• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ratigan

Ratigan

Ratigan, un rat un brin cynique. Assez critique sur le monde, mais au fond, il l’aime bien !
Ce qu’il n’aime pas en revanche, c’est le politiquement correct et officiel. Pourquoi macher ses mots ?

Tableau de bord

  • Premier article le 19/03/2009
  • Modérateur depuis le 09/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 7 109
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites







Derniers commentaires



  • Ratigan Ratigan 27 avril 2009 20:30

    D’un autre coté, c’est toujours mieux qu’une campagne semblable de la part de Royal qui chercherai a se faire fouetter par l’Europe entière en demandant pardon a qui veut bien l’entendre.

    Ce n’est pas une question de moindre mal... Mais a quoi vous attendez vous avec des politiques ?



  • Ratigan Ratigan 21 avril 2009 19:45


    « A ce que je sache, les cadres séquestrés n’ont pas subi de violences, et tout ce que cet internaute souhaite aux salariés, coupables de vouloir se faire entendre, c’est de se faire tabasser pendant une garde à vue ???!!!! »

    Encore heureux qu’il n’y ai pas de violence (d’ailleurs, a la premiere apparition de violence, ca reglerai le probleme, ils perdraient tout leur credit).

    Mais en quoi ces salariés peuvent ils legitimer de sequestrer (ou « obliger a rester dans leur bureau » si vous n’aimez que le politiquement correct« ) des gens pour se faire entendre ?

    En tout cas, je sais maintenant grace a vous comment négocier a coup sur ma prochaine augmentation de salaire avec mon patron. Car non, ces gens ne négocient pas. Ils posent leur point de vue jusqu’a ce que la direction se plie a leurs exigences.

    Vous pensez vraiment que c’est de la negociation que de sequestrer jusqu’a obtenir ce qu’on veut ?

    D’autre part,
    lorsque vous dites

     »De nos jours, la loi est faite pour et par les puissants ! Elle fait valoir le droit de ceux qui peuvent se payer les bons défenseurs et fait valoir les devoirs de ceux qui n’ont pas de moyens !"

    Ne pensez vous pas que ce droit ne vous protege pas non plus au quotidient ? C’est triste d’avoir une si basse estime de son pays et en sa justice.

    Aller, je m’en vais taper une petite vieille dans la rue, j’ai un bon avocat.



  • Ratigan Ratigan 21 avril 2009 19:34

    De la contrainte sans violence. Pourquoi pas.
    Ça leur donne un petit air d’Arsène Lupin qui fait que ces preneurs d’otages sont soutenus par une moitié de la population.

    La violence sociale, il ne faut pas non plus oublier qu’elle est aussi le fait de tout ces conflits volontairement organisés contre les entreprises, a coup de grèves et sabotage. Pourquoi toujours tout reprocher au patronat lorsque les syndicats ont eux aussi leur part de responsabilité ?

    Ce que je propose, pour s’amuser un peu dans ces temps noircis par les medias, c’est de legitimer aussi la sequestrations de syndicalistes :

    Patrons français, n’hésitez plus ! Prenez vos syndiqués en otage ! ils vous empechent de faire fonctionner votre entreprise correctement ? qu’a cela ne tienne et lancez vous !

     

    A cela, plusieurs avantages :

     

    · Les syndicats ne pourront pas vous reprocher d’utiliser une de leurs méthodes.

    · La gauche vous soutient, pointant du doigt « une forme de désespoir et de souffrance »

    · La droite vous laissera faire sans vous inquiéter, vous allez dans le sens de l’entreprise.

    · Le gouvernement n’entamera aucune poursuite contre vous, ce serait une provocation de trop.

    · Les medias justement vous encenseront, seront fier de montrer ces patrons qui œuvrent pour l’entreprise, quitte à paraitre un peu rebelle et braver la loi.
    . La Justice ne fera rien contre vous, pour préserver « la paix sociale »



  • Ratigan Ratigan 21 avril 2009 19:20

    A la question « Les Bossnappers » sont ils des criminels« , la reponse devrait pourtant etre toute simple.
    Oui.

    Jusqu’a present, priver a un homme son droit d’aller ou bon lui semble est un crime. Qu’il soit patron, cadre, employé, syndicaliste, j’en passe et des meilleurs.

    Apres, vous allez jouer avec la signification precise de crime. disons simplement qu’ils sont hors-la-loi.

    La justification »oui, mais ce sont des mechants patrons" est d’un pietre niveau. D’autant plus que dans la plupart des cas, ce ne sont meme pas les patrons qui sont retenus, mais des cadres de ces entreprises. Je prendrai peut etre les syndicalistes au serieux lorsqu’ils prendront l’avion pour les Etats Unis, et reellement prendre en otage les vrais patrons de Caterpillar.

    En attendant, je continue de me demander qu’est ce qui s’est passé pour que ce grand pays ai chuté aussi lamentablement au point de ne plus punir ceux qui outrepassent la loi.

    C’est tout de même un comble de ne pas punir ceux qui commentent un crime, sous prétexte que ca déplairait aux coupables et risquer de fâcher leurs copains. La « paix sociale » est un principe artificiel créé pour l’occasion, tout simplement. Du politiquement correct a l’état pur pour ne pas froisser ceux qui sont capable de paralyser le pays. La justice en France est devenue comme cet éléphant qui aurait peur d’une souris.



  • Ratigan Ratigan 19 mars 2009 13:43

    Et meme les ouvriers !

    les constructeurs du temple avec Itineris (Isabelle Nanty) qui font greve... meme au cinema tient.







Palmarès