• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bigglop

bigglop

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 1457 62
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites






Derniers commentaires



  • bigglop bigglop 22 août 2011 18:42

    Bonjour Ariane,
    Après « Au secours Delors revient » (’voir mon commentaire joint), nous avons comme « Tintin et le Sceptre d’Or », "Valls et la Règle d’Or".
    Valls est un pur produit du Parti Socialiste (ou plutôt de l’UMPS) qui continue la forfaiture de son parti qui a voté tous les traités européens et notamment celui de Lisbonne, en « fournissant » un nombre suffisant des députés et de sénateurs pour atteindre le quorum de la ratification, et ceci en méprisant le vote citoyen du référendum de 2005.
    Donc ce sinistre personnage n’a rien à faire de la démocratie, de l’intérêt général de la Nation et surtout des citoyens français et européens.
    Qu’ils s"en aillent tous ! à défaut de leur couper la chique.

    Commentaire sur Delors

    Bonjour,
    Sacré Delors, je le croyais mort. Il resurgit dans l’actualité et je me souviens du dialogue entre le jeune commandant de marines et Clint Eastwood, sergent-major, : "des gugusses comme vous, on devrait les mettre sous verre avec la mention « ne casser la vitre qu’en cas de conflit », dans le Maître de Guerre.
    Et nous y sommes.
    Et voilà ce brave libéral, membre du Bilderberg (1), qui vient soutenir sa fifillle dans l’épisode "Martine va à la pèche aux voix" et qui vient nous donner des leçons de démocratie européenne, qu’il a lui même piétinée.
    Retournes vite sous ta cloche à fromage !

    Maintenant, après avoir mis sous tutelle européenne de la BCE, du FESF, du MES contrôlés par la BIS (Bank for In International Settlements (2), (3), et des banques comme Goldman-Sachs, la Crèce, l’Espagne, l« Italie, le Portugal ... Ils veulent nous »vendre" un pack « Règle d’or » et "Intégration Financière Européenne Renforcée".

    Deux mesures anti- démocratiques et qui renforcent la domination de la BCE & Cie, du FMi et des Banques mondiales privées spéculatives et affaiblissent le peu de pouvoirs restant aux citoyens européens.

    L’inscription de cette « règle d’or » dans la Constitution, revient à interdire à tout gouvernement l’usage du financement d’actions indispensable en matière économique, financière en cas de changement brutal des paramètres prévisionnels du budget prévu et voté.
    Imaginons que cette « règle » ait été votée en 2008, après la crise des « subprimes » générée, essentiellement par Goldman-Sachs (jackpot), où en serions-nous ?
    Dans le même état que la Grèce, à vendre nos « bijoux de famille », Sécurité Sociale, Retraite, Energie, Transports, Education, baisse des salaires... , avec en prime un bonne récession.
    Et Baroin grand économiste, qui nous affirme que « les fondamentaux de notre économie sont sains » avec une croissance nulle.

    Cette intégration européenne financière renforcée, liée à cette règle d’or, abolira le reste de souveraineté des états européens qui peut subsister. En effet, un petit groupe de personnes cooptées, non élues démocratiquement, auront le privilège exorbitant de dicter, in fine, la politique budgétaire des états européens.

    Cela correspond exactement à la reconfiguration de la construction européenne, en marche depuis plusieurs années (2) et une politique des minorités et régionalismes dans l’Europe Fédérale des Régions dénoncée par Pierre Hillard (universitaire, chercheur en géopolitique européenne) (4) et qui correspond à la volonté politique de A Merkel, de la Fondation Bertelstein, du projet de grand marché transatlantique.

    Oui, il faut une Europe, mais une des citoyens, sociale, juste économiquement et fiscalement et non de cette Europe née des différents traités dont celui de Lisbonne voté et ratifié en violation du vote référendaire des citoyens français et irlandais.



  • bigglop bigglop 22 août 2011 18:37

    Bonjour Ariane,
    Après « Au secours Delors revient » (’voir mon commentaire joint), nous avons comme « Tintin et le Sceptre d’Or », « Valls et la Règle d’Or ».
    Valls est un pur produit du Parti Socialiste (ou plutôt de l’UMPS) qui continue la forfaiture de son parti qui a voté tous les traités européens et notamment celui de Lisbonne, en « fournissant » un nombre suffisant des députés et de sénateurs pour atteindre le quorum de la ratification, et ceci en méprisant le vote citoyen du référendum de 2005.
    Donc ce sinistre personnage n’a rien à faire de la démocratie, de l’intérêt général de la Nation et surtout des citoyens français et européens.
    Qu’ils s"en aillent tous ! à défaut de leur couper la chique.

    Commentaire sur Delors



  • bigglop bigglop 22 août 2011 18:07

    Il paraît que l’on disait « préférence communautaire »



  • bigglop bigglop 22 août 2011 17:59

    Bonjour,
    Sacré Delors, je le croyais mort. Il resurgit dans l’actualité et je me souviens du dialogue entre le jeune commandant de marines et Clint Eastwood, sergent-major, : « des gugusses comme vous, on devrait les mettre sous verre avec la mention »ne casser la vitre qu’en cas de conflit", dans le Maître de Guerre.
    Et nous y sommes.
    Et voilà ce brave libéral, membre du Bilderberg (1),

    http://dondevamos.canalblog.com/archives/2007/10/02/6405798.html

     qui vient soutenir sa fifillle dans l’épisode « Martine va à la pèche aux voix » et qui vient nous donner des leçons de démocratie européenne, qu’il a lui même piétinée.
    Retournes vite sous ta cloche à fromage !

    Maintenant, après avoir mis sous tutelle européenne de la BCE, du FESF, du MES contrôlés par la BIS (Bank for In International Settlements (2), (3), et des banques comme Goldman-Sachs, la Crèce, l’Espagne, l« Italie, le Portugal ... Ils veulent nous »vendre« un pack »Règle d’or« et »Intégration Financière Européenne Renforcée« .

    Deux mesures anti- démocratiques et qui renforcent la domination de la BCE & Cie, du FMi et des Banques mondiales privées spéculatives et affaiblissent le peu de pouvoirs restant aux citoyens européens.

    L’inscription de cette »règle d’or« dans la Constitution, revient à interdire à tout gouvernement l’usage du financement d’actions indispensable en matière économique, financière en cas de changement brutal des paramètres prévisionnels du budget prévu et voté.
    Imaginons que cette »règle« ait été votée en 2008, après la crise des »subprimes« générée, essentiellement par Goldman-Sachs (jackpot), où en serions-nous ?
    Dans le même état que la Grèce, à vendre nos »bijoux de famille« , Sécurité Sociale, Retraite, Energie, Transports, Education, baisse des salaires... , avec en prime un bonne récession.
    Et Baroin grand économiste, qui nous affirme que »les fondamentaux de notre économie sont sains« avec une croissance nulle.

    Cette intégration européenne financière renforcée, liée à cette règle d’or, abolira le reste de souveraineté des états européens qui peut subsister. En effet, un petit groupe de personnes cooptées, non élues démocratiquement, auront le privilège exorbitant de dicter, in fine, la politique budgétaire des états européens.

    Cela correspond exactement à la reconfiguration de la construction européenne, en marche depuis plusieurs années (2) et une politique des minorités et régionalismes dans l’Europe Fédérale des Régions dénoncée par Pierre Hillard (universitaire, chercheur en géopolitique européenne) (4) et qui correspond à la volonté politique de A Merkel, de la Fondation Bertelstein, du projet de grand marché transatlantique.

    Oui, il faut une Europe, mais une des citoyens, sociale, juste économiquement et fiscalement et non de cette Europe née des différents traités dont celui de Lisbonne voté et ratifié en violation du vote référendaire des citoyens français et irlandais.
    Le PS porte une lourde responsabilité dans cette forfaiture en ayant »fourni" le nombre de députés et sénateurs permettant d’atteindre le quorum d’adoption du texte.
    Aujourd’hui, ils persistent dans cette forfaiture.

    (1)http://dondevamos.canalblog.com/archives/2007/10/02/6405798.html
    (2)http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-fesf-l-ue-et-la-banque-mes-le-97421  
     (3)  http://www.youtube.com/watch?v=fDhnHvx-UuQ
    (4)http://www.dailymotion.com/video/x44txk_pierre-hillard-europe-et-nouvel-ord_news

     






  • bigglop bigglop 22 août 2011 12:55

    Bonjour,
    Rien ne m’étonne plus de cette Ripoux-blique« , mais cela ne date pas de Sarkozy, certes ils sont décomplexés se pensant au dessus des lois.
    Mais il reste bien d’autres scandales étouffés : vedettes deTaïwan, MNEF, Urba Graco....
    Et ce VALLS et consorts qui annonce qu’il va voter la »Règle d’Or". Le PS n’en finit pas avec sa forfaiture du vote en Congrés du Traité de Lisbonne/TCE.
    Que revive l’esprit de 1792

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité