• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

romG

romG

Marin et voyageur, j’ai récemment posé mes valises dans notre belle capitale après avoir pas mal vogué.
Particulièrement touché par les problématiques écologiques, sociales et économiques, j’essaie de porter sur le monde qui nous entoure un regard critique avec une approche "développement durable". Si le fond est idéologique, je m’attache à garder une approche scientifique, pragmatique, mais surtout systémique.
Je suis par ailleurs président d’une association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) que j’ai créée dans le 14e, membres actifs d’associations (éco-construction, jardins partagés) et sociétaire/correspondant local d’ENERCOOP.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/06/2006
  • Modérateur depuis le 16/06/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 187 190
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 43 32 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions











Derniers commentaires



  • romG romG 13 juillet 2006 16:31

    Si vous pouviez arrêter votre délire nihiliste et vos aiguillons à Adolphos, vous nous permettriez de rendre à ce fil un peu de sérénité. Merci ...



  • romG romG 13 juillet 2006 16:28

    Des références, monsieur Adolphos. Qui est donc ce génie statisticien (la statistique est une technique, pas une science me semble-t-il) ? Une théorie du complot écologiste ?



  • romG romG 13 juillet 2006 16:25

    Monsieur Reboul,

    Votre propos est juste, sauf que vous n’y intégrez pas l’échelle de temps. Si nos sociétés ont mis deux siècles à acquérir ces droits sociaux, les économies émergentes n’en disposeront pas d’autant avant que ne se ressentent les effets de la surexploitation de notre planète. Avant d’avoir pu atteindre leur idéal sociétal, elles seront confrontées à de telles tensions, notamment dues à la raréfaction des ressources essentielles à la vie, que la régression sera inévitable. En effet, la mondialisation leur a peut-être montré le chemin, mais ce chemin mène à une grande fosse que le modèle occidental a lui-même creusé.

    Cordialement.



  • romG romG 13 juillet 2006 16:16

    Il est certain que ce n’est pas en écrivant des grossièretés que vous nous ferez changer d’avis. Il ne s’agit d’ailleurs pas de cela ; je ne suis personnellement pas végétarien et adore la viande. Mais il est important de prendre conscience des conséquences de nos manières de consommer, que ce soit pour la nourriture ou autre chose.

    Pour ce qui est de la distance, il s’agissait d’établir une comparaison énergétique (autant d’énergie dépensée pour parcourir 220 km que pour produire ...), la plupart des gens ayant lu ce fil l’auront compris j’imagine. Vous savez, faire des comparaisons pertinentes et compréhensibles, imager pour mieux visualiser le concept ... Ah oui, la rose et le chou étaient aussi des images, cela ne se passe pas comme cela dans la réalité.



  • romG romG 13 juillet 2006 14:40

    Agnès,

    C’est en effet une excellente idée qui a d’aailleurs été mise en oeuvre par Carrefour pour étudier l’impact global de différents types de sacs pour les courses. Ils ont fait une analyse du cycle de vie de ceux-ci, en se basant sur les principes du « Life cycle assessment » (prise en compte de tous les coûts, notamment cachés). Le seul problème, c’est le relatif manque de normes à ce sujet (comme pour celui de l’empreinte écologique) mais ce n’est pas rédhibitoire.

    Cordialement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité