• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

romG

romG

Marin et voyageur, j’ai récemment posé mes valises dans notre belle capitale après avoir pas mal vogué.
Particulièrement touché par les problématiques écologiques, sociales et économiques, j’essaie de porter sur le monde qui nous entoure un regard critique avec une approche "développement durable". Si le fond est idéologique, je m’attache à garder une approche scientifique, pragmatique, mais surtout systémique.
Je suis par ailleurs président d’une association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) que j’ai créée dans le 14e, membres actifs d’associations (éco-construction, jardins partagés) et sociétaire/correspondant local d’ENERCOOP.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/06/2006
  • Modérateur depuis le 16/06/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 187 190
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 43 32 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions











Derniers commentaires



  • romG romG 13 juillet 2006 14:34

    C’est vrai ACTUELLEMENT, mais ne le sera plus longtemps. Avec l’augmentation de la pollution, la concurrence de la production des biocarburants, les pertes de terres cultivales (réchauffement climatique, déforestation ...), la surface disponible ne sera bientôt (pas à la fin du siècle, mais bien avant) plus suffisante.

    Et il ne s’agira pas de lancer des imprécations en disant que tout va bien chez nous, et que les autres se débrouillent. La mondialisation est passée par là ...



  • romG romG 13 juillet 2006 14:20

    Je confirme et applaudis des deux mains. Une pièce vivifiante et des auteur/acteurs à plébisciter. Un petit plus pour la prouesse d’Arnaud Allain.



  • romG romG 13 juillet 2006 14:17

    Bonjour monsieur Bénard,

    Le Cercle des économistes était récemment réuni à Aix autour du thème « Un monde de ressources rares ». Si Pierre Jacquet, de l’Agence française de développement, y a rappelé que le développement durable n’est ni une lbie d’écologistes, ni un luxe de pays riches« , il s’en est trouvé certains, tels le PDG de Total, pour se féliciter de la hausse du prix du pétrole qui permet de relancer des explorations jusqu’ici non rentables. Il y a été décrété que la véritable ressource rare était désormais celle des cerveaux, évoquant les »taux de rendement« des universités. Et Fukuyama d’expliquer que »la plupart des réallocations de ressources que la rareté rend nécessaires seront résolues par le marché" ...

    Le monde fonce droit dans le mur, et les économistes appuient sur l’accélérateur.

    Cordialement.



  • romG romG 13 juillet 2006 13:56

    Ce qui est sûr, c’est que le jour où les populations asiatiques suivront notre exemple alimentaire en augmentant la proportion de viande (la tendance est déjà observable), c’est alors la population dans son ensemble qui sera touchée par la famine, par manque de surface cultivables. Et la viande redeviendra un produit de luxe. Notre consommation baissera alors, contraints et forcés que nous serons par notre comportement antérieur irresponsable ...

    C’est ce que l’on appelle la « décroissance » ...



  • romG romG 13 juillet 2006 13:51

    C’est donc le seul argument que vous trouvez ? Cela frise le ridicule ...

    L’augmentation de l’espérance de vie n’est bien entendu pas lié à la quantité de viande ingérée (il n’y a qu’à se pencher sur la longévité de certaines populations asiatiques pour s’en convaincre).

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité