• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sleeping-zombie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 05/08/2009
  • Modérateur depuis le 07/12/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 2450 680
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 78 51 27
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • sleeping-zombie 3 mars 2020 11:22

    @velosolex
    ce ne sont pas mes sources, mais également celles de wikipedia. Mais si vous avez de meilleures sources, donnez les plutôt que de dire « elles sont accessibles » sans les citer.

    Je note également que vous êtes étonnement coi sur les 5 « x » qui sont des témoignages anomymes rémunérés.

    Ce que je pense, c’est que quand un tabloïd est cité par un militant A, le militant B s’imagine que la source est le militant A, donc digne de confiance, plutôt que le tabloïd. Aveuglement volontaire.
    Si ce sont vos sources, il n’y a rien à ajouter !


    Si, ajoutez les vôtres.

    Il n’est pas difficile de comprendre la psychologie de ceux qui sont dans un système d’identification, non dans la victime, mais du prédateur 


    Et si c’était ton fils qui était accusé, à qui t’identifierais-tu ?
    Le prétexte de l’empathie pour justifier le lynchage est difficile à contrer. Mais puisque tu préfères le sentiment à la raison, je t’invite à écouter l’une des plus belles chansons de Renaud : Les charognards.
    Pour faire simple, les victimes sont des humains, les agresseurs aussi. Et à mes yeux, ils n’y a que les tribunaux pour statuer. Les coupables sont condamnés, ils purgent leur peine, et une fois leur peine purgée, ils perdent leur statut de coupable. Sinon, autant pousser la logique « idenfication à la victime » et condamner à mort toute personne qui soit juste accusée d’un truc qui relève du pénal...



  • sleeping-zombie 3 mars 2020 00:00

    @velosolex
    mais il faut avouer qu’elle a au moins un intérêt, c’’est qu’elle empêche les prédateurs de recommencer.

    je voudrais pas être mesquin, mais son arrivée en France, c’est début 1978, donc, sur ta liste, seules les deux dernières entrées sont valables de ce point de vue.

    Ensuite, puisque vous pouvez trouvez les dessous de chaque affaire, très facilement sur le net, je me suis pris au jeu : les 5 « x » correspondent à des témoignages anonymes recueillis, non par la justice, mais rémunérés par un quidam. Bonjour la fiabilité.

    Ensuite, sur ta propre sélection de sources, je te trouve très... partial, pour ne pas dire « militant ». Par exemple :
     Marianne, à charge, selon un tabloïd anglais.
     Charlotte, selon un autre tabloïd anglais, était une prostituée à cette époque. Mais là, ça va pas dans le sens de l’histoire que tu souhaites raconter, alors c’est probablement plus une source fiable...

    Et sinon, vous pourriez pas lui reprocher un fait qui soit à fois avéré et qui ait moins de 35 ans ? Histoire d’être un peu plus crédible dans le choix de vos symboles. Triste épouvantail.

    Tout ça pour un non-évènement d’un format publicitaire complètement has-been...



  • sleeping-zombie 2 mars 2020 21:14

    @eddofr

    c’est d’ailleurs pourquoi la Suisse, la Pologne et la France ont refusé de l’extrader

    Enfin !
    enfin, l’once de bon sens que je cherche dans les coms depuis bien trop longtemps.
    Si on veux manifester pour que justice soit faite, c’est pas à une remise de prix publicitaire-masturbatoire qu’il faut manifester, mais devant le Sénat ou l’Elysée.

    merci pour cette oasis edddofr



  • sleeping-zombie 2 mars 2020 20:38

    @vaietsev1
    ...je ne comprend pas chacune de tes 2 réponses. donc aucune réaction de ma part.



  • sleeping-zombie 2 mars 2020 12:38

    Bonjour,

    Arriver à placer Polanski et le 49.3 dans le même article, fallait oser.

    ... s’il faut vraiment défendre ce parallèle, je dirais que c’est surtout la marque du temps qui passer et de l’obsolescence de nos outils.

    > la présidence, l’assemblée, les élections ne sont pas une fin en soit, mais des outils. Pour matérialiser à un instant T une notion de « démocratie ». à T+1, la notion a évolué et on a des gens (pas tous, mais suffisamment nombreux) pour demander un nouvel outil.

    > la retraite n’est pas une fin en soit, mais un outil. Pour matérialiser à un instant T une notion de « justice économique ». A T+1, cette notion a évolué...

    > la cérémonie des « César » n’est pas une fin en soit, mais un outil. Pour ... hmmm... alors je sèche, mais le cynique qui vit en moi répond spontanément « publicitaire ». Et comme tout outil publicitaire : pour faire la pub de ceux qui le financent. A T+1, cette notion a évolué, et certains voudraient en faire un outil (politique ? idéologique ? publicitaire mais pour d’autres ?).

    Bref, vous voyez le topo... C’est tout le problème des outils qui ne sont pas fait pour être évolutifs : ils marchent de moins en moins bien jusqu’à ce qu’ils cassent, parce que les problèmatiques auxquelles ils sont censés répondre, elles, évoluent.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité