• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JDCh

JDCh

Polytechnicien (n’ayant jamais été fonctionnaire ou salarié du secteur public), j’ai découvert les enjeux d’une nouvelle économie globale à la fin des années 90 dans la Silicon Valley. Capital-risqueur depuis 2000, je suis frappé par l’immense décalage existant entre une grande partie de l’opinion Française et le monde dans lequel nous vivons. Je n’ai aucune confiance dans nos politiques ou nos médias pour réduire cette "fracture". La France va droit dans le mur. Comment le faire comprendre ?

Tableau de bord

  • Premier article le 15/05/2006
  • Modérateur depuis le 06/06/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 43 66 2712
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • JDCh JDCh 15 juin 2006 14:55

    Assez d’accord pour dire que cet article n’a pas une thèse très claire.

    Le fondement du libéralisme est une défense acharnée des libertés individuelles donc celles de possèder quelque chose ou d’entreprendre mais aussi celle de s’exprimer ou d’avoir la religion ou les moeurses de son choix.

    La confusion Française entre libéralisme et capitalisme (précédés d’ultra pour faire peur) est que notre système collectif « l’état » est très liberticide en matière de liberté d’entreprendre ou de se constituer un patrimoine.

    Est-ce que notre auteur a voulu dire ?



  • JDCh JDCh 13 juin 2006 07:50

    @le doc,

    - si j’avais une vision purement élitiste, je ne « posterais » pas sur Agoravox... Je resterais dans mon petit cocon...

    - vous parlez de manque d’information : remarquez que l’orientation dite professionnelle est refusée par les NP6 que je dénonce.

    - vous parlez d’échec pour 1 élève sur 2 en fin de première année comme mode de sélection : remarquez que ce mode « darwinien » est loin d’être optimal. Il vaut mieux être orienté et sélectionné en amont bien avant de subir un échec.

    - vous parler de division entre filière « pro » et grandes écoles : je ne crois pas qu’en étant plus ambitieux pour l’université et ses filières professionnelles, on vise cette division : au contraire on crée un continuum.

    De façon générale, l’élitisme à la Française avec un destin quasi-gravé vers 20 ans me paraît absurde et cause de pas mal de déviance (cf notre personnel politique, nos hauts fonctionnaires...). C’est d’ailleurs pourquoi j’ai choisi un itinéraire non traditionnel à la sortie de Polytechnique...

    Enfin, si je mets les pieds dans le plat au risque de paraître provocant c’est que je n’ai rien à défendre ou protéger sauf le bon sens et le pragmatisme.



  • JDCh JDCh 12 juin 2006 15:35

    A ceux qui, à juste titre, considèrent ce « post » comme un peu trop « anti NP6 », je signale simplement que les difficultés énormes que nous avons à réformer ce pays sur quelque sujet que ce soit viennent, pour grande part, de l’attitude « fermée au moindre changement » de la plupart des syndicats et leur abilité à « bloquer le pays » dont, je pense, ils savent abuser.

    A ceux qui pourraient penser que pourrais dans ce « post » dénigrer l’université, je voudrais les détromper (le titre « Université tristesse » en est un indice) : avec un certain nombre de changements, notre université pourrait redevenir compétitive, efficace et attractive et c’est ce que je nous souhaite vraiment. Pour cela, il faut tirer « vers le haut » pas « vers le bas ».



  • JDCh JDCh 24 mai 2006 11:06

    Merci à Chitah pour son conseil de ne pas publier ce type d’article sur Agoravox.

    Je suis sans doute naïf mais je crois au débat d’idées.

    S’interroger sur les libertés individuelles semble tabou sur ce média parce que je revendique mon appartenance au mouvement « libéral » !?

    Ceux qui ne veulent pas adopter la pensée unique distillée par nos médias et dirigeants politiques comprendront que cette interrogation est saine, pas si polémique que cela et peut-être porteuse de changement de mentalités...

    PS : j’ai remboursé les 200.000 FF de frais de scolarité dans les années 1980 à l’Ecole Polytechnique puisque j’ai opté pour une carrière dans le privé.



  • JDCh JDCh 15 mai 2006 16:10

    Pour Daniel Milan, le Mazeltov est simplement la pour eclairer le contraste entre les « machins » Francais et la situation en Israel.

    Pour IP:xxx.x02.103.49, desole de l’eventuelle erreur mais il ne me semble pas que situer la creation de l’Etat d’Israel en 1948 soit une erreur historique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité