• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

rpplbis

rpplbis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/12/2010
  • Modérateur depuis le 07/03/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 125 256
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 79 62 17
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • rpplbis rpplbis 7 novembre 16:21

    J’ai noté des ostracismes de ce type il y a longtemps

    "Le 8 mars, (2017) Geneviève Brisac parle des hommes dans des termes inacceptables pour toutes autres catégories d’humains, (les homos par exemple, pour ne citer qu’eux). On est tellement habitués à entendre cette présentation identitaire des hommes en guerriers un peu stupides, que cela ne s’entend plus. Je cite : « parce que nous les femmes on sait » ; « si la question des femmes est si oiseuse, c’est que l’arrogance masculine en a fait une querelle ». Notez qu’on ne peut pas dire la femme parce que les femmes sont tellement diverses, n’est-ce pas ?, mais on peut parler de l’arrogance masculine.

    (...)

    Côté femme, c’est merveilleux : le mouvement des femmes est « inventif, créatif, fantaisiste avec un sens du jeu »… Simone de Beauvoir est « formidable, énergique, elle a un côté « je regarde les choses en face, j’ai pas peur des mots et j’les dis », elle a un sens du réel…etc. un sens de la vie tout simplement… »

    "

    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/batir-la-figure-de-l-autre-en-190552



  • rpplbis rpplbis 26 octobre 15:20

    Il y a une ddp (différence de potentiel) il y a un flux. L’eau coule de haut en bas. Haut-bas : ddp pour l’eau. Tension en Volt pour le courant électrique.
    On voit les colonnes de Honduriens se rendre à pieds aux USA. La migration est un moyen naturel d’égaliser les revenus et les situations.
    Cet article dit une vérité simple. Et si vous voulez que les immigrés qui viennent vers vous restent chez eux, permettez leur de se développer, aidez-les éventuellement (à se développer).



  • rpplbis rpplbis 26 octobre 15:01

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    La question n’est pas là. La question est dans le fait que les juges ont menti, m’ont sali. Ils ont « postulé » que ma mère était dépressive. Ils se sont arrangés avec la réalité comme ils voulaient et ce qu’ils voulaient, c’était peut-être rétablir cette idée idéologique : la femme est victime, l’homme est bourreau. Ainsi, je « volais le rôle de mère à la mère » de mes enfants, ils étaient victimes d’une « confusion des rôles ». Je m’occupais des enfants, j’étais pas dans le bon genre et il fallait m’y remettre. Par le mensonge.
    Est-ce que les juges ont le droit de mentir ? Voilà la question.



  • rpplbis rpplbis 24 octobre 16:00

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    Les juges m’ont insulté. Je m’occupais des enfants, ils m’ont demandé de m’interroger sur mon homosexualité. Ils ont décidé que je « volais le rôle de mère à la mère », que je créais « une confusion des rôles parentaux ». J’ai un blog « autopsie d’une famille » où je relate ce que je fais pour rétablir ma dignité (je suis « de taille à peine moyenne, j’ai l’air las et fatigué », la femme est « fine et jolie, des yeux d’un bleu intense »...) Voilà le traitement que j’ai eu.
    Je veux faire dire que le rapport du psychiatre ne respecte pas les règles de la médecine. Pour obtenir réparation de la violence que j’ai subie.
    Je ne parle que de ce qu’ils ont écrit, mais je peut faire l’hypothèse qu’ils ont menti pour rétablir leur grande vérité : la femme est victime et l’homme est bourreau. Le mensonge c’est qu’ils ont « postulé que ma mère était dépressive ». Je veux « réparer fantasmatiquement » ma mère (postulée) dépressive en violant « les rôles parentaux ».
    Ce texte est salutaire.
    Les juges et leurs envoyés ont dit du mal de moi, en mentant, (le psychiatre dit bien qu’il ne sait pas si ma mère est dépressive ou non, il le postule) ils ont dit du mal de moi parce que je suis un homme.



  • rpplbis rpplbis 27 mars 13:41
    Ma protestation, personne ne l’entend : j’ai été insulté par les juges. Ils ont menti, ils m’ont détruit par trente pages de mensonges, en toute impunité. Ma lutte est là : http://rpplbis.blog.lemonde.fr/ (autopsie d’une famille)
    C’est un divorce. Les juges ont « postulé que ma mère était dépressive », sans l’entendre ni l’examiner. De là, selon eux, je « vole de mère à la mère », je pratique une coupable et pathologique « confusion des rôles parentaux ». A la fin, ils disent qu’ils ne m’ont pas critiqué, que je ne peux pas me plaindre.

    De toutes façons, ils font ce qu’ils veulent et ce qu’ils veulent, c’est leur toute-puissance, dont ils sont imbus.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès