• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

VICTOR Ayoli

VICTOR Ayoli

Gaulois sans filtre,  homme des tavernes et de bonne volupté, épicurien convaincu nourri à la tétée d'octobre.
Accessoirement reporter de guerre au Viet-Nam, cuisinier à Bangkok, hippy à Goa, bûcheron dans les Pyrénées, plongeur sous-marin à Marseille, acheteur de peaux en Turquie, de pierres précieuses en Afghanistan, directeur de presse en Provence, etc.
Surtout fainéant robuste...
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/09/2014
  • Modérateur depuis le 20/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 496 640 21005
1 mois 10 13 509
5 jours 2 0 183
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 214 194 20
1 mois 7 4 3
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 13 octobre 12:01

    @Alavavite
    Excellente idée les Kerguelen. Mais il y fait un peu frais pour ces chochottes. Et pourquoi pas Clipperton, ilot français peuplé de crabes quelque part dans le Pacifique ?



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 12 octobre 18:48

    Tè, j’ai une suggestion qui devrait intéresser ces pittoresques tofuphages. C’est de manger les bestiaux de l’espèce qui est la plus nombreuse et la plus nocive pour la Nature. Que sont ces bestiaux ?

    Ben vous, moi, l’Homme quoi ! Enfin, ne faisons pas de sexiste, la Femme aussi. Ah ! La bonne chère rejoignant la tendre chair ! Il y aurait des boucheries anthropophagiques. Elles débiteraient et vendraient des anthropocotelettes, des anthropogigots, des anthropopiettes, de l’anthropoboudin, de l’anthroposaucisson. Rien que des races à viandes.

    Ah ! Objection Victor. On ne parle pas de race concernant les humains.

    C’est vrai. On mangerait donc de l’anthropoviande asprodermée, melanodermée, flavodermée. Il y aurait de l’élevé sous la mère mais aussi de la vieille carne fournie par les hostos et les ephads que l’industrie agroalimentaire transformerait en lasagnes, en raviolis, en hachis parmentier, en merguez.

    Ouais mais il y a un problème à résoudre. Est-ce que la viande humaine est halal et casher ? Parce que notre barbaque est paraît-il celle qui se rapproche le plus de celle du cochon.

    Ouais. Il faudra creuser la question. En tout cas, pour les chrétiens, pas de problème puisqu’ils préconisent de bouffer le corps de leur dieu fait homme !

    Bon app’



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 12 octobre 18:31

    @Joss Mandale

    Cher Monsieur, je vous trouve bien méprisant envers mes chères (un peu trop !) huitres. Leur prétendu QI bien bas est à mon avis une ineptie. Pour preuve, prenez connaissance des amours des huitres.
    Ah ! Les amours des huitres ! Extraordinaire ! Ça fait rêver. Figurez-vous madame Huitre, aguicheuse. Elle s’ouvre largement comme une starlette en quête de contrat, dévoile ses dedans gracieux, montre même subrepticement quelques portions de nacre délicatement irisé, les plus salopes dévoilent même impudiquement une jolie perle… Et voilà qu’arrive monsieur Huitre. Excité comme un jeune abbé dans un couvent de jeune fille ou un kamize pensant, avant d’appuyer sur le bouton, aux soixante et douze vierges qui l’attendent les cuisses écartées, le string à la main ! Monsieur huitre, il en peut plus. Il prend son pied et balance la fumée dans une extase marine. Madame Huitre, ouverte et offerte, se gave du nuage de jus intime de Monsieur Huitre et connait enfin la grande secousse et le fameux petit frisson.

    Heureuse, elle va couver sa progéniture avec sa belle chair laiteuse des mois sans R. Puis qu’est-ce qu’elle fait quand elle a chié ses lardons madame Huitre ? Qu’est-ce qu’elle fait ? Je vais vous le dire. Je vais vous le dire. Eh ! Oh ! Calmos. Faut pas s’exciter comme ça. Bon. Madame Huitre elle change de sexe ! Elle devient Monsieur huitre ! Et Monsieur Huitre, qu’est-ce qu’il fait après avoir pris son panard ? Ben, il va pisser, il boit un coup, fume une clope puis il rentre chez sa femme. Comme tout le monde, quoi. Eh bien non ! Monsieur l’huitre, après avoir tiré son coup, il change de sexe ! Putaing ! Le pied les mecs et les meufs, non ? Connaître les deux plaisirs ! Le rêve de tout jouisseur hédoniste…



  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 12 octobre 18:19

    l@cassini

    Et puis, ce grand singe, il doit avoir lui aussi le droit de se marier, avec un autre primate, par exemple homo sapiens (le mal nommé). Et voter pour élire des Macron, des Sarko, des Hollande, puisque, comme disait De Gaulle, en France les veaux votent. Se présenter aussi, il ne déparerait pas
    Il faudrait aussi se pencher sérieusement sur la destinée affreuse des poireaux arrachés vivants à leur environnement, comme les carottes. Et la souffrance des épinards guillotinés vifs.
    Et la détresse du cerisier auquel on arrache ses petits....
    Ah ! Heureusement qu’il y a ces braves gens « antispéchépakoi » pour relever le niveau de cette humanité décadente.
    La konnerie humaine est vraiment la seule approche qu’on puisse avoir de l’infini...


  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 1er octobre 15:00

    @JL
    Ce que vous dites ’est pas faux concernant les Vietnamiens. Mais cette partie de mon commentaire n’est qu’une illustration, l’essentiel est là : "Le principal problème, mais de taille vient du fait que 98% les migrants actuels sont musulmans. (Voir plus haut le commentaire de Popov pour comprendre pourquoi).

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès