• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

  • Premier article le 31/03/2008
  • Modérateur depuis le 30/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 155 79 3810
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 70 52 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Le Nouvel Hebdo 27 octobre 2008 14:06

    fonzibrain, dénoncer l’absence de liberté d’expression et adresser des messages de mort au président de la république, ce n’est pas la même chose que je sache.



  • Le Nouvel Hebdo 27 octobre 2008 14:03

    Petite notification, les deux commentaires ci-dessus s’adressent respectivement à wesson et nico.



  • Le Nouvel Hebdo 27 octobre 2008 14:01

    De nombreux mois avant cette "crise" des négociations étaient engagées entre l’Ukraione et Gazprom, car le contrat venait à expiration en fin d’année.

    Bien que leur contrat venait à expiration en fin d’année, comment expliquer que Gazprom est souhaité revoir leurs prix à la hausse contrairement à tous les autres pays de la CEI qui bénéficiaient de tarifs privilégiers et qui étaient par ailleurs reconduits à chaque expiration de contrat. 



  • Le Nouvel Hebdo 27 octobre 2008 13:58

    "c’est un avis particulièrement savoureux en ces temps de crise ou les états unis s’enfoncent dans une dette désormais insupportable, et ou la Russie négocie un prêt de 4 milliards d’euros à une islande ruinée."

    La Russie subit elle aussi la crise de plein fouet . Le marché boursier russe a perdu 73% en quatre mois, le rouble a été déprécié de 15%, les citoyens s’empressent de retirer leurs liquidités (plus de 33 milliards de dollards ont été retirés des banques russes), les principales banques du pays (Globex et Sviaz) ont été nationalisés et la faillite des établissements banquiers s’élève au chiffre de 1200, soit plus que dans l’ensemble de la zone UE. Alors, la Russie n’est pas en crise ? 



  • Le Nouvel Hebdo 27 octobre 2008 12:05

    "Pourriez-vous étayer votre propos à l’aide d’exemple ? Parce que jusqu’a maintenant, j’ai pas eu de problème pour faire bouillir mes oeufs coque. "

    Comme je le précis
    e dans la suite de l’article, contrairement à la plupart de ses partenaires européens, la France est parvenu à être énergétiquement relativement indépendante à la Russie ("la France quand à elle, ne doit que 26,8% de sa consommation de gaz à la Russie").

    "Et pour faire un parallèle audacieux, est-ce que vous ne vous sentez pas offusqué par la dépendance que nous avions de la finance américanisée, et de tous ces préceptes libéraux imposés depuis 30 ans et dont on entraperçoit maintenant les effets ?"

    Nous avons beaucoup plus à craindre d’une Russie dont la stabilité politique et économique n’est que peu sûre que de notre partenaire historique qu’est les Etats-Unis. Par ailleurs, la Russie a montré a de maintes reprises (crise Ukrainienne, guerre en Géorgie) qu’il était dangereux pour nous, Européens, de cultiver une telle dépendance envers cette nation instable qui n’hésite pas à provoquer un conflit à ses frontières pour préserver son monopole et contrecarer les projets de ses clients. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité