• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

victor waknine

victor waknine

consultant en stratégie et management de la performance éthique et responsable des entreprises et organisations, ancien PDG dans des grands groupes du CAC 40. Fondateur du site alloboulotbobo et créateur de l’IBET, Indice de Bien Etre au Travail.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2010
  • Modérateur depuis le 12/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 21 114
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 0 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • victor waknine victor waknine 30 juin 2010 21:27

    ne cherchez pas trop loin, c’est le DAF qui décides, il prouve l’économie même si c’est une cata pour tous, car c’est sa posture, et tous les moutons suivent puisqu’ils utilisent le critère financier comme seul dogme, même si cela est dangereux .
    Qui va pouvoir aller dire au DG et encore moins au DAF , non c’est une mauvaise décision ? personne , car elle est basée sur le seul critère gestionnaire, inattaquable.

    alors ?
    L’astuce c’est d’agir comme un dauphin et de dire aux requins « Désormais tu ne gagnes que si je ne perds pas » et de lui sortir un concurrent à l’EBIT, l’IBET, l’Indice du Bien ETre au Travail qui va lui montrer combien il perd à ne pas faire en sorte que les individus se sentent pas bien dans l’organisation.



  • victor waknine victor waknine 14 juin 2010 10:58

    on peut savoir qui tu es cela me ferait peut être plaisir ?



  • victor waknine victor waknine 1er juin 2010 21:12

    un post d’étape par l’auteur :
    M Junior d’abord : la belle affaire de savoir que les analystes financiers savent que le capital humain est le + important, qu’en font ils ?avec quelles mesures ?s’intéressent ils de savoir si les collaborateurs se sentent bien dans la boîte qu’ils analysent ? réponse NON
    Une planche de salut pour des DRH qui cherchent à bien faire leur boulot sans mimer les financiers est de s’intéresser au bien être et à la qualité de vie collective, de là découle beaucoup de choses et la performance en particulier.

    Pour Olivier Lapoix ensuite : attention , mon propos est du second degré en montrant aux cyniques de la finance que le capital humain ce n’est justement pas comme du capital financier, mais qu’une stratégie de les ridiculiser avec leurs chiffres qui ne veulent rien dire est de les interpeller sur un capital humain qu’ils auront bien du mal à valoriser.

    merci à tous pour vos commentaires

    victor



  • victor waknine victor waknine 25 mai 2010 09:33

    tout le contraire, il s’agit de s’adresser aux cyniques avec l’IBET pour relativiser et ridiculiser l’EBIT qui est le seul dogme économique en oubliant une simple question , les salariés se sentent ils bien dans leur travail ? et de la découle les actions de qualité de vie au travail.

    Bref c’est du second degré pour faire bouger les lignes en utilisant la voie socio économique, tout le reste c’est du conflit de pouvoirs entre direction et élus au détriment des salariés.
    merci de votre témoignage



  • victor waknine victor waknine 24 mai 2010 19:31

    petite précision de l’auteur, la valorisation du capital humain est certainement une obsession de l’actionnaire/dirigeant,
    l’IBET ne s’envisage que si cela correspond à une co production entre les différentes parties prenantes qui se mettent d’accord sur dégradation de la valeur ajoutée générée par une non qualté de vie au travail.
    En quelque sorte « l’EBIT c’est bien , l’IBET mieux » ou comment compter ce qui compte et non pas ce qui est compté dans les comptes.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Société Emploi Retraites

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité