• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tibet Libre

Tibet Libre

L'association Tibet Libre fournit une information sur la situation du Tibet et la diaspora en exil dans le but de favoriser l'émergence de négociations sino-tibétaines. L'association organise aussi des parrainages d'anciens prisonniers politiques tibétains en exil.
Tibet Libre (Association Loi 1901)  
democratietibetchine@hotmail.com

Tableau de bord

  • Premier article le 24/08/2005
  • Modérateur depuis le 27/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 119 217 1931
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 5 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 8 mars 2010 21:08

    Viva, mensonges, mensonges et encore des mensonges, il en restera surement quelque chose, mais pas sûr que cela serve les intérêts auxquels vous croyez.



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 8 mars 2010 21:05

     viva vous écrivez des contrevérités grotesques



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 8 mars 2010 18:59

    « Naif », ça ressemble a de la desinformation ce que vous faites. Le mémorandum n’est pas ce que vous prétendez. Extrait du document réel :

    Les Tibétains bénéficient d’une histoire, d’une culture et de traditions spirituelles riches, qui leur sont propres : l’ensemble constitue un héritage exceptionnel pour l’humanité. Les Tibétains ne veulent pas seulement préserver leur propre patrimoine, auquel ils sont attachés. Ils tiennent aussi à faire évoluer leur culture, leur vie spirituelle et leurs connaissances en s’adaptant aux besoins et aux contraintes de l’humanité du XXIème siècle.
    En étant partie prenante de l’état multi-national de la RPC, les Tibétains pourraient bénéficier de son rapide développement économique et scientifique. Conjointement à ce vœu de pouvoir activement participer et contribuer à ce développement, nous voudrions aussi nous assurer du fait que cela ne s’accompagne pas pour les Tibétains d’une dégradation de leur identité, de leur culture ou d’une perte de leurs valeurs profondes, et sans mettre non plus en péril l’environnement fragile et si particulier du Plateau tibétain, berceau du peuple tibétain.
    Sa Sainteté le Dalaï Lama est attaché très clairement et sans ambiguïté à trouver une solution pour le peuple tibétain à l’intérieur même de la RPC. Cette position est en plein accord avec la déclaration du dirigeant Deng Xiaoping qui insistait [3] sur le fait qu’en dehors de l’indépendance, toutes les autres questions pouvaient se résoudre par le dialogue. C’est pourquoi, étant résolus à respecter totalement l’intégrité territoriale de la RPC, nous attendons du Gouvernement Central qu’il reconnaisse et respecte totalement l’intégrité de la nationalité tibétaine, et son droit à bénéficier d’une autonomie effective à l’intérieur de la RPC. Nous estimons que, sur ces bases, il sera possible de gérer ces disparités qui existent entre nous, afin d’instaurer plus d’unité, de stabilité et d’harmonie entre les nationalités.
    Pour plus d’information : http://www.tibet-info.net/www/Synthese-du-Memorandum-sur-l.html?lang=fr
    et http://www.tibetan.fr/?Note-explicative-du-Memorandum-sur



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 25 novembre 2009 18:55

    Je pense que vous avez vu juste, c’est une technique de propagande politiquement motivée. D’une certaine façon, elle laisse penser à une méthode de détracteur systématique. Il est cependant triste de constater que cette critique ne discute pas la politique chinoise actuelle. Toute critique à cet égard est d’ailleurs disqualifiée d’emblée par Aum qui parle d’entreprise de destabilisation de la Chine. C’est vraiment triste. Ce genre d’attitude n’aide pas la Chine, au contraire, car elle rend impossible toute discussion, et toute possibilité d’évolution de la Chine. Mais en définitive, c’est cette attitude de propagande qui risque de destabiliser la Chine.



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 24 novembre 2009 14:37

    Dans notre République laïque, la religion n’intervient pas dans la politique, dans la « chose publique », et c’est très bien ainsi. La République laïque reconnaît cependant l’existence de  chaque religion, laissant à chaque citoyen le droit de pratiquer un culte, ou de n’en pratiquer aucun. Si une religion est bénéfique à ceux qui la pratiquent, voire à ceux qu’ils côtoient, et que cette religion se conforme aux idéaux d’une république laïque, alors, il n’y a aucun problème, bien au contraire. La laïcité permet en quelque sorte la co-existence pacifique et harmonieuse des religions au sein de la République, tout en limitant le rôle à la sphère privée.

    Concernant le Dalaï-lama, il s’est exprimé à plusieurs reprises pour affirmer qu’à son retour au Tibet, il renoncerait à ses responsabilités politiques, en faveur d’un gouvernement démocratique, et il souhaite explicitement que les moines ne s’impliquent pas dans la politique, allant jusqu’à souhaiter qu’ils ne prennent pas part à un vote, de façon sans doute a promouvoir la société civile parmi les Tibétains. De façon progressive et progressiste, il a mis  en place un système démocratique en exil dont même les dissidents chinois s’accordent à louer les avancées. D’autre part, le Dalaï-lama ne demande plus l’indépendance du Tibet, mais une réelle autonomie à l’intérieur de la République populaire de Chine. Le Dalaï-lama prône la séparation de l’église et de l’état, et parlent fréquemment en faveur de la laïcité, et du développement d’une éthique séculière.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès