• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 2725 1081
1 mois 0 47 0
5 jours 0 10 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 287 221 66
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • jjwaDal marcoB12 23 septembre 2008 08:58

    Tout à fait d’accord pour "BOINC". Je l’ai utilisé des milliers d’heures avec plaisir.
    Un point assez choquant (du point de vue de la démarche scientifique) est que le SETI
    se donne comme premier objectif d’examiner tous les aspects d’un possible futur contact
    avec des civilisations extra-terrestres mais n’a pas jugé bon a priori d’examiner à la loupe
    le phénomène dit des "ovnis".
    Son président Seth Shostak ne connaît manifestement rien du sujet (ou peu s’en faut)
     selon Stanton Friedman qui a débattu et l’a rencontré à de multiples reprises et le travail de Haines
    (NARCAP) comme le "Project Blue Book Special Report n°14" doivent évoquer pour lui peu de choses.
    Or ces deux approches soulèvent de légitimes interrogations. Si le sujet les intéresse éliminer
    la possibilité avant examen d’une présence discrète étrangère sur Terre est un choix peu scientifique.
    Si on s’était contenté de dire que le soleil tourne nécessairement autour de la Terre car nos yeux le voit
     et donc il n’y a pas débat, on aurait pas été bien loin...
    Si la réalité est ce que mes réflexions sur le sujet m’ont indiqué comme "plus grande probabilité"
     le SETI est complètement à la ramasse...
    Qu’ils commencent par regarder sur Terre avant de scruter le ciel pour découvrir des indices
    de présence extra-terrestre. Partir du principe que "ce ne peut être la réalité" est contraire
    à la démarche saine en science.



  • jjwaDal marcoB12 22 septembre 2008 20:41

    J’ai fait pas mal de calcul distribué (via Boinc) mais jamais pour le SETI que je traduis comme
    Friedman par "Silly Effort To Investigate".
    Déjà à la question "où sont-ils ?" je réponds (j’ai commis un article sur les Ovnis sur AV) "probablement là"
    et ensuite si ce n’est pas le cas, la plupart des étoiles de la Voie Lactée étant plus âgées que le soleil et la
    plupart des étoiles ayant des systèmes planétaires, chercher à communiquer est vain.
    S’ils existent ils nous ont détectés (nous sommes faciles à repérer) et l’échange de signaux électromagnétiques
    à la vitesse de la lumière est totalement dénué d’intérêt.
    S’ils veulent nous connaître (je n’ai pas dit communiquer mais savoir qui nous sommes) après nous avoir détectés ils se déplaceront.
    Un cran au-dessous on sait que la détection de planètes de type "Terre" est à notre portée d’ici moins
    de 20 ans et la détection probable de vie (via étude de l’atmosphère) aussi.
    Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Dans tous les cas de figure je doute que la réponse définitive vienne d’un signal
    radio détecté par un radiotélescope (un radar éventuellement...).



  • jjwaDal marcoB12 22 septembre 2008 09:30

    J’ai parlé de mon ressentis personnel à la lecture de l’article, ce n’est nullement une attaque
    (voir mes articles où j’essaie de répondre et le ton souvent très mesuré que j’emploie dans mes réponses).
    Quand je dis "sans malice" c’est à prendre au pied de la lettre.
    J’ai en fait tronqué mon texte car j’avais ajouté initialement avoir "plussé" votre article car il nous incite à une
    réflexion très saine quand beaucoup ne sont là que pour déverser un flot de bile peu utile sur des épiphénomènes de la vie sociale.
    Dans l’espace de modération je donne systématiquement mon accord pour publication à des articles comme le
    vôtre.
    Il se trouve que je connaissais vos arguments et ai donc été un peu déçu de la substance.
    Cordialement.



  • jjwaDal marcoB12 22 septembre 2008 09:12

    Dans le domaine des bizarreries comment AV peut-il tolérer quand répondant simplement à un article (en l’occurence celui-ci (1)) sur la nécessité de manger 5 fruits et légumes/jour, on ait dans sa boîte à lettre un courriel de l’auteur au bout de quelques heures, puis qu’ayant posté un commentaire, ce dernier parle de "Bisphénol" et que quelques heures plus tard un autre auteur (Béatrice de Reynal, "nutritionniste" qui rédige sur Naturavox) vous envoie un courriel parlant du "Bisphénol" ? N’y aurait-il pas une Loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée réglementant de telles pratiques ? Dans ce cas précis, il s’agit de "pourriels", mais on peut imaginer les dérives avec les esprits échauffés qui hante par moment AV. Pour répondre à l’auteur, si les rédacteurs sont importunés (voire inquiétés) de part leur activité bénévole, ils garderont leurs talents d’écriture pour leurs proches ou iront voir ailleurs. La transparence me semble déjà exister pour certains... Comme disait "Parpaillot" la coincidence temporelle est un "smoking gun".

    (1) http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44662



  • jjwaDal marcoB12 21 septembre 2008 21:07

    Je pense aussi comme divers intervenants que l’absence d’anonymat imposé serait difficile à
    mettre en oeuvre et ferait disparaître nombre de rédacteurs.
    Comment vérifier les informations fournies par l’internaute, identité, qualités,
    diplômes, sans être magistrat ou appartenir aux services secrets ?
    Et l’appartenance politique, religieuse, l’orientation sexuelle, où s’arrêterait-on ?
    Des photocopies envoyées via internet ou la poste ? Tout peut être trafiqué.
    D’ailleurs la détention de ces informations par des inconnus, la sécurité de la
    rétention de ces infos pourrait poser problème.
    Déjà deux rédacteurs d’AV à qui j’avait fait des commentaires (au demeurant anodins)
    m’ont envoyés du courrier à mon adresse électronique privée (celle que j’ai dû fournir pour me
    connecter en tant que rédacteur) ce qui en dit long sur la rétention des informations que nous
    fournissons déjà au site AV...
    De là à recevoir de la pub non désirée (voire pire) il n’y a qu’un pas.
    Que penserait la CNIL de ça ?
    Personnellement je préfère un bon article cohérent bien documenté écrit par un éboueur passionné par
    un sujet (et pointu sur celui-ci) qu’un article "d’autorité" écrit par un géologiste remettant en cause le travail
    de milliers de spécialiste d’un domaine qui n’est pas le sien.
    Tout rédacteur se dévoile inévitablement à travers ses articles et ses réponses aux commentaires.
    S’il nous permet de vérifier ses dires en citant des sources, si on peut recouper ses infos, sachant un
    peu à qui on a affaire on se forge une opinion.
    J’ai toujours rapidement décroché des foutaises "officielles" et j’ai comme d’autres les anticorps pour
    rejeter les foutaises agoravoxiennes...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité