• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hommelibre

hommelibre

Auteur d'un recueil : "Les contes de Crocodile River" (2013), de deux albums 12 titres : "Doa" et "Contre-Courant", d'un roman : "Le diable en été", d'un essai critique : "Féminista : ras-le-bol !". Site ici.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/06/2010
  • Modérateur depuis le 23/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 471 2107 18757
1 mois 3 4 163
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 96 74 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • hommelibre hommelibre 11 février 19:04

    @doctorix, complotiste
    Bien d’accord, et c’est un vrai problème en particulier aux USA :

    « Ensuite, on ne tient pas compte de l’extension des villes, et les capteurs se retrouvent en milieu urbain. »

    Et aussi :

    "
    Il y a bien eu un réchauffement de 0,7°C en 100 ans (et fort heureusement bien plus depuis le petit âge glaciaire au début du XVIIème siècle)"



  • hommelibre hommelibre 11 février 11:19

    @velosolex
    Vous me semblez bien à côté de la plaque.
    Je ne parle pas de pacotilles, je ne sous-estime aucun désastre, je mets en perspective historique. Je constate une évolution très lente. Je constate que la gravité des crues a toujours existé et qu’aujourd’hui l’urbanisation est un facteur d’aggravation lourde. Je déconstruis la pensée pavlovienne apocalyptique. Pas de déni, sauf dans votre cerveau qui me lit de travers.

    Et ça y est, point godwin : a posture devient fasciste. Les cons ça ose tout. Vous délirez cher Monsieur. Vous êtes un facho avec votre manière de fermer la gueule des gens en les insultant et les faisant passer pour des mauvais. La technique est connue : discréditer pour exclure. Dans la droite ligne des fachos anti-Dreyfusards que vous êtes !!!

    C’est la théorie réchauffiste qui tord le réel, qui veut imposer sa pensée flippée sur le réel et la nature. À l’image de Greta, le réchauffement fait ressortir les névroses des flippés.

    C’est bien de débattre avec vous, c’est pas compliqué. smiley



  • hommelibre hommelibre 7 février 23:37

    @Jeekes
    Selon l’Inse il y a un millions de personnes vivant en zone inondable :

    https://www.insee.fr/fr/statistiques/3614748

    De quoi alimenter d’autres JT.



  • hommelibre hommelibre 7 février 23:30

    @Max31
    Merci d’avoir précisé, c’est vrai que j’ai englobé pour la région.
    Le bassin est aussi à la conjonction fréquentes des masses d’air humides d’ouest et celles plus chaudes du sud. Ça bouillonne bien.

    Garonne, oui, elle est personnalisée, Nougaro l’a fait dans une chanson relativement peu connue : « C’est une Garonne »

    https://www.youtube.com/watch?v=W94NCsiIIdU



  • hommelibre hommelibre 13 octobre 2020 23:35

    @velosolex

    L’aggravation des catastrophes naturelles est discutable. Les chiffres diffèrent, les méthodes et moyens d’observation, la qualification de l’événement et les critères, etc. L’augmentation que l’on annonce varie selon l’agence (ONU, OMS, autres) et augmente fortement à partir des observations satellites.

    « L’augmentation de la fréquence des événements est surtout le fait de la multiplication des événements de petite intensité. En effet, si l’on ne considère que les événements les plus importants (ayant fait au moins 5 victimes ou plus de 10 blessées et / ou ayant causé des dommages matériels notables à une échelle au moins régionale), on constate que leur nombre annuel n’évolue guère sur la période contrairement aux événements de plus faible intensité.Il y a donc certes davantage d’événement mais cette augmentation est davantage à rechercher dans la démultiplication des petits événements que dans un nombre accru de catastrophes naturelles de forte intensité.

    Une des explications principale à cette observation est l’évolution démographique globale qui augmente mécaniquement les expositions (davantage de population dans des villes toujours plus étendues et à proximité des littoraux qui sont des zones toujours fortement exposées (présence de cours d’eau, situation en zone sismique, forte exposition aux risque tempête / cyclone...). La corrélation importante entre la courbe du nombre d’événement et de la population mondiale corroborerait en partie cette évolution »

    Par exemple Houston avait 45’000 habitants en 1900, et 2’200’000 en 2016. On ne peut donc comparer la période d’il y a cent ans avec aujourd’hui.

    https://www.catnat.net/documents/Bilan_2001-2015_monde.pdf

    On sait aussi que le nombre de victimes de catastrophes a baissé drastiquement depuis 1930.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité