• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 2825 1080
1 mois 0 13 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 292 226 66
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 12 août 18:39

    @alinea
    La puce du rat noir n’aimait pas le vinaigre ? Non je ne connais pas. Pour les maladies infectieuses pas de généralités. Le SIDA éradiqué ? On le contient non grâce à la vaccination, non grâce à l’hygiène , non grâce aux antibiotiques.
    La connaissance aide, l’hygiène aide, l’alimentation aide, mais toujours au cas par cas. Ebola frappe beaucoup trop vite pour qu’on aie le temps d’aller chercher un médicament en pharmacie, donc la piste du vaccin pas conne car notre système immunitaire est clairement débordée (comme avec le SIDA).
    on ne raisonne pas aussi face à un agent très contagieux qui peut prendre tout le monde de vitesse et tuer rapidement comme on réagit face à un autre qui est moins contagieux et prend son temps pour tuer, un temps qu’on peut utiliser pour soigner.
    Je n’ai pas de croyance, juste des hypothèses. C’est comme ça qu’un amoureux de la réalité (ou de la vérité) doit fonctionner je pense.



  • jjwaDal jjwaDal 12 août 18:20

    @leypanou
    Je pense qu’il y a un manque de compréhension de nombreuses personnes sur la complexité du sujet. Il suffit d’écouter Malone pour comprendre que la technique des « vaccins » à ARNm était mise au point il y a plus de 20 ans mais non disponible.
    Elle consiste à fabriquer un « virus artificiel » qu’on appelle un QVP (quasi virus particle) qui pour les virus enveloppés consiste à fabriquer une nanoparticule de graisse (bi-couche) avec en son sein le brin d’ARNm commandant la fabrication de la protéine de surface du virus interagissant avec le récepteur « ACE » des cellules humaines.
    Donc ils font breveter leur technique de fabrication de leur mode opératoire avant de proposer un candidat vaccin.
    Me semble l’hypothèse la plus probable de loin.





  • jjwaDal jjwaDal 12 août 18:00

    @nono le simplet
    Au cas par cas. En 1800 la variole tuait en France un enfant sur 10 qui pouvait ressembler à ça. On présentait à nos défenses immunitaires le virus atténué ou inactivé en totalité pour la totalité de la reconnaissance immunitaire et la mémorisation des différents composants du virus puisse se faire. Plus tôt en 1348, on faisait des prières pendant que « Yersinia Pestis » balayait en un an 50% de la population de Paris. Un variant avait un taux de létalité estimé à 100%.
    Ces gens avaient le même système immunitaire que nous en 2021. Donc pas d’angélisme bien sûr, notre système immunitaire n’a pas toujours le dessus et le principe de réalité , pas nos croyances doit prévaloir. La vaccination était une réponse possible, aucun doute à ce sujet.
    Ceci étant on parle de vaccins expérimentaux qui ne présentent pas la totalité du virus (à ARNm ou à vecteur Adénoviral ou à Protéine recombinante) mais une protéine de surface qui se lie au récepteur « ACE » (enzyme de conversion de l’angiotensine) dans les fosses nasales par ex.
    On est pas face à un virus tuant massivement nos enfants avec un taux de létalité chez eux de 10% mais inférieur à 1 sur 1 000 000 (ordre de grandeur). Pire, la plupart des adultes de moins de 50 ans (sans comorbidités) courent peu de risques.
    L’immunité acquise naturellement face à un tel pathogène est probablement supérieure à celle conférée par la présentation de celle seule protéine de surface, mais on est dans la même situation que pour la grippe où l’immunité contre le variant de 1984 n’empêche pas d’en avoir une sévère avec le variant de 2020 par ex. Si le virus se stabilisait, par ex sur le delta qui est le plus contagieux, on pourrait aisément comparer mais les coronavirus sont les rois de la recombinaison donc on ne peut miser sur cette hypothèse.
    On est possiblement dans une situation pire que pour la grippe et donc danger de faire confiance aveuglément à son système immunitaire.
    Il est factuellement faux que se faire « vacciner » limite considérablement la diffusion du virus. On sait juste qu’elle semble diminuer d’un facteur 3+ la létalité du virus chez les plus de 50 ans pendant une période qui varie (les israeliens ont fait la deuxième injection 1 mois plus tard et c’est semble-t’il une erreur, le rappel à 8/12 semaines semblant conférer une protection plus durable).



  • jjwaDal jjwaDal 12 août 16:50

    @leypanou
    Danger ! La preuve que le virus a été isolé et est disponible à la communauté mondiale des chercheurs est omniprésente sur le net et la planète entière.Des centaines de chercheurs (l’IHU de Marseille est en pointe en France) séquencent les virus pour connaître les nouveaux variants, leur évolution et leurs proportions relative à un moment donné. Jamais on aurait eu des « candidats vaccins » sans la fiche d’identité du virus et ils ne sont pas des placebos vu qu’ils divisent par 3 la létalité chez les plus de 50 ans (essentiellement les plus de 70 ans et/ou à comorbidités). Idem pour la PCR qui a impérativement besoin des « empreintes » du virus. Le débat porte sur le fait que ces empreintes sont exclusives de ce virus ou non, ce qui est possible mais pas certain semble-t’il..
    L’épidémie est réelle, aucun doute là dessus mais les chiffres de mortalité sont discutables.
    Les auteurs de ces assertions interprètent les réponses données à leur FoIA. C’est un groupe de citoyens opposés à l’adjonction de fluor dans l’eau du robinet en base, donc à écouter avec précautions d’usage.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. « Ne pas entrer : Raptors en liberté... »
  2. Le jour où la Terre s’arrêta...

Publicité



Palmarès

Publicité