• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marsupilami

Marsupilami

Polygraphe indépendant dans l’édition, le bouquin, le journalisme et divers autres trucs, je me passionne pour tous les savoirs, en particulier les sciences humaines et inhumaines, leurs relations et interactions et je suis susceptible de m’intéresser à n’importe quoi en général surtout si c’est drôle, insolite, transversal et pas normal.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/12/2006
  • Modérateur depuis le 06/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 27 4583 4279
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 6158 3447 2711
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2006 14:52

    Ouaf !

    @ Ludovic

    Du 8e siècle au 12e siècle, en annexant les savoirs persans, indiens et hellénistiques, l’Islam a effectivement vécu un âge d’or théologique & scientifique tandis que l’Europe chrétienne végétait dans la bigoterie moyennâgeuse. L’Islam, en envahissant l’Europe, lui a transmis ces savoirs qu’il avait annexés (et non qu’il avait créés), lui restituant entre autre son héritage phiolsophique et scientifique hellénistique.

    Depuis la reconquista, plus rien. On est loin des « 10 siècles » de progressisme musulman que tu évoques par méconnaissance. Il y euût ensuite la deuxième invasion musulmane, celle des Ottomans qui sûrent une seconde fois annexer les savoirs européens et prospérer grâce à eux - comme les Arabes l’avaient fait avant eux quelques siècles auparavant.

    Ceci dit, ici et maintenant, il y a bien un terrible sous-développement du monde arabo-musulman, et cela a forcément à voir avec le caractère rétrograde de l’Islam, qui ne s’intéresse plus depuis des siècles aux sciences et techniques, sinon pour fabriquer des bombes atomiques « islamiques ».

    A part ça on est d’accord, la Bible est un bouquin affreusement violent et misogyne tout comme le Coran et pratiquement tous les vieux textes religieux, à l’exception notable des Evangiles (sachant que les Actes des Apôtres ne sont pas toujours gentils-gentils, et sans oublier qu’en dépit du pacifisme évangélique qui était censé la fonder, l’Eglise a été une meurtière puissance séculaire).

    N’empêche que seul le Coran est texto la parole de Dieu. En ce sens il n’est pas modifiable : ce serait amputer Dieu de son propre logos : une hérésie. Certes, les hadiths (commentaires sur le Coran et la vie du Prophète) à l’origine de la sunna peuvent multiplier les interprétations possibles du Coran, mais uniquement à la marge, vu qu’il n’est pas question d’ôter une phrase au Coran dont je te signale qu’il commence relativement cool puis dont les sourates deviennent de plus en plus violentes et intolérantes au fur et à mesure des violentes conquêtes des armées deu Prophète. Tu devrais le lire un jour, tu comprendrais...

    Ça n’a strictement rien à voir avec l’exégèse en théologie chrétienne (que j’ai pas mal étudiée il y a longtemps) : sauf pour quelques intégristes (il y en a partout), il est admis que les Evangiles sont des documents historiques écrits longtemps après l’existence de Jésus, qu’il faut donc les réinterpréter en fonction des différents contextes, etc.

    A contrario, pour un musulman, le Coran est anhistorique. Il est la parole de Dieu qui préexistait de toute éternité à la venue du Prophète. Comment historiciser l’anhistoricité du Coran. C’est le problème.

    Houba houba !



  • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2006 14:05

    Ouaf !

    « La chrétienté a 2000 ans, l’islam 1500, au même age les chrétiens étaient violents, sans pitié, intolérants, mais ils ont grandi au fil des siècles, laissons donc à l’islam le temps, et comme je le crois idéalement toute religion mène à l’athéisme rédempteur... »

    Allons-nous devoir supporter cet obscurantisme meurtrier pendant 500 ans ? Les Occidentaux sécularisés devront-ils arrêter de « grandir » pendant 500 ans afin que les musulmans puissent (très éventuellement) les rattraper ?

    Quant à « l’athéisme rédempteur » (hmm, curieuse expression chrétienne), il s’est historiquement développé à l’intérieur de la civilisation hellénico-judéo-chrétienne et nulle part ailleurs. Et quand on voit le sort violent que l’Islam réserve à ceux qui l’apostasient, l’athéisme n’est pas prêt de fleurir « idéalement » dans le monde musulman.

    Houba houba !



  • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2006 13:53

    Ouaf !

    Les écarts de développement économique ont certes leur importance, mais il est quand même évident que la très grande majorité des pays musulmans sont sous-développés économiquement. Il y a donc bien un lien entre sous-développement économique et civilisation musulmane.

    Il me semble que tu as par ailleurs une conception bien naïve de la religion, conception qui n’existe que dans l’Europe sécularisée et en particulier dans la France laïque. Nous avons mis des siècles pour nous débarrasser de l’emprise des catholiques et des protestants et des guerres de religion stupides qui les opposaient - et qui au demeurant n’empêchaient pas le développement économique de l’Europe.

    Si la chrétienté a réussi a faire son aggiornamento, ses réformes théologiques (même s’il reste encore beaucoup à faire, mais ce n’est pas le problème des athées et des agnostiques désormais dominants en nombre), tout comme les franges les plus éclairées et progressistes du judaïsme, c’est parce que les textes fondateurs de ces religions ne sont pas texto la parole de Dieu, mais l’interprétation de celle-ci par des prophètes : donc, tous ces textes sont susceptibles d’être amendés, modifiés, réformés - et c’est ce qui s’est passé, du moins en Europe.

    Aux USA, c’est autre chose : les fondamentalistes protestants prônent une lecture littérale de la Bible qui se rapproche dangereusement de l’intégrisme coranique. Ces intégristes chrétiens sont aussi dangereux que les intégristes musulmans : depuis qu’ils sont au pouvoir à Washington, on peut constater la désastreuse et guerrière politique étrangère qu’ils ont menée sous la houlette du très croyant et intégriste Georges W. Bush. Mais à l’inverse de l’intégrisme islamique, l’intégrisme protestant n’empêche en rien le développement économique.

    On ne peut pas tout confondre.

    Houba houba !



  • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2006 13:15

    Ouaf !

    Je ne vois pas ce que le contenu de cet article a à voir avec l’extrême-droite ou la droite extrême. L’auteur se contente de rappeler quelques vérités théologiques concernant l’Islam et la nature sacrée, donc intouchable, du Coran. Il s’agit d’un problème majeur de civilisation qui n’est ni de gauche, ni de droite, même s’il est instrumentalisé par l’extrême-gauche (qui prend le parti des « déshérités » musulmans) et par l’extrême-droite (qui en profite pour distiller du racisme et de la xénophobie).

    Houba houba !



  • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2006 12:39

    DARK GLOBE

    - Oh where are you now
    - pussy willow that smiled on this leaf ?
    - When I was alone
    - you promised the stone
    - from your heart
    - my head kissed the ground
    - I was half the way down, treading the sand
    - please, please, lift a hand
    - I’m only a person whose arm bands beats
    - on his hands, hang tall
    - won’t you miss me ?
    - Wouldn’t you miss me at all ?

    - The poppy birds way
    - swing twigs coffee brands around,
    - brandish her wand with a feathery tongue
    - my head kissed the ground
    - I was half the way down, treading the sand
    - please, please, please lift the hand
    - I’m only a person with Eskimo chain
    - I tattooed my brain all the way...
    - Won’t you miss me ?
    - Wouldn’t you miss me at all ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité