• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc W.

Ingénieur de 43 ans
Résident à Paris
Marié et 2 enfants

Fan de foot et supporter de l'OM
J'aime suivre l'actualité politque et internationale
J'adore l'internet pour la liberté que cela procure

Tableau de bord

  • Premier article le 01/08/2006
  • Modérateur depuis le 28/02/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 33 355
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions







Derniers commentaires



  • Marc W. 28 février 2015 11:48

    @foufouille
    Dans la bande, il n’y a pas que des fils de.... Plusieurs ont connu la galère comme tant de jeunes avant de rencontrer le succès....

    Pour la plupart d’entre nous, les débuts sont compliqués. Mais, heureusement, l’effort, le courage et la volonté permettent encore d’obtenir des résultats. Pas toujours, mais assez souvent pour que cela vaille le coût de tenter l’aventure ! non ?


  • Marc W. 28 février 2015 11:45

    @Ben Schott

    au contraire ! Attali est plutôt un gage de réussite... il n’aime pas et dans quels termes ! Tant mieux...
    je préfère être du côté de Goldman contenu de son histoire que d’Attali... et vous ?
    Attali et toute sa clique ont tant fait pour les jeunes et la France... Le même Attali qui n’a rien dit après les propos plus que puant de son cher ami Roland DUMAS...
    Définitivement, je préfère Goldman et sa bande que Attali et sa clique ! Chacun ses références...


  • Marc W. 12 avril 2010 20:09

    Merci d’avoir accepter le débat que je prolonge par cette réponse.
    Je partage quasi-totalement votre commentaire. Effectivement, la droite et le conservatisme sont majoritaires le plus souvent depuis l’après guerre dans notre pays.

    Mais, si vous lisez bien mon article, vous noterez que je stigmatisme une certaine gauche et pas la « Gauche ». Et pour cause, j’en suis !

    Contrairement à ce que vous pensez, je me réclame de gauche, mais je ne vote plus à gauche car je ne me reconnais plus. J’ai aimé la gauche de 97 (avant j’étais trop jeune). Jospin représente la gauche efficace et qui change la vie (comme disait Mitterrand) : la CMU, les 35 heures, les emplois jeunes, le PACS, la loi SRU, etc... Voilà qui avait un sens ! Voilà un programme ! Désormais, une certaine gauche qui est celle que l’on nous montre le plus souvent n’a que pour seul programme l’anti-sarkozisme. Ils se font la police de la pensée.

    Mon article ne dit pas si je suis ou non d’accord avec les 3 phénomènes que je décris. Je dis juste qu’il est étonnant et anormal que la parole soit plus libre en fonction de son appartenance politique. Au même titre que d’autres, à juste titre, protestent contre la discrimination au travail ou en boîte !

    Ce n’est pas parce que beaucoup de gens ont galvodé le sens de l’expression « pensée unique » que cette dernière ne peut pas être reprise, et selon moi, ici, à bon escient !

    Je pense qu’il est trop simple de considérer que queluq’un à toujours raison ou toujours tort. Pour moi, cela cache une pauvreté dans les arguments et la conviction. Quand la gauche bobo est par principe contre Sarko, je ne me reconnais plus. Lorsque la droite était contre Jospin par principe, elle n’avait aucun relief, aucune crédibilité. Il ne suffit pas d’être de gauche pour avoir raison. Il faut exprimer des idées. J’attends le programme de la gauche. Je n’adhère pas au mouvement de Mélenchon, mais je lui reconnais beaucoup plus de clarté dans le discours que le PS qui devrait représenter mes idées. Que veut le PS sur les retraites, sur les impots, sur l’écologie, sur l’europe, sur l’école ? J’ai trop de mal à savoir. Par contre, je sais qu’ils sont contre ceci ou cela. Et ça, ça n’a jamais fait un programme de gouvernement.

    Par exemple, sont ils contre les heures supp défiscalisées ? il s’agit d’une mesure populaire au sens qu’elle concerne d’abord le peuple. Les cadres et les patrons ne bénéficient pas de cette disposition. Seuls les ouvriers et les employés peuvent en béénficier, certes s’il y en a. Mais s’il y en a pas, alors point de débat car la mesure ne s’applique pas. Par contre, quant il y en a, alors les plus bas salaires récupérent un pouvoir d’achat bienvenu. Pensez vous pertinent que demain le PS supprime cette loi : cela ne rétablira aucune justice sociale, bien au contraire !

    Enfin, j’apprécie votre honnêteté lorsque vous indiquez que ce site est surtout visité par des personnes proche de vos idées. Cela permet de resituer le débat. Mais alors vous reconnaitrez que ma contribution à au moins le mérite d’élargir le champs des opinions.

    En espérant pouvoir poursuivre ce dialogue très intéressant.

    Cordialement.



  • Marc W. 10 avril 2010 11:54

    bonjour,

    je remercie l’auteur pour son effort d’explication. Et sa volonté de remettre dans le débat cette idée de TVA sociale.
    Je partage totalement son analyse. Malheureusement, ce projet a été immédiatement diabolisé par des politiques sans idée. Il est évident que la TVA sociale aurait de nombreux avantages pour nos finances publiques et pourrait largement inciter les consommateurs à s’orienter vers les produits locaux. D’ailleurs, on pourrait se demander si cette idée ne devrait pas être reprise au cours du Grenelle 2 et au cours des discussions sur l’agriculture ?



  • Marc W. 9 avril 2010 23:18

    Continuez, je sens que vous faites avancer le débat !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité