• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Maxime Gouzevitch

Maxime Gouzevitch

Étant chercheur en physique je suis curieux de tout et passionne d’histoire et de géopolitique. Je suis ne en URSS et suivi mes études en France. Je ne fais partie d’aucune formation politique et je me réclame comme un observateur curieux. J’ai vécu durant mes pérégrinations dans plusieurs pays d’Europe (Russie, Israel, Allemagne) et des comparaisons amusantes me titillent souvent la plume... Mon idéal est plutôt de participer a une Think Tank qu’a un parti ou un syndicat. Voici quelque dates de ma vie de pèlerin :
1981 : J’ai vu mon premier jour en URSS, dans la ville de Lenine (Leningrade)

1989 : Je suis admis dans une école avec Français LV1 renforce.
1991 : Mes parents partent travailler en Allemagne
1992 : Suite a la chute de l’URSS notre famille s’installe en France afin de pouvoir travailler dans le domaine qui nous intéressait : la recherche, fille pauvre des la Russie post-Sovietique. Je suis admis presque par miracle directement dans un collège a Paris alors que mon niveau de Français laisse a désirer.
1996-2001 : Je poursuis tranquillement ma scolarité a Louis Le Grand (Paris) et en Prepa Saint-Louis (Paris)
2001 : Je suis surpris d’apprendre que je suis admis des ma première tentative l’Ecole Polytechnique (personne a pars mes parents n’y croyait).
2005 : J’entreprends une thèse en physique des particules sur un accélérateur en Allemagne. J’enseigne parallèlement a l’Universite d’Orsay

Tableau de bord

  • Premier article le 29/03/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 392 440
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions






Derniers commentaires



  • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 30 mars 2006 20:00

    90% des entreprises francaises ont moins de dix salaries. Et la moitie n’en ont pas ! La plus part des entreprises qui se creent le sont par des francais qui ont ete salarie avant... Et leurs prosperite est une chimere qu’on alimente en france en les confondant avec les cadors du CAC40 qui ont evidement plus de visibilite ! Mais soit dit en passant c’est pas avec votre sueur qu’ils font leurs benefs, mais depuis longtemps avec celle des travailleurs pas cher dans la lointaine asie ou l’Europe de l’Est



  • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 30 mars 2006 19:57

    Je pense que les temoignages des entrepreuneurs vous rensigneuront pleinement sur les joies d’entreprendre dans la pays des gaullois. Mais effectivement ici on considere qu’il faut 1000 pages tarabiscotees de formules juridiques pour faire respecter les gens les choses les plus elementaires comme payer le salaire a temps, ou venir au bureaux a l’heure... Et tout cela au nom du droit d’etre au chomage. Vous inquietez pas ce droit vous l’auriez toujours :) En ce qui concerne le capital taxe en France vous etes pas si loin de la realite ! Effectivement la France vit des taxes sur le travail et non sur le capital ! C’est sur la raison que vous vous trompez : Le capital s’est tout betement expatirie ! J’ai lu une belle analyse dans « Le Point » qui montre que les familles francaises les plus riches sont a plus de 50% expatriees chez nos voisins Belges (meme Jonny s’y est mis), Anglais, Suisses, Americains et c’est chez eux qu’ils fructifient leurs capital, pour le bien de leurs economie, nous on pleure en suivant la maxime « trop d’impot sur le capital tue l’impot, car le capital se barre. Il n’en reste plus pour payer l’impot ». J’adorre une phrase d’un economiste qui decrit parfaitement la situation : La France est un pays Capitaliste sans capital. Meditez-y !



  • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 30 mars 2006 19:42

    Je pense qu’il n’est point utile de vous pointer la direction des Etats Unis ou le marche de l’emploi fonctionne en flux tendu et un employe qui perd son travail le retrouve au bout de 3 mois en moyenne ! Il peut, donc, claquer la porte si cela ne lui plait pas et l’employeur evite de perdre des employes car il est pas certain de retrouver de nouveaux ! Ca s’eppel l’equilibre ! Sil les Etats-Unis pour des raisons ideologiques vous genent alez en Irlande. Naturellement vous allez dire, oui mais, eux ils ont plein de travailleur pauvres, effectivement, nous nous avons plein de chaumeurs pauvres, c’est juste un choix de societe. La seule difference c’est que qu’un tuax de chaumage eleve deteint sur tout le monde et pese comme un boulet sur les finances, alors que les travailleurs pauvres , aussi pauvres que nos RMI-stes participent a l’economie. Ce qui conduit a une classe moyenne tres aisee alors que la notre a un morale en berne (cf dernier sondage)



  • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 30 mars 2006 19:26

    On peut tout faire, on peut demeler les melasses et se depatouiller du code le plus obscur, la question est :
    - combien d’effort ca demandera ! Combien de temps passienteront les affaires ! Combien de choses plus utiles l’entreprise aurait pu faire pendant ce temps la alors qu’a la place elle passe son temps a farfouiller l’infarfouillable code du travail !

    Si vous voulez motiver des gens simplifiez les choses ! C’est simple, tant que le PC etait complique il restait rare, tant que le net etait lent et tordu il restait l’appanache de la minorite. Si vous voulez etendre l’entreprise a la majorite, c’est pas en les appatant avec Volumes dignes de la bibliotheque de Docteur Faust !



  • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 30 mars 2006 19:21

    C’est tout autant un probleme ! Il conduit a une distorsion pafaitement inacceptable :
    - Les grandes entreprises se premunissent de cabinets d’avocats afin de traiter des affaires aupres des prudhommes.
    - Les petites entreprises n’ont pas ces moyens, a la difference que l’employe vire n’as rien a perdre dans la procedure et seulement a y gagner, le petit patron loin de la realite Seilerienne si !

    Conclusion : le principale beneficiaire de ce patatras fourre tout qu’est notre « Livre rouge » est la grande entreprise qui le manie avec brio et le distord a souhait. Alors ou sont nos amis les « partagistes-anticapitalistes » ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre France Chômage CPE Étonnant Emploi

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité