• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le421... Résistant

Le421... Résistant

Ancien Radio-Bord de l'Armée de l'Air. Technicien Electronique.Un CV à la mode avec une multitude d'emplois qui m'ont amené doucement à la retraite après 45 années de labeur.
Très attaché aux valeurs de mon pays telles qu'elles sont écrites sur le fronton des mairies (LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE), je milite pour défendre - et ils sont nombreux - ceux qui ont bien moins que moi.
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 30/04/2013
  • Modérateur depuis le 14/09/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 58 15441 4448
1 mois 0 65 0
5 jours 0 16 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 38 36 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Le421... Résistant Le421 29 mars 2013 19:11

    Mais la politique est incompatible avec l’idéalisme, incompatible avec la radicalisation...

    Ceci est sans appel !!
    Si vous considérez cela comme une vérité, alors, y’a un gros souci.
    Faire de la politique, ce n’est pas plaire à tout le monde.
    Faire de la politique, ce doit être au service des autres.
    Faire de la politique, ce n’est pas passer la brosse aux seuls puissants.
    Faire de la politique, ce n’est pas se renier à tout bout de champ.
    Faire de la politique, c’est voir les choses en face.

    Aussi, vous n’avez que ce que vous méritez. Des hâbleurs, des menteurs, des voleurs, des profiteurs, des amuseurs de galerie, des bateleurs de foire, etc...

    Si. Faire de la politique, c’est croire en un idéal. Evidemment, la majorité des français ne sont pas prêts.
    Alors moi je dis : « Bien fait pour leur gueule !! »



  • Le421... Résistant Le421 29 mars 2013 19:01

    Déçus ??
    Personnellement satisfait.
    Je n’ai pas perdu mon temps à écouter Hollande et le ronron tranquille du téléviseur.
    J’ai supporté Mélenchon aux présidentielles, il avait expliqué que dans la tempête, il fallait plus qu’un capitaine de pédalo, ce qui a été saisi par tous les médias pour faire le « buzz » et casser du Hollande afin d’aider le Prince à rester au pouvoir.
    Mais, je suis désolé de vous le dire, le leader du Front de Gauche avait encore une fois raison.
    Les français sont veules et peureux. Ils ont peur du changement, du vrai, de l’aventure, du risque...
    Ce qui leur faut, c’est du sûr, de la sécurité (toutes les deux phrases de tout homme politique « in », le mot revient), de l’assurance, les petits sousous bien au chaud au crédit labricole...
    De la purée sans patates, de la morue sans sel, du ricard sans alcool, etc, etc...
    C’est sûr, avec Méluche, y’avait des risques. Mais sans risque, la vie vaut-elle le coup ??
    Vous avez choisi ?? Cinq ans !! Et pi c’est tout.
    PS : Après, mettez un bon coup de Front National, ça ira mieux.
    Puis, vous finirez peut-être, comme les peuples d’Amérique du Sud dans la misère, à appeler les « spectres rouges » pour corriger le tir. Nous. Il sera peut-être un peu tard...



  • Le421... Résistant Le421 28 mars 2013 20:50

    Vous pourrez vous permettre de dire cela quand au moins le quart du dixième de ses idées auront été appliquées, et ce, en vain...
    Pour le moment, c’est du vent. Point.



  • Le421... Résistant Le421 28 mars 2013 20:42

    Et on remets des médailles à des financiers étrangers qui ont un comportement défavorable au pays France...
    Drôle de notion du mérite...
    Et personne ne s’en émeut. On appelle cela trahir son pays. A certaine époque, c’était passible de cour martiale, maintenant, on passe à la télé.
    Drôle d’époque.



  • Le421... Résistant Le421 28 mars 2013 20:38

    Je vois pas ou est la grande nouvelle... On gagne moins, comme tous les ans, il faut dépenser obligatoirement un peu plus, impossible, à moins de fabriquer de l’argent, ce qui est plutôt risqué, de faire plus d’achats...
    Si il faut, on en fera encore moins, puis encore moins, jusqu’à ce que ça pète.
    A un moment ou à un autre, il le faudra bien.
    Malheureusement, tant qu’on cassera pas tout, rien ne se fera.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité