• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian Jegourel

Christian Jegourel

Directeur Développement et stratégie
Consultant en stratégie media-Internet-télécom, prospectiviste
co-fondateur d’EdgeCall
fondateur de Edgeminded
fondateur de Youvox

Tableau de bord

  • Premier article le 22/05/2006
  • Modérateur depuis le 26/06/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 15 47 155
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 29 août 2006 16:58

    Bonjour Loïc revenu de Cadaquès ? Je crois que le sous investissement du territoire de l’Internet par les médias traditionnels français est plus complexe que la simple rentabilité à court terme. Il est vrai que les budgets publicitaires et les tarifs d’abonnement à des services ou contenus se sont pas à la hauteur de ceux des médias traditionnels mais il y d’autres facteurs. Pour avoir travaillé dans la presse magazine, l’audiovisuel et la presse quotidienne et en ayant été confronté à la difficulté de mettre en place des projets multimédia, la première constante est que ces projets sont perçus comme de la diversification. Cette perception mobilise rarement les éléments les plus compétents et la prise de risque. Le second point vient de l’engagement du top management qui a rarement une vision claire des enjeux liés au déploiement pluri médias et qui n’entraîne pas ses troupes à innover. Le troisième point pourrait s’apparenter à une forme d’orgueil qui veut que le média existant est perçu comme l’activité principale et ne peut être remis en cause. Toute initiative doit s’inscrire dans la logique du média principal et pour son développement. C’est le second pilote chez Ferrari qui est là pour appuyer Schumacher pas pour gagner seul et encore moins pour devenir le leader. Le troisième point concerne la taille critique à atteindre dans un segment sur Internet qui n’est pas compatible avec le territoire géographique couvert par le média. Internet demande souvent une présence transnationale ou sur un territoire linguistique qui dépasse largement ceux des médias basés sur une diffusion physique (papier) ou hertzienne (TV, radio). Un autre point concerne l’aspect culturel des médias. J’ai déjà posé la question à TF1 sur un développement au canada ou sur d’autres bassins francophones ce n’est pas à l’étude... Quand à la presse imaginer une rédaction multi support ou le papier serait un périphérique de sortie c’est mission impossible ... Enfin il ne faut pas sous estimer la difficulté de mise en place d’une stratégie Internet pour une entreprise qui fait le même métier depuis des décennies et qui est structurée pour cela. Il faut totalement repenser l’organisation de l’entreprise en positionnant le client et les services au centre du dispositif et les contenus comme un vecteur pour atteindre sa cible. C’est très différent de diffuser des contenus sans interaction avec ses clients. Cela demande de repenser toute l’organisation et particulièrement la production et l’acquisition de contenus. Les freins internes sont énormes car il existe des baronnies qui ne veulent pas perdre leurs pouvoirs... Cela ne pourra se faire que si il y a un changement des tops managers de ces entreprises et une volonté claire de leurs actionnaires. Le cas News Corp est significatif, cela fait plusieurs années que des équipes internes proposaient des projets, lorsque Murdoch a compris tout a basculé. En France nous ne sommes pas dans cette situation pour les grands médias. J’ai abordé ces sujets dans différents billets sur mon blog : Medias traditionnels et nouveaux médias : le modèle économique va-t-il exploser ? http://edgeminded.over-blog.com/article-2757806.html

    Les entreprises de medias engagent la bataille sur Internet http://edgeminded.over-blog.com/article-2557664.html

    Faut-il démanteler Vivendi et Bouygues ? http://edgeminded.over-blog.com/article-2225821.html

    Lagardère et Bouygues savent-ils où ils vont ? http://edgeminded.over-blog.com/article-2089553.html



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 25 juillet 2006 12:56

    Sujet intéressant et d’actualité qui demandrait à être plus développé



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 8 juillet 2006 12:51

    J’ai deux abonnements Free, un sur Paris en dégroupé et l’autre en province, j’ai eu de gros souci en non dégroupé mais maintenant c’est réglé et j’utilise la voix sur IP tous les jours sans problème majeur. C’est vrai que c’est moins stable qu’une liaison traditionnelle et m’oblige de tant à autre à rebooter la freebox mais c’est beaucoup plus avantageux financièrement.



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 8 juillet 2006 09:31

    Bonjour et merci de vos précisions. En effet les licences attribuées hier ne concernent pas la téléphonie mobile sur IP et je n’en parlais, d’ailleurs pas, dans mon article. Il est en effet probable que l’Arcep n’autorise pas le handhover. Mais il existe des moyens de contournement qu’utiliseront probablement les particuliers. Exemple : vous disposez d’un terminal GSM/wifi/wimax. Vous êtes abonné à Free, vous êtes dans une zone couverte en wifi Wimax. Rien ne vous empêche de téléphoner en utilisant Skype Out. Je parie d’ailleurs que les ingénieurs de Free prépare un logiciels dans la même veine que leur freeplayer basé sur VLC (open source) instalable sur un portable bi mode qui permettra de switcher automatiquement entre le mode GSM et le mode IP. Légalement rien n’interdit d’utiliser la voix sur IP avec une connexion Internet...



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 7 juillet 2006 20:15

    C’est vrai que la technologies n’est pas totalement mature mais pas plus que les solutions autour de a 3G.Nous assistons comme d’habitude à une guerre entre les équipementiers télécom et les acteurs de l’informatique. Concernant le Wimax, Clearwire déploie aux Etats-Unis une offre pré Wimax dans plusieurs états et une offre opérationnelle est disponible à Bruxelles.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité