• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bernard Sudan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/07/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 2 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions






Derniers commentaires



  • Bernard Sudan 7 août 2011 18:02
    Excellent article avec notamment l’exemple de Jacques Benveniste qui avait vu « trop tôt » l’émergence de la biologie numérique et qui a été la cible de conservateurs oubliant de résumer leurs « propres résultats scientifiques » inexistants... :


    Mais le système devait vendre et écouler des stocks de médicaments inutiles et dangereux comme le Vioxx (des dizaines de milliers de décès) ou le Mediator sans oublier de « vacciner » toute la population (94 millions de doses inutles) face à une pandémie imaginaire et pour renflouer l’industrie pharmaceutique en complète débâcle (génériques, absence de nouveaux médicaments et faillite de la biologie moléculaire qui a englouti des sommes colossales pour décrypter le génome humain sans résultats notoires).

    Les centaines de « médicaments » retirés du marché pour le peu de service médical rendu (SMR) étaient de « bons placebos » très rentables alors que « ses collègues scientifiques » exigeaient de Jacques Benveniste des études en double aveugle contre placebo en oubliant de s’appliquer à eux-mêmes de telles contraintes !

    Résoudre et traiter des maladies par l’utilisation de très basses fréquences ne serait pas rentable... ce qui explique que Servier ait été décoré par F. Mitterrand et N. Sarkozy... et que Jacques Benveniste ait été neutralisé par une calomnie ignoble. 

    Les travaux de René Quinton avaient été totalement occultés (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Quinton et « Savants maudits et chercheurs exclus » de Pierre Lance), une autre méthode pour « oublier » des solutions trop simples : les temps ont changé avec internet !

    Nous vivons un changement de paradigme inéluctable qui ne permet plus aux obscurantistes de donner de la voix... :




  • Bernard Sudan 18 janvier 2011 21:08
    On peut lire le véritable enjeu des travaux de Jacques Benveniste à la fin de la publication de Luc Montagnier :

    « L’objectif ici est l’éradiction de l’infection par le virus HIV de telle sorte que les combinaisons de médicaments toxiques et coûteuses pour traiter à vie les patients ne soient plus nécessaires ».

    C’est pour cette raison que les travaux de Jacques Benveniste en biologie numérique ont été systématiquement neutralisés par la « science officielle » et les labos pharmaceutiques (Vioxx, Mediator, etc.)

    Jacques Benveniste a été le seul chercheur qui m’ai soutenu dans mes travaux en immuno-allergologie contre la dermite séborrhéique, une maladie de la peau « sans hypersecrétion de séborrhée » décrite pour la première fois en 1887 et traitée depuis plus d’un siècle par des anti-séborrhéiques, des corticoïdes, des anti-fongiques et une multitude de crèmes qui font le bonheur des laboratoires pharmaceutiques et des dermatologues tout en laissant les patients totalement seuls avec leur réaction au visage !


    J’ai démontré depuis 1978 une allergie à l’haptène nicotine contenu dans la fumée de tabac passive...qui a envahit les lieux publics vers la fin du 19ème siècle... Quelle coïncidence ! Mais le tabac rapporte beaucoup trop d’argent et les maladies en liaison également. Pour preuve, ma théorie de l’allergie à l’haptène nicotine a été volontairement occultée alors que maintenant plusieurs labos pharmaceutiques essaient de mettre sur le marché un « vaccin » avec « l’haptène nicotine »... et avec un cas de choc anaphylactique en études précliniques... Business is business.


    Finalement, les quelques dernières réactions d’obscurantistes ne changeront rien au changement de paradigme actuel et à l’émergence définitive de la biologie numérique de Jacques Benveniste.



Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité