• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ddacoudre

ddacoudre

poète essayiste militant à la retraite.
La vie commande d’être convaincu qu’il y a un absolu où tout ce que nous concevons s'écroule, Il faut donc comprendre que celui qui dispose d’une certitude absolue peut se suicider car c’est un mort vivant et ne peut développer pour vivre que la mort qu’il porte.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/06/2007
  • Modérateur depuis le 27/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 404 7498 10755
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 389 389 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • ddacoudre ddacoudre 6 avril 21:23

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    re 
    merci pour tes commentaires.

    toutes les civilisations se sont crus à l’apogée de l’existence humaine dans laquelle elles avaient été élevés et instruites, pour cette prétention elles ne se sont jamais remise en cause et c’est l’existence qui s’en est chargé, c’est à dire le besoin de trouver une autonomie économique, ce désir est inné, la manière dont nous l’e satisfaisons ne l’est pas et repose sur notre intelligence pour comprendre et maitriser la faisabilité de nos désirs et anticiper leurs conséquences.

    sauf que nous ne pouvons comprendre et maitriser les conséquence que quand elles ont eu lieu et que nous sommes capable de les ananlyser.
    comme tu vois le principe de (castration) ne va pas tout seul, il peutêtre aussi désastreux. nous ne sommes qu’à une apogée de la société de consommation qui ne veut pas se remettre en cause, car elle confie le pouvoir à ceux qui s’enrichissent avec, faute d’avoir une vision autre de l’existence qu’une société capitaliste qui entretien la désidérabilité pour s’enrichir, nous devrons attendre que les capitaliste aient trouvé une nouvelle source de profit telle l’économie de la connaissance, mais nous ne changerions pas ses travers.
    cordialement



  • ddacoudre ddacoudre 6 avril 21:07

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    bonjour

    toutes les valeurs du passé ne sont pas une référence.
    dis toi bien que si les références bibliques auxquelles tu donnes références pour diriger nos existences, sont le résultat d’une multitude d’erreurs corrigées incessenments ? sur la totatlité nous en conservons un certain nombre, ce qui fait qu’il n’est pas interdit d’être ou se dire conservateur si les fondations bibliques ou celles d’une maison, l’on s’appuie pour s’élever plus haut peut les porter.

    je comprends ta position, mais à non sens tu la formules mal en voulant vivre à l’ancienne traditionnellement. ça ne peut pas exister, ce n’est qu’un veux, car chaque instant qui passe ne peut être reproduit à l’identique comme l’on fait avec le déterminisme des voitures ou des casseroles à la chaine. et même là, l’usure des moules finit par rejoindre le réel ou chaque piéce est différente au micron mais nous ne le voyons pas.

    je pense te l’avoir déja dit, si dieu avait voulu que la vie soit comme tu le souhaite nous n’aurions même pas à nous interroger nous le ferions de manière inné.

    cordialement ddacoudre overblog.



  • ddacoudre ddacoudre 6 avril 20:46

    @rita
    bonjour

    l’on ne change pas seulement de société parce que on le désire.
    ce sont les enchévêtrements de milliards d’actions qui y conduisent sur la base de nos comportement innés formaté par tous les paradigme sociaux économique avec lesquels nous conditionnons nos comportements journaliers. nous avançons trés trés lentement avec des retours en arrière parfois sanglants, car nous avons encore un cerveau génialement débile.
    soit certain que nous en sommes capables, il suffit de lire l’histoire humaine pour s’en rendre compte, mais nous ne choississons pas les bons guides, comme la comptabilisation de l’existence qui nous évite de nous interroger sur notre place dans ellle.

    cordialement.ddacoudre overbloog



  • ddacoudre ddacoudre 24 février 08:10

    @rita
    bonjour

    tu as raison concernant le futur. il ne peut émerger de cerveaux vides.
    construire avec les autres l’avenir exige d’avoir une vision claire de la réalité.
    ce ne sera pas l’écologie qui changera l’organisation capitaliste, c’est l’économie de la connaissance et l’on en a pour des lustres compte du déficit politique, et de la fracture intellectuelle qui existe, l’infentilisation de l’existence est faite pour vider les cerveaux. et avec des cerveaux vides pas de futur novateur possible.

    cordialement.



  • ddacoudre ddacoudre 24 février 08:02

    @rogal
    bonjour

    pourquoi pas le watt h l’essentiel est d’avoir une mesure universelle réfutable.

    cordialement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité