• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jjwaDal

jjwaDal

Un petit bonhomme d'une curiosité exceptionnelle qui considère la recherche de la réalité comme une des plus belles expériences de la vie.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2008
  • Modérateur depuis le 02/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 2728 1081
1 mois 0 48 0
5 jours 0 10 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 287 221 66
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • jjwaDal jjwaDal 14 juillet 07:00

    @alinea
    « Les salariés des établissements qui reçoivent du public devront avoir reçu leur première dose de vaccination au plus tard le 1er août, sans quoi à compter du 30 août ça sera un test (payant) tous les deux jours s’ils veulent continuer à travailler » a dit hier O. Véran. Les masques tombent enfin pour ceux qui n’avaient pas vu en pleine lumière ce qu’est ce gouvernement.
    Ils ne nous laisseront même pas le choix de choisir le « candidat vaccin » qui nous semble le moins problématique. Aucune « démocratie » dans le monde n’a fait ça,..
    La destinée d’un troupeau est de finir à l’abattoir et j’en suis presque à souhaiter que cette fois la chance nous quitte pour nous rappeler à la réalité.



  • jjwaDal jjwaDal 13 juillet 22:03

    @alinea
    Je sais bien que jouer à un jeu « de con » dans l’espoir de gagner n’est pas un signe de bonne santé mentale, mais le judoka mental n’est pas interdit quand même. Oui, pour l’immense majorité des gens, le virus et nos défenses naturelles nous protègent mieux que les vaccins, tous les vaccins mis sur le marché contre ce virus.
    Quoi faire si notre employeur nous oblige à nous vacciner et que tous les recours légaux ont épuisés ?
    Se griller la cervelle pour éviter les risques inhérents aux vaccins me semble peu logique. Démissionner c’est reculer pour mieux sauter. Se « vacciner » ne nous sert quasiment à rien pour la plupart d’entre nous mais c’est le passeport pour pouvoir prendre le train et monter sur Paris pour participer à une manifestation monstre contre ce régime autoritaire par ex.
    Le « Pass sanitaire » de facto interdira toute forme de vie sociale aux non vaccinés sauf à hurler sur l’internet en pure perte, donc tout regroupement, toute manifestation, etc... Il implique nécessairement un Etat policier pour la surveillance d’ailleurs. On ne combattra pas ça derrière un clavier.
    Je disais juste que dans la pire hypothèse, assurer notre santé au mieux de nos connaissances sans se cramer socialement, peut être une option.
    Les « candidats vaccins à protéine recombinante » qui ne délivrent que la protéine immunogène du virus semblent minimiser les risques au maximum.



  • jjwaDal jjwaDal 13 juillet 20:12

    @alinea
    Je pense que face à une vaccination obligatoire il y aurait aussi la possibilité de se ménager des lignes de replis. Par ex je pense avoir eu la Covid-19 en mars 2020 et tout indique que la protection suite à une infection directe par le virus est bien meilleure que celle offerte par les vaccins. Le vaccin a priori n’apporterait rien à quelqu’un déjà touché par la maladie. Par ailleurs de nouveaux vaccins arrivent bien moins préoccupants (mais pas absolument sans danger vu la toxicité de la protéine injectée) que les vaccins génétiques. Celui de « Novavax » par ex qui n’injecte que la protéine « spike » sans adénovirus bricolé ni xénoARNm injecté.
    Le variant delta significativement plus contagieux mais moins dangereux que les précédents offre la possibilité de se faire « vacciner » gratuitement pour l’immense majorité d’entre nous qui ne sommes pas à risque de complications graves.
    Dans le pire des cas, le dos au mur, je pense que la version « Novavax » prise avec un anticoagulant (par précaution) ne présenterait pas de danger réel et nous permettraient d’être « officiellement vaccinés ».
    Je n’ai aucun conflit d’intérêt avec l’entreprise bien sûr...



  • jjwaDal jjwaDal 13 juillet 17:01

    @alinea
    Ils ne vaccineront pas les gens, les mains attachées dans le dos. Ils choisiront la contrainte indirecte comme le chantage au chômage. Si tu es en retraite tu ne crains pas grand chose vu que vacciné ou pas, pour une hospitalisation c’est une PCR obligatoire datant de quelques jours et la prise de température à l’entrée... Si c’est pas la preuve que vacciné ou pas tu peux être malade et contagieux , ça y ressemble. PCR négative et température normale le corps médical s’en fout que tu sois vaccinée pour une hospitalisation.
    Je soupçonne que ce genre de pratique va se banaliser si cette épidémie dure, car les vaccins ne semblent protéger que du précédent variant et ne pas être une protection totale pour ceux les plus à même d’y passer.
    Les témoins de Jehovah semblent bien organisés en réseaux locaux solidaires et sous réserve d’avoir des relations dans la communauté, je pense qu’on pourrait bénéficier de leur aide en cas de besoin.
    Personnellement je sais que je ne vivrais pas à n’importe quel prix . Je vis aussi longtemps que la vie en vaut la peine.
    Si collectivement la société bascule dans une dystopie asphyxiante, je verrais ce qu’il convient de faire.



  • jjwaDal jjwaDal 13 juillet 13:46

    @alinea
    Philippot, Dupont Aignan, Asselineau semblent être sur ce créneau de résistance à la vaccination obligatoire pour tous qui est manifestement dans les tuyaux. La résistance collective est en effet préférable, à défaut une résistance individuelle mais outillée.
    L’expérimentation obligatoire sur le personnel soignant est déjà un scandale et les suites doivent être examinées à la loupe et les réactions des uns et des autres décortiquées.
    Etre un paria ne m’empêcherait pas de vivre, mais je soupçonne qu’on va vers l’inemployabilité pour la population exerçant un métier de services (une large fraction de la population), un chantage redoutable pour les récalcitrants. On va un peu plus vers un Etat policier je pense pour préserver les donneurs d’ordres, c’est inévitable.

    Où sont les « intellectuels » ? J’ai entendu la suggestion d’écrire à nos élus pour leur faire comprendre que le vote d’une loi rendant l’expérimentation sur nos corps obligatoire serait vécue comme une agression personnelle et aurait des conséquences dans les urnes. Il va falloir se bouger le cul où on va être le canon du révolver sur la tempe très vite. Je suis trop jeune pour envisager le chômage contraint et je ne servirai pas de cobaye dans cette expérience. Je sais bien qu’il faut trouver une porte de sortie, vite...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité