• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 2935 1102
1 mois 1 68 22
5 jours 0 9 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 296 229 67
1 mois 3 2 1
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal marcoB12 16 janvier 2009 08:27

    Je me refuse en général à penser que les plus gros pollueurs de la planète ont mandatés le GIEC
    pour faire de la désinformation planétaire avec la complicité des travaux de la majorité des scientifiques
    travaillant dans des domaines touchant au climat.
    Les conclusions du GIEC "emmerdent" tout le monde (hormis une poignée d’écologistes plus bruyants
    qu’influents) et mon article ne fait que dire que nous sommes encore en peine de trouver comment
    inverser la tendance S’IL LE FAUT...
    Quand le Met office dit que 2008 a été une des dix années les plus chaudes depuis 1850, quand le
    NSIDC montre une étendue de glaces (qui dit peu sur l’épaisseur) pas bien grande au pôle nord, font-ils
    de la désinformation ?



  • jjwaDal marcoB12 16 janvier 2009 06:09

    @ Pierre

    Je n’ignore pas l’existence de ces projets de géoingénierie. Ils ont en commun d’être tous délirants.
    Pa ex "minéraliser" annuellement 10Gt de CO2 excédentaire produirait autant (bon le double) de calcaire, chaque année...
    Vous avez un coin de jardin disponible ?...
    Les expériences avec le fer ont toutes été des échecs cuisants (à ma connaissance), ne parlons pas
    de l’ampleur de la tâche. Etc...
    Vous pouvez considérer que les rapports du GIEC ne sont pas tirés d’études scientifiques, j’ai
    tendance à penser que si (pour l’agitation de peurs millénaristes).
    Par ailleurs si dans l’absolu un de ces projets diminuait la température globale on pourrait remettre
    le couvert pour le problème majeure de l’acidification des eaux superficielles des océans (peu
    imputable aux cycles solaires, rayons cosmiques et autres).



  • jjwaDal marcoB12 16 janvier 2009 05:48

    @ Pissefroid

    Je rappelle que le GIEC a été mandaté par les plus gros pollueurs de la planète pour faire le bilan
    de ce que les scientifiques pensent savoir sur l’évolution du climat et en livrer un opuscule à l’usage
    des décideurs (danger, pas danger, nous, pas nous ?...).
    Des dizaines de disciplines abordant le climat sous différents angles semblent converger vers un
    réchauffement majoré par la cause anthropique.
    Tout le monde n’est pas d’accord ? Normal en science.
    Après quantifier le rôle d’agent de nucléation des rayons cosmiques en ignorant allègrement
    l’impact global des activités humaines (aérosols, micro-particules, poussières), se focaliser sur tel
    paramètre en ignorant les conséquences sur toutes les autres observations.
    Jamais la science n’a eu accès à une telle variété et masse de données sur le climat et pu confronter
    observations et théorie. Je ne peux croire que la majorité des experts se fourvoieraient par conformisme
    à la "pensée unique".
    Qu’un Einstein du climat débarque et sa théorie l’emportera.
    Mais comme les conclusions du GIEC mettent tout le monde (moins epsilon, entendez les "écologistes")
    dans le pétrin (comment faire si c’est vrai ?...), je verrais plutôt la pensée unique du côté des "apapeurs".



  • jjwaDal marcoB12 16 janvier 2009 05:28

    @ ph11

    Trop tranché pour refléter la réalité. Quand on voit l’essor du PV en couches minces (utilisant 100 fois moins de
    silicium avec un prix de vente de l’ordre du $/watt (Nanosolar)), la multiplication des améliorations très significatives (concentration par ex qui permet de fabriquer du courant quasiment du lever au coucher du soleil, ou dans des conditions de faibles luminosité type Sunrgi avec très peu de matériau photovoltaïque), on voit que le bilan écologique dont vous parlez fait mention de l’âge de pierre du photovoltaïque (petits budgets de recherche, petits marchés, petite production), mais l’essentiel des installations en déploiement et à venir ne seront pas de ce "bois"...
    Toute énergie produite sera toujours moins "écologique" que l’énergie non produite.
    A bon entendeur...



  • jjwaDal marcoB12 15 janvier 2009 22:11

    Je pensais en évoquant l’hypothèse du reboisement à ce que disait Stuart Pimm lors d’une conférence
    en disant que si on pouvait récupérer 5 millions de km2 en zone tropicale ( qui furent déboisées pour
    être transformées en zones de paturages de qualité médiocre) environ 5Gt de carbone pourraient être
    prélevées annuellement et solutionner une part de nos problèmes.
    Ce n’est pas la solution miracle, vu notre nombre et l’envie imbécile de la majorité de manger de la viande.
    Les chinois, eux ont compris qu’un arbre debout vaut bien plus qu’un arbre couché (économiquement parlant).

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité