• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robert Branche

Robert Branche

Côté professionnel, je suis consultant depuis 1988, spécialisé dans l'accompagnement des équipes de direction dans la définition et la mise en œuvre de stratégies innovantes en univers incertain.
Dans trois livres, j’explique comment créer de la valeur dans la durée dans un monde incertain et chaotique : "Neuromanagement" (2008), "les Mers de l'incertitude" (2010), "Les Radeaux de feu" (2013).
J'ai commencé ma carrière comme haut fonctionnaire, notamment comme Commissaire à l'industrialisation des régions de Haute et Basse Normandie, puis au marketing de L'Oréal.
Je suis ancien élève de l'École Polytechnique (1974) et de l'École Nationale des Ponts et Chaussées (1979).

Côté politique et citoyen, en 2013, je me suis engagé au sein de Nous Citoyens, dont j'ai été Vice-Président jusqu'à janvier 2016. J’en ai tiré un essai politique, "2017 : Le réveil citoyen", qui est tout à la fois un appel à une prise de conscience, une amorce de diagnostic et une proposition de chemin pour agir.

Côté plus personnel, j’ai publié deux romans : "Double J" (2012) et "Coming in" (2017).
"Coming in" est un roman à fort contenu autobiographique. Il tourne autour de cette question : si, jour après jour, volontairement ou involontairement, on a cimenté une identité et une image tricheuse tant pour soi-même que pour les autres, comment fait-on quand on se réveille en se découvrant autre ? Comment faire face à cet Alien qui a grandi et vous dévore de l’intérieur ?

Voir mon blog : www.neuromonde.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 26/09/2008
  • Modérateur depuis le 10/10/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 206 1796 5966
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 57 51 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:02

    @Alren
    Mais je n’ai aucun problème pour dire que je vais voter pour E. Macron (il suffit d’aller voir mon profil Facebook où je l’ai dit).

    Cet article n’est pas un appel au vote pour E. Macron mais centré contre celui pour JL Mélenchon. Cela laisse 10 autres possibilités, il me semble, non ? smiley


  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:00

    @scorpion
    Oui les citoyens cela me parle, puisque j’ai successivement participé à la création de Nous citoyens, puis accompagné Alexandre Jardin dans la création de la Maison des Citoyens et le mouvement Les Citoyens.

    Mais là justement, JL Mélenchon surfe sur cette vague pour proposer tout autre chose : ce n’est en rien un mouvement citoyen mais un mouvement centré sur lui et porteur d’un projet fou qui mettra la France à plat. 


  • Robert Branche Robert Branche 24 octobre 2016 13:03

    Pourquoi un tel mouvement ? Parce que nous voulons que des valeurs essentielles soient enfin respectées : 

    -  La priorité aux territoires et à toutes celles et ceux agissent  : la légitimité vient de l’action, et la réalité est dans les territoires.

    -  La démocratie citoyenne  : les citoyen(ne)s sont les acteurs de la vie collective et doivent exercer un contrôle des organisations publiques.

    -  La bienveillance et l’acceptation de la diversité : la diversité est une force et il ne faut pas trier entre les Français(e)s. Aucune solution durable ne viendra de l’exclusion de qui que ce soit.

    Dans la Maison des Citoyens, il n’y a ni « petit 1 », ni grand 1  ». Chacun est un 1 et nous nous comptons tous ensemble : 1+1+1.

    Les objectifs des Maisons sont :

    -  Grandir pour rendre irréversible le mouvement actuel,

    -  Rendre visibles celles et ceux qui agissent pour réparer des fractures du pays (emploi, éducation, logement, social, etc.),

    - Soutenir des actions sur son territoire, car faire est essentiel

    Ensuite, quand nous serons suffisamment nombreux, nous déciderons si nous voulons activer un mouvement politique.

    Qui décidera ? Celles et ceux qui se seront comptés dans la maison et se seront donnés la liberté de pouvoir choisir autre chose que l’offre des partis.

    Une chose est certaine : nous ne laisserons personne, directement ou indirectement, nous récupérer. Nos choix ne seront pas dictés de l’extérieur.

    Ensemble, nous nous battrons pour que nos valeurs soient défendues et respectées. 

    Ensemble, nous serons un grand 1 collectif, résultante des 1+1+1+…

    Ensemble, nous compterons. 



  • Robert Branche Robert Branche 26 mars 2016 12:15

    @rocla+
    Certes avec ou sans les politiques, le monde avance, mais quand l’écart entre les 2 devient trop grand - comme en ce moment -, l’action des politiques augmente les tensions au lieu de les réduire !



  • Robert Branche Robert Branche 26 mars 2016 10:58

    @Spartacus
    Certes, je suis le premier à me méfier des statistiques et les regarde toujours avec prudence.

    Celles qui sont dans ce livre me semblent tout à fait fondées. De plus je n’ai pas dit qu’il ne mentionnait pas les conflits (dont il parle évidemment), mais qu’il n’était pas les facteurs explicatifs des tendances sur longues périodes.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité