• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

donino30

donino30

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 26/11/2007
  • Modérateur depuis le 26/06/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 595 256
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 27 16 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions







Derniers commentaires



  • donino30 donino30 7 août 2007 16:02

    JL, non je ne mélange pas désolé. Qui est capable d’affirmer qu’il détient la vérité, et que 38% est une somme juste au regard de la protection sociale ? Il faut faire le maximum pour la solidarité et faire avancer la société dans le bon sens je suis d’accord. Mais au delà d’un certain point, on asphyxie ceux qui dynamisent l’économie et donc la source de cette solidarité, c’est cela que j’essaie de faire comprendre.

    Je rappelle que je parlais de 38% dans mon cas d’indépendant, mais pour ceux qui l’ignorent, dans le cas d’un salarié, 62.8% du salaire est prélevé en charges salariales et patronales. Par comparaison au royaume uni c’est 17.8% (sources 2006 : Corporate & consulting Technolgy CCT SA), auquel il faut ajouter environ 250€/mois d’assurance santé. On ne peut pourtant pas dire qu’il s’agit d’un pays du tiers monde ?? Je ne veux pas porter de jugement de valeur, mais l’écart est trop énorme pour ne pas s’interroger sur ce que devrait être le « juste prix » de la protection sociale.

    Un paiement différé solidaire oui, une asphyxie aveugle et absolument impossible à remettre en question non.



  • donino30 donino30 7 août 2007 15:47

    Masuyer,

    je ne doute pas de votre bonne foi dans vos réponses. Toutefois, il semble que vous n’ayez pas bien compris. J’ai dit que j’avais calculé le montant de mes prélèvements obligatoires 2006 et que je les ai rapprochés de mon chiffre d’affaires, et que le résultat me donne 73%. Point barre, il n’y a pas à contester c’est factuel. Pour le rapprochement avec le SMIC et les 100€ l’IR étant proportionnel le taux global change un peu c’est évident. Ceci dit à ma connaissance un célibataire gagnant le SMIC paye un IR, contrairement à ce que vous semblez suggérer.

    Par ailleurs, pour les frais de gestion, vous semblez croire que parce qu’ils sont des frais de gestion c’est « gratuit ». Et bien non, quand on est entrepreneur individuel et que l’on a des frais, il ne faut pas se contenter de faire une note de frais à sa direction ou son administration, il faut surtout arriver à les payer avec sa propre activité. Aussi incroyable que cela puisse vous paraître. Alors même avec 400€/jour en prenant quatre semaines de vacances, au final il me reste environ 1500€ chaque mois. Sans congés payés, sans RTT, sans assurance chômage, sans aucune garantie de type CDI. Mais c’est sans doute déjà trop à votre goût ? Les méchants indépendants n’ont qu’à payer c’est leur choix. Ok, je voulais simplement signaler à la communauté que quelquechose ne tournait pas rond.

    Apparemment c’est le rapprochement avec le SMIC qui vous a « choqué », OK le raccourci est rapide et comparer un SMIC salarié avec un net d’indépendant ,n’est pas chose simple je suis d’accord. Il s’agit de donner des ordres d’idée que finalement peu de personnes connaissent tant qu’elles n’y ont pas été confrontées.

    Encore une fois je ne doute pas de votre volonté de bien faire dans vos réponses, mais vous semblez plus ou moins contester le fait que les charges étouffent l’économie des petits entrepreneurs.
    - vous semblez bien loin des réalités vécues par certains de vos concitoyens
    - il est absolument impossible que vous soyez vous même entrepreneur individuel ou que vous ayez exercé un jour ce type d’activité (en activité principale bien sûr). Vous contesterez peut être cela en inventant des choses. Croyez moi : prenez le risque, essayez un jour, et là vous changerez complétement de point de vue dans les forums.

    A+



  • donino30 donino30 3 août 2007 08:19

    Pour étayer le débat, j’ai calculé le montant total des prélèvements sur l’année 2006 de mon activité d’indépendant en informatique : 73% du CA s’envole au paradis étatique. En gros : 38% charges sociales, 15% impôt sur le revenu, 20% en TVA.

    Donc quand je facture 100€ à un particulier ou une entreprise, il m’en reste 27 pour moi. Il faut que je trouve les clients et réussisse au moins 2 interventions par jour pour gagner le smic, et encore sans congés. C’est la preuve que quelquechose ne tourne pas rond non ? Comment voulez vous lancer des activités dans ces conditions ?

    Je trouve cela plus révélateur que des comparaisons internationales de taux, très difficles à réaliser.



  • donino30 donino30 2 août 2007 15:01

    Nouveau et bientôt ex sur ce site, j’hallucine sur tous les commentaires, de manière générale sur les quelques articles touchant l’économie. On fait plus que pencher à gauche... Je respecte ces engagements, du moment qu’ils ne débordent pas, mais vous êtes bien naïfs.

    « C’est toujours les prolo qui paient » et bien oui car il n’y a plus qu’eux pour payer, les autres sont partis ou ne sont plus assez nombreux pour payer quoi que ce soit de manière significative... C’est incroyable que tant de monde n’arrive pas à intégrer cela.

    Beaucoup n’ont apparemment pas encore conscience de l’état dramatique des finances du pays, et surtout de la direction qu’elles prennent. J’admets qu’il n’est pas donné à tout le monde de se plonger dans les comparaisons des comptes du pays, des rapports de la cour des comptes et consors, faute de temps et d’envie. C’est pourtant difficile de juger quoi que ce soit sans ces éléments. Beaucoup vont se rassurer en se disant « encore un putain de décliniste, ils nous gonflent avec leurs histoires de déficit et leur faillite de la France !! »

    « Nous tout ce qu’on veut c’est de quoi vivre décemment et pouvoir être soignés gratuitement ».

    Ce n’est pas trop demandé, c’est vrai.

    Mais dans l’état où est le pays, je tiens malheureusement à vous apprendre que c’est déjà trop, beaucoup trop. Je vais même vous faire une confession : il n’y aucune chance pour que cela n’empire pas. A+



  • donino30 donino30 2 août 2007 14:23

    L’article ne précise pas de quand datent les données graphiques, mais de toute façon elles sont fausses. Sur ce graphique, pour la France, le taux d’imposition global semble tourner autour de 43%.

    Voyons cela :

    Recette des comptes de protection sociale 2005 issues des cotisations et impôts : 519MM€ (source site ministère de l’emploi)

    Recettes net fiscales de l’état 2005 : 272 MM€ (source site ministère des finances)

    Impôts locaux : 55 MM€ (source http://www.atelier-taxeslocales.fr/)

    => Total prélèvements 846 MM€

    PIB 2005 : 1710MM€

    => (Total Prélèvements % PIB) = 49%

    CONCLUSION : Les chiffres sont triturés dans tous les sens et ne veulent rien dire :

    1- Peu de personnes, y compris dans les plus hautes sphères, ont la compétence et la connaissance nécessaires pour comparer des taux d’imposition.

    2- Le taux d’imposition global est un semblant de tentative de comparaison, mais sa définition est hésitante. Elle ne représente en tout cas absolument pas la somme des prélèvements, comme on peut le constater avec les chiffres ci dessus. Par exemple, dans le cas de la France elle n’inclue à priori pas (entre autres) les impôts locaux.

    3 - J’ai absolument halluciné en voyant tous le monde se jeter sur une grande étude de corrélations sans même essayer de comprendre la définition de ce taux d’imposition global

    4- Pauvre France

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité