• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 375 5062 17763
1 mois 6 136 670
5 jours 2 84 375
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3452 2449 1003
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Michel DROUET Michel DROUET 23 novembre 12:24

    @michalac
    Je n’aurais pas dit mieux, mais à la longue à force de se répéter et de constater que faire le « pari de l’intelligence » avec les adeptes de l’UPR, c’est comme pisser dans un violon...



  • Michel DROUET Michel DROUET 23 novembre 11:57

    @oncle archibald
    C’est clair pour tout le monde, sauf pour Francis.



  • Michel DROUET Michel DROUET 23 novembre 09:16

    @Captain Marlo
    Bonjour Fifi
    Je vous ai déjà dit que ce qui vous intéresse, c’est avant tout la promotion de l’UPR.
    Par conséquent, à partir de ce constat, vous vous autorisez toutes les caricatures possibles qui démontrent que vous avez une « lecture » très parcellaire et orientée de ce que les autres écrivent.
    Cela vous a t’il traversé l’esprit que les français pourraient se mettre d’accord pour renverser la table (mais sans Asselineau...) ?
    Même pas, et ce n’est pas nouveau chez vous et c’est grave. Cela démontre surtout un degré d’endoctrinement élevé.



  • Michel DROUET Michel DROUET 23 novembre 09:08

    @troletbuse
    Bonjour
    Je suis un peu rassuré mais pas complètement et je ne partage pas l’intégralité de vos réflexions. Vous semblez cautionner le fait que l’on puisse prendre n’importe quel article comme vecteur de diffusion de propos qui sont complètement étrangers au texte et je ne peux pas dire que j’en suis satisfait, car c’est la mort du débat.
    Je partage un nombre important des propos, craintes et constats contenus dans votre post sauf celle qui présente le Covid comme un complot mondial et son impact sur les économies.
    Je pense qu’il faut remonter plus loin, c’est à dire à l’avènement pratique du néolibéralisme il y a une quarantaine d’année et du long glissement que vous décrivez sur l’enseignement, l’instruction civique et la fabrique des crétins par les médias, avec, à la clé, la disparition (ou la soumission) des politiques à cette nouvelle doxa néolibérale et l’enfermement dans les structures supranationales.
    Pourquoi, le Covid aurait-il là pour provoquer un choc frontal final au risque de provoquer des réactions en chaînes ? Une volonté de passer à la répression pour finir le travail plus rapidement ? Je ne le pense pas. La soumission est à l’œuvre depuis longtemps, les cerveaux sont ramollis et le néolibéralisme a déjà pris le pas sur la démocratie. Cela me semble totalement « improductif ».
    Je ne prétends pas détenir la vérité ni la science infuse et mes réactions dans le fil des discussions en sont le produit avec une pointe parfois de provocation quand manifestement j’ai affaire à de la mauvaise foi, l’injure ou le martellement d’idées 100 fois ressassées n’ayant rien à voir avec le sujet et qui procèdent davantage de l’autopromotion d’idées « politiques » martelées par exemple par les intervenants de l’UPR.
    Vous m’accorderez le droit également de ne pas avoir d’avis sur tout et de ne paS répondre aux injonctions qui me sont faites : je ne suis pas scientifique et je n’ai pas lu toutes les publications écrites sur la chloroquine, les masques les tests ou les vaccins.... Ceux qui prétendent être au courant du détail de ces papiers sont des imposteurs et en réalité ne retiennent que ce qui les arrange
    Personne ne peut être à 100% parfait, et il faut accepter la contradiction.
    Merci pour cet échange qui m’éclaire et me rassure.



  • Michel DROUET Michel DROUET 22 novembre 21:47

    @troletbuse

    Ce qu’il y a de drôle c’est que j’aurai pu écrire un article sur les machines à laver, du moment où les mots Covid ou pandémie sont dans le texte et de préférence dans le titre (ce qui épargne l’effort de la lecture complète), les réactions qui n’ont rien à voir avec son contenu auraient été les mêmes. J’aurais pu dire par exemple que la machine à laver Untel est performante pour le lavage des masques utilisés dans la pandémie... et hop, jackpot pour l’audience !

    Dès que ces mots magiques apparaissent dans un texte et où un intervenant s’en empare, (ce qui est le cas ci-dessus) on est dans un autre monde, celui où beaucoup d’intervenants ne l’ont pas lu mais argumentent à partir d’un mot, d’une phrase, du premier commentaire ou des suivants, de l’appartenance supposée de l’auteur à un groupe ou un parti et développent leurs thèses en s’indignant bien sûr que l’auteur ne puisse pas y apporter de réponses, puisque ce n’est pas son sujet. Et la machine s’emballe.

    Toujours est-il, que n’importe quel article comportant les mots magiques est assuré d’avoir une belle audience puisqu’il devient l’exutoire de passions diverses. Je remercie les participants bien que j’eusse préféré avoir un débat sur le contenu de mon article

    En y regardant de plus près, ce genre de constat illustre parfaitement la conclusion de mon article sur la segmentation extrême de la société (j’invite les intervenants à aller le lire, ou le relire, pour ceux qui ont fait l’effort d’aller jusque là, ce dont je les en remercie)
    Bonne soirée
       

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité