• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Olivier Ertzscheid

Enseignant chercheur (Maître de Conférences) en Sciences de l’information. Actuellement en poste à l’IUT de La Roche sur Yon et rattaché à l’université de Nantes.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/04/2006
  • Modérateur depuis le 14/04/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 4 52
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Olivier Ertzscheid 16 octobre 2007 09:05

    Bonjour Céline, La question de la monétisation/marchandisation du langage est une bonne question même si elle est très complexe. Le langage est et a toujours été une monnaie, c’est à dire le support d’un échange. Mais ce support n’a de valeur que dans le flux continu. Un changement radical est intervenu avec l’arrivée de l’indexation payante (positionnement payant) sur les moteurs de recherche. Mais ceci est une autre histoire ...



  • Olivier Ertzscheid 16 octobre 2007 09:00

    Bonjour Philippe, Je suis un peu gêné pour vous répondre étant donné qu’il ne s’agit pas de « mon » analyse mais de celle des deux auteurs de l’article dont je ne fais que résumer les conclusions, et tenter de les remettre en contexte. Mais pour vous répondre directement, les auteurs indiquent que leur étude est établie sur des séries de 50 produits échantillonnés selon une méthode statistique précise (et non pas aléatoire). Pour le reste, je ne peux que vous renvoyer à la lecture de l’article complet.



  • Olivier Ertzscheid 13 avril 2006 11:29

    Bjr Demian, Concernant Borges, il s’agit bien d’une économie et non d’une ignorance. Mais ce n’était pas l’objet de ce billet. En revanche une requête « carte et territoire » sur mon blog (www.affordance.info) vous convaincra (j’espère) que je m’efforce de prendre en compte l’oeuvre borgesienne dans cette perspective. Enfin, au risque de vous étonner, c’est en sciences « molles » et non « dures » que je bâti de bien modestes cathédrales smiley Cordialement



  • Olivier Ertzscheid 12 avril 2006 14:03

    Merci Biblio (?) pour ce commentaire pertinent (alors pourquoi anonyme ?). Mais je n’ai jamais écrit ni pensé que TEL serait la BNUE du XXIème siècle. J’ai simplement regretté que des projets aux financements et aux ambitions semblables ne travaillent pas en synergie et semblent s’ignorer l’un l’autre, ce qui à mon sens constitue effectivement une erreur stratégique et une considérable perte de temps (et d’argent public). Il est clair qu’en l’état, TEL se destine aux chercheurs et non au grand public.







Palmarès