• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Electric

Electric

48 ans ancien soviétologue, économiste, spécialiste des effets systémiques sur les pas des travaux d'Alexandre Zinoviev. Passionné de cosmologie, promotteur de l'univers électrique, issu des travaux de K Birkeland, Hannes Alfven et Halton Arp. Une autre approche de l'univers observable.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 454 120
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites




Derniers commentaires



  • Electric Electric Tof 10 janvier 2011 21:47

    Puisqu’on remue le passé, autant être exhaustif.

    Wayne Madsen a publié depuis les traductions des parties I & II, reprises sur le site Voltaire, les III, IV & V sur son site, reléyées depuis par opinion Maker.

    http://www.opinion-maker.org/2010/08/special-report-the-story-of-obama-all-in-the-company-part-iii/

    http://www.opinion-maker.org/2010/08/obama-all-in-the-company-part-iv/

    http://www.opinion-maker.org/2010/09/the-story-of-obama-all-in-the-company-part-v/

    Et ça finit comme suit :

    « After eight brutal years of George W. Bush and Dick Cheney, the nation was ready for any change. Unfortunately, the CIA, through LOOKING GLASS, MK-ULTRA, ARTICHOKE, PANDORA, and other behavioral science programs were ready to answer the call. The CIA answered the call with Obama and most of us bought him and his “Hope and Change” propaganda fecundity “nurtured” by CIA programs going back some sixty years. »

    En d’autres termes, B Obama est le produit d’une « préparation psychique », la quintescence de ce que la CIA a pu produire en matière de « sur-homme », le résultat de 60 années de travail acharné, son chef d’oeuvre ultime.



  • Electric Electric Tof 10 janvier 2011 19:43

    @Hijack

    Ce que j’ai voulu dire en parlant de Wikihoax  : ça n’apprend effectivement pas grand chose, c’est une psy op, mais ça neutralise Obama sur le plan international.

    La fiabilité des câbles n’est pas même garantie, et le choix des premiers dévoilés subjectif. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller sur cryptome.org, le site de J Wood ancien compagnnon de jeu d’Assange.

    Enfin, certains sites annoncent qu’Assange a laissé nettoyer ce qui était génant pour Israël à qui de droit avant publication. La continuation des colonies est la réponse du berger au joueur de basket à mi-temps.

    Le Pdt US a été ridiculisé sur la scène internationale. Tout le monde sait maintenant qu’il n’a plus le manche, et avec l’humiliation en prime. Ce types d’opérations étant souvent à tiroirs, il faut s’attendre à des suites, et là on verra vraiment le but du truc (censure du net ?).



  • Electric Electric Tof 10 janvier 2011 18:48

    @Ariane.

    Merci pour votre réponse.

    Sur un seul site, oui, évidemment, mais si on regroupe tous les sites « libres », où ça parle complot et manipulation d’Etat, on change d’échelle.

    Tout le net est surveillé, les forums également.

    Ce sont de précieux outils pour sonder l’opinion publique à peu de frais. Il y a des centaines de petites mains, qui à l’aide de bases de donnée géantes font du data minig et obtiennent ainsi de précieuces informations qui font qu’ils nous connaissent mieux que nous mêmes.

    En réaction, quand un Icare se rapproche trop de la vérité, on lui envoie des trolls, on tue les débats, on manipule à tout va. Certains sites sont de la désinformation amplifiante pure et simple.

    Lorsque j’étais soviétologue, j’ai passé un temps fout à qualifier correctement et sourcer les informations. Un boulot à plein temps. De même, Il est très difficile de savoir qui il y a derrière un site, un pseudo.

    Quant aux forums des sites grand public, ils sont tous « modérés » par la même société CONCILEO, une probable émanation de l’agence.

    Le net est la propriété des USA qu’on le veuille ou non, un outil stratégique, surtout dans un pays où la liberté d’expression permet tous les débordements sur les sites et les forums.

    Il suffit de mettre des marqueurs sur certains noms, pour qu’automatiquement, ils ressortent au fond d’une bureau en Géorgie.

    Cela va même bcp plus loin : avec ce types d’outils, on peut prévoir à l’avance les réactions de l’internaute, et le guider, le désinformer en conséquence.

    Le niveau de sofistication des dispositifs est inouï.

    Le net est la matrice, google son oracle.

    Exemple avec le 11/09 : les USA ont réussi à faire avaler au monde entier qu’une bande de barbus bricoleurs avaient pu mettre à mal le meilleur système de sécurité et de sûreté de la planète.

    La belle blague.

    L’exemple emblématique est 2012 et la fin du monde : cela fait partie d’une psy op destinée à égarer l’internaute, le cinéphile, le lecteur, le spectateur vers des trucs improbables et terrorisants. Pendant ce temps là, on avance.

    A propos du 11/09 et du formidable dispositif mis en scène, il est une question simple qui permet de se faire une idée (mais il faut penser à un truc complétement dingue en apparence) du comment ça a été orchestré : quand on planifie longtemps à l’avance, un jour précis, une attaque en visuel sur les twins, de quoi avons-nous besoin impérativement ce jour là ?

    Je donne un indice : Erin.



  • Electric Electric Tof 10 janvier 2011 17:52

    Quel excellent papier !

    Effectivement, nul besoin maintenant d’éliminer physiquement les Présidents américains en exercice, surtout quand ceux là ont été choisis par leur adversaire, je m’explique :

    En 2008, les Républicains auraient du tout faire pour conserver le pouvoir, or, ils ont envoyé aux élections un vieillard qui tenait à peine debout, et pour compléter le tableau, une bigote stupide, raciste et inculte.

    Dans ces conditions n’importe quel âne bâté aurait remporté l’élection haut la main. Mais, avant de lui céder la place, on lui retire le tapis de sous les pieds en envoyant LB au tapis.

    Ligoté, ficelé, B Obama a été invité au plus formidable dîner de cons de l’histoire, et l’humanité toute entière avec.

    Pendant ce temps, « on » continue de diriger la barque en sous main, tant les effets systémiques provoqués par les décisions de la précédente administration, notamment bancaires et militaires sont forts.

    On attend 2 ans, on laisse reposer, et on compte sur l’amnésie de la population américaine pour faire oublier que ce sont bien les Républicains qui sont la cause de l’actuelle situation.

    Les câbles Wikileaks mettent le coup de grâce à la crédibilité du Président. Pour savoir comment cela a été possible, il faut faire un retour sur qui est B Obama.

    Il est plus que « surprenant » qu’aucun média n’ai fait plus de recherches que cela. Son père a été un des premiers africains à avoir bénéficié des programmes de financement de la CIA destinés à éduquer les élites africaines pour contrer les soviétiques. Les parents de Barack se sont rencontrés en cours de russe ....

    C’est d’ailleurs le futur beau père d’Obama Sr qui accueille ce dernier à l’aéroport d’Hawaï. Il existe à cet égard de fortes présomptions de l’appartenance des grands parents blancs de B Obama à l’agence, sa propre mère de façon certaine.

    Après un mariage rapidement consommé, divorce et remariage avec Lolo Soetero, appelé en Indonésie avec le grade de colonel pour co-orchestrer le coup d’Etat qui chasse Suharto et met en place le caniche Sukarno. Au passage, ce coup d’Etat est l’occasion d’un des plus grand massacres de l’après guerre, essentiellement des ruraux.
     
    La mère de B Obama travaille pour les programmes de l’USAID (émanation CIA) en Indonésie, d’abord en donnant des cours d’anglais, puis à la mise en place de micro-crédits destinés à évangéliser les campagnes indonésiennes à propos des bienfaits de l’oncle SAM.
     
    B Obama sera ensuite pris en charge, entre autre, par Z Brzezinski en personne qui en fera le personnage qu’on connaît.
     
    Il n’est que de voir le dernier film de Polanski, « The Ghost Writter », un véritable coup de tonnerre, pour se convaincre de la façon dont l’agence gère son bétail, parfois sur plusieurs générations avec coups à X bandes. Il est d’ailleurs fortement recommandé aux agents de trouver chaussure à leur pied au sein de l’agence, et quasi obligatoire à la NSA. On comprend maintenant pourquoi Polanski a passé tant de temps en résidence surveillée : on lui a fait payer le prix de ce disclosure. C’était un prisonnier politique like.
     
    L’agence n’a plus besoin depuis longtemps de débaucher de futurs clients, elle les élève au grains, c’est beaucoup mieux comme ça. Ils ont ainsi en réserve de quoi occuper les plus hautes fonctions de presque tous les Etats du monde pour au moins 2 générations.
     
    L’actuel Président de la République française n’échappe pas à la règle, la mère de son demi-frère Pierre-Olivier s’étant remariée avec un ponte du DoD, F Wisner Jr, lui même fils d’un ancien haut dignitaire de l’agence. Le même Pierre-Olivier est aujourd’hui VP Finances du Carlyle Group.
     
    Durant la cohabitation Balladur (filière Rothschild), et ensuite, l’agence n’a cessé de manœuvrer en coulisse pour en finir avec le gaullisme chiraquien, avec le succès qu’on connaît.
     
    Raison pour laquelle les gaullistes font un retour dans le dernier gouvernement Fillon avec un beau balai dans le c... et un sourire crispé.
     
    Il faudrait vraiment un miracle pour que les français puissent un jour à nouveau librement choisir leur Président de la République, d’autant que Ségolène m’a tout l’air d’avoir envie de reprendre une raclée.
     
    Je ne m’explique pas comment elle peut ne pas être au courant que sa désignation à la candidature était le fruit d’une manipulation grossière, et qu’elle a été envoyée au casse pipe de façon certaine y compris avec la complicité active des journaux de gôche.
     
    Il y a fort à parier que si liberté nous est encore laissée d’en discourir sur le net, c’est seulement pour nous repérer, nous fliquer.
     
    Cette reprise rapide de la bio de B Obama est le fruit du travail de Wayne Madsen.

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Fukushima

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité