistique. car tu pourrais éliminer tous ces gens qui composent le 1%, les 99% d’autres fourniraient un autre 1% de sa population pour les remplacer en les cooptant. il en est ainsi depuis des lustres, depuis plus de 8000 ans sous différents paradigmes. ce sont seulement eux que nous réorganisons. ton projet en est une forme, il revêt un caractère plus équitable plus social, plus citoyen, mais il reste de la gestion du capitalisme adapté aux réalités des conséquences du paradigme capitaliste en vigueur dont tu as donné les caractéristiques.

    le socle du capitalisme est le Plan Comptable. l’activité travail y est ventilée pour assurer la richesse de celui qui entreprend. c’est « simplistement » comme cela :

    un entrepreneur décide de produire ce que les hommes désirent. il investi un capital d’origine dont il a hérité historiquement ou acquis, avec il rémunère le salarié qu’il emploi pour produire ce que ce Salarié Achètera.

    l’on comprend alors qu’il devra le lui vendre plus Cher pour couvrir son investissement et assurer ses ressources ou profits.

    c’est ainsi qu’avec son salaire le salarié qui a produit le travail ne pourra pas l’acheter. Il devra emprunter la différence, est c’est encore le capital qui lui prêtera l’argent contre remboursement.

    Comment changer cela, comment supprimer le salaria qui n’est qu’une étape dans la vie. faire en sorte que la valeur du travail devienne un capital travail, et pour le mesurer nous ne pouvons utiliser le système en vigueur qui n’est que suggestif du rapport des forces.

    par contre nous sommes capables d’évaluer le travail de chacun en énergie, car le travail ce n’est que cela de l’énergie dépensé pour obtenir ce qui n’est pas à disposition par la seule cueillette. cette mesure existe c’est le joule. ainsi au quatre coin du monde nous pourrons avoir une valeur commune stable et réfutable et mesurer nos activités en énergie. nous faisons cela pour le sport.

    Le prix des produits se calculerait en fonction de l’énergie réelle qu’il a été nécessaire de fournir pour le faire, auquel s’ajouterait tous les facteurs humains que nous développons pour marquer nos places sociale.

    dernier aspect ’l’homme cherche depuis des lustre à se faire remplacer au travail, il est toujours inventif du moindre effort. aucun homme n’ira cueillir la pomme sur la dernière branche si la première en porte une, mais pour cueillir la dernière il construira une échelle pour s’éviter l’effort d’une grimpette.

    c’est ainsi que nous fonctions, il ne faut dont pas craindre la suppression du travail, mais s’interroger sur la source de revenue et l’activité de compensation pour l’obtenir.

    tu as en cité quantité et mis l’accent sur le besoin d’apprendre pour appréhender notre monde il y a là une possibilité en rémunérant les hommes pour apprendre sans faire appel au capital privé mais en utilisant le pouvoir régalien d’émettre de la monnaie avec toutes les complications que cela emportes.

    http://ddacoudre.over-blog.com/2020/01/supprimer-l-impot-sur-les-societes-que-paient-les-salaries.html

    cordialement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité