• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Popov

Popov

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 19/12/2009
  • Modérateur depuis le 12/11/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 130 291
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 13 1
1 mois 3 2 1
5 jours 2 1 1

Ses articles classés par : nombre de visites







Derniers commentaires



  • Popov Popov 3 janvier 12:28

    @Spartacus
    bah si ... voir plus haut... sinon pour répondre un peu plus A votre réponse : les annuités ont également été alignés entre public et privé : 172 trimestres = 43 ans de cotisation, merci de réviser vos classiques. De toute façon il faut penser ainsi : si on recule dans le privé, on reculera dans le public, les fonctionnaires doivent se lever aussi contre les régressions du privé car ils peuvent faire grève plus facilement que le privé et la régression de l’un entraîne automatiquement l’autre. On veut uberisé le public avec Darmanin et consorts, et ce qui est profitable on veut le privatiser.



  • Popov Popov 3 janvier 11:36

    @Spartacus
    merci pour votre réponse.
    Aller dire au medef que cotisation salariale et cotisation patronale c’est la même chose...(pas besoin de longue démonstration)
    Je répète : cotisation salariale sont les mêmes entre fonctionnaire et privé : 11%. Mais vous avez raison on peut faire un parallèle entre cotisation patronale 15% et les taux de contribution, 74% pour le plus haut, la fonction publique d’état. (calculé depuis 2006 pour la loi de finance pour informer de la dépense des pensions= (retraite moins cotisations salariales) / nbre d’actifs dans le régime.
    Je répète : le calcul des six mois est un « privilège » et il faudrait harmoniser mais pas vers le plus bas que le plus bas. Certains diraient que cela compense la faiblesse des salaires des fonctionnaires et rétablit un certain équilibre (je ne parle pas ici des retraites des préfets..) mais je dirais que depuis qu’on attaque tout ce qui bouge dans le privé (avec lois « progressistes »des gouvernements successifs (El Khomeri etc) et avec la concurrence faussée mondiale, dumpings environnementaux fiscaux et sociaux etc...), les salaires du public sont certainement redevenu moins innatractif mais je n’ai aucun lien/démonstration/statistique la dessus. Il faudrait partir la dessus déjà : les salaires.
    La vérité est la : la politique néo-libérale d’un autre temps pour faire baisser les droits et faire croire que l’on doit faire avec moins alors que l’on exonère de cotisations toujours plus .
    D’autre part, ne vous inquiétez pas si les fonctionnaires ne réagissent pas, c’est comme pour les cheminots, leur statut va disparaître ainsi que leur recrutement, cela s’appelle la loi de transformation publique (Darmanin août 2019), préférence de recrutement aux contractuels et instauration d’une rupture conventionnelle pour les fonctionnaires dans le public à l’image de ce qui s’est fait dans le privé dans les années 2007 ?. dernier décret pur fêter l’année en fanfare (ils se sentent tellement fort qu’ils s’en prennent à tout le monde en même temps..) décret du 31 décembre 2019 sur la rupture conventionnelle dans le public.



  • Popov Popov 3 janvier 00:35

    Bien vu spartacus, Vous jouez la division, les fonctionnaires risquent de perdre (36% ?) de pension (même les catégories C = plus petits salaires ) mais le privé, oui seulement 15% ..., ne jouez donc pas la division, il faudrait poser les choses et harmoniser au moins vers le milieu et non vers le plus bas que le plus bas. En effet le calcul des six mois pour les fonctionnaires est « un privilège » qui en plus engendre cet effet de promotion et c’est n’apporte quoi si c’est le cas. Mais ne dites pas non plus n’apporte quoi, la taux de contribution 74% dans la fonction d’état est en grande partie du à un effet démographique dans la fonction d’état, on pourrait calculer des taux de contribution « infini pourcents » pour le régime des retraites des mineurs vu qu’il n’y a plus de mineur actif... (taux de contribution=pension des retraites divisé par nombre d’actifs calcul depuis 2006). L’évolution du taux de contribution montre le désengagement progressif de l’État soit au profit des collectivités locales (transfert de compétences) soit au profit de privé (délégation de service public, même les études d’impact des lois se font en dehors de l’assemblée !... ). Bref maintenant l’État veut se dégager de ses pensions (=nom pour les retraites des fonctionnaires) et veut réaliser une bonne affaire en raccrochant ses taux de contribution au taux de cotisation patronale (le taux de cotisation salariale est égal entre public et privé, n’en vous déplaise ). Ce qui donne une autre lecture A certains : L’État va donner moins pour ses retraites actuels, un peu comme il n’y aura plus de cheminots qui sur-cotiseront (eux leur taux salarial est de 15% plus haut que les autres) car plus de statuts cheminots depuis 1er janvier 2020 donc leur régime va être de plus en plus en déficit vu qu’il n’y aura de moins en moins d’actifs au statut cheminot... bref l’État avec un taux de 15% va faire peser sur le privé le différentiel qu’il est obligé de compenser actuellement, ce qui fait dire à certains qu’ils programment ainsi le déficit du futur système comme cela pour faire baisser le point et in fine les droits dans un futur proche. En effet, ils n’ont même pas pris en compte ces différents systèmes avec pro-rata du nombre de cotisants pour voir ce que donnerait un taux à l’équilibre financier en gardant les mêmes retraites. Bref le niveau des retraites des fonctionnaires va baisser (sauf si...) et le gouvernement fait semblant de vouloir remonter les salaires de ceux parmi les fonctionnaires qui peuvent se défendre. Il est grand temps de s’unir et de proposer quelque chose de bien plus pensé et bien mieux solidaire, pourquoi conserver exactement les inégalités à la retraite=système par points, ne devrait il pas y avoir un esprit de progressivité comme l’impôt sur le revenu ? La les plus riches sortent du système et on promet 1000Euros pour les plus bas revenu cotisants 44 ans...Quitte à mettre tout par terre faisons quelque chose de plus solidaire pour que la société(post-croissance) tienne debout ! Un lien qui explique les différents taux (post de guillaume duval alter eco sur facebook du 31 decembre 2019)



  • Popov Popov 12 décembre 2019 22:35

    @Popov
    je réponds à moi-même vu que j’ai écrit une bêtise mais bon les sommes sont tellement grosse, pas l’habitude. 600 euros par mois x 12 mois x 800 000= plutôt 5 milliards que 25... bref Macron avait raison à Rodez avec les cotisations patronales il doit lâcher deux fois plus soit 10 milliards pour ne pas que les enseignants soit perdants. Les 500 millions de Darmanin, cela fait 20 fois moins, la négociation risque d’être difficile... même en jouant la division.



  • Popov Popov 12 décembre 2019 21:20

    @eau-pression
    Ce qui est quantifie, c’est que pour augmenter en salaire pleins de personnes perdantes qui gagnent par trop mal, il faut avoir beaucoup de sous ! Qu’est ce qu’ils font c... avec leur notion de prime qu’ils viennent de remettre en exonération ... Cela serait bien de cotiser justement... ou de revaloriser le SMIC pour faire rentrer des cotiz. Bref rappelez vous la reponse de Philippe au gilets jaunes l’an dernier : « Je ne revaloriserai pas le SMIC car je veux que le travail paye. » Tout a fait dans la ligne de Besancenot sur l’interview de RMC, on divise les gens qui ont 1300 et 1800 euros... par mois.. c’est un comble ! (voir agoravox tv d’en ce moment)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. L’art d’être sceptique envers les climato-sceptiques

Publicité



Palmarès

Publicité