• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PrNIC

PrNIC

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 11/04/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 121 15
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions





Derniers commentaires



  • PrNIC PrNIC 2 novembre 2016 18:10

    citation :

    il va falloir choisir ....Je choisis de voter contre les deux : je voterai donc « Blanc »


  • PrNIC PrNIC 11 décembre 2015 15:48

    un site « action » pour contrer la novlangue

    http://chevaliersduguet.free.fr/



  • PrNIC PrNIC 11 décembre 2015 13:48

      



    Le vocabulaire est le véhicule de la pensée, celui qui maîtrise les mots maîtrise le raisonnement. Supprimer du vocabulaire des mots qui permettent de critiquer le système en place permet de supprimer la contestation. (Le rêve de tous les gouvernants comme de ceux qui ont le pouvoir. )



    Si vous vous estimez « exploité » …c’est donc qu’il y a un« exploiteur ! » 

    Mais si vous supprimez du lexique courant le terme « exploité. »
    et le remplacez par « défavorisé » vous concluez que vous n’avez pas eu de bol ! …ça devient votre problème !

     Si vous le remplacez par «  exclus », ne cherchez pas l’exclueur : ce mot n’existe pas. l’exclus sans exclueur doit chercher en lui même les raisons de son exclusion.. Si vous êtes exclus, chômeur, sans papier, sans toit c’est de votre faute, et pas de la responsabilité de quelqu’un d’autre ……qui n’est plus nommé, qui n’existe plus !


    Depuis George Orwell « 1984 », chacun de nous constate que cette novlangue (ce langage détourné) s’étend de plus en plus : les couleuvres à avaler « en douce » ont tendance à s’accumuler….même avec un type « normal » !

    Petit inventaire  : Si vous réagissez devant le scandale de la « privatisation » de certains services publics, la Gauche libérale vous calmera en parlant plutôt de "cessions d’actifs publics«  : c’est plus digeste qu’une » GAUCHE qui PRIVATISE " !

    Vous faites parti d’un « plan de sauvegarde de l’emploi » ? C’est quand même mieux qu’un plan de licenciement, non ? (Je vous rassure  : c’est la même chose ….sauf que le mot « licenciement » implique  qu’il y a quelqu’un qui licencie ! …



    Qui, maintenant, est contre les " réformes structurelles de compétitivité "…….. ? Personne ! … Précisons la suite : réformes qui cachent d’aligner votre salaire sur celui de votre homologue indien  ou du fameux plombier polonais …


    Incroyable, vous avez du mal à boucler vos fins de mois, mais petit capitaliste vous nous cachez que vous avez un « capital humain » ? ( Oxymore : essayer de penser au« capital » et ensuite à « l’humain » ….ok, c’est possible ! Essayez ensuite de mettre les deux ensemble : vous voyez quoi comme idée ? Rien ! C’est fait exprès :

     la novlangue vous conduit à ne plus pouvoir « penser » ….vous n’êtes plus très loin du « temps de cerveau cocalisé » à la sauce TF1)

     là je ne risque rien : je suis juste sous la vidéo protection

    C’est un fait que « vidéo surveillance » avait un côté « pénétration dans votre vie privée » , il fallait donc en novlangue inventer une autre perception : ce fut donc « vidéo protection » à la sauce Hortefeux ….Seulement comme tous les nouveaux mots trompeurs vite oubliés s’ils n’ont plus d’ effet soporifique , celui ci est déjà enterré en 2014 : Toutes les vidéos baptisées« de protection » que les médias nous ont ressassées à propos de tels faits divers , nous prouvent que cette fameuse protection est nulle ….
    Par l’expérience, les gens annulent donc une idée trompeuse pour revenir à la définition originale : ce sont des vidéos qui surveillent et qui peut être serviront a posteriori à arrêter un voleur ou un fou ! On est bien d’accord : elles sont inutiles à l’égard des honnêtes gens qui se demandent donc bien pourquoi ils sont quand même filmés ! ….à méditer !

    Cette sagesse de ceux qui savent ne plus se laisser enfumer, est peut être bien la porte de sortie pour échapper à ces matraquages de langage qui ne sont que propagande !


    Comme ce n’est pas la langue du peuple , mais bien celle des décideurs , des politiciens , des médias et des publicitaires , je vous souhaite d’être vigilants en 2016 pour ne pas vous faire avoir par

     « employabilité » ( contre le droit du travail ) - flexisécurité ( contre la sécurité de l’emploi )- consensus ( c’est quoi la lutte des classes ? ) - fracture sociale (ça se soigne avec un plâtre ?)
    Reconduite ( toujours à la Frontière pour ne pas dire « expulsé ») - tolérance zéro ( réservée aux petits délits : les truands de la Bourse ou des banques ont une tolérance à plusieurs chiffres ) -Ethique ( pour une morale de circonstance ) - Réforme ( pour casser des droits acquis ) -antisémite ( confondu souvent avec antisioniste ) - rigueur ou redressements des comptes publics  ( à la place d’austérité ) - Rolex ( signe de réussite à laisser sans regret aux publicitaires ) -néolibérale ( dernier avatar du capitalisme pas du tout « néo » )- retour sur investissement ( le profit fait vilain ! ) - jeunes issus de l’immigration ( islamistes en puissance -expression jamais collée sur le dos des enfants de portugais , ou de chinois ) - "identité nationale« ( rien à voir avec France terre d’accueil ) -  »cas social" ( là , personne n’y peut rien )- Vous aurez droit avec le PdG de total au « massage » de la roche pour l’extraction du gaz de schiste ( ce qui est quand même une pommade bien plus agréable que le mot « fracture  », non ?) -« valeurs universelles » ( Plus ils en parlent , moins ils les vivent ) - "Service public concurrentiel"  (autre oxymore qui conduit à la mort lente du mot « usager » : on ne peut pas être à la fois usager et client ) ou des phrases du type :  "Après consultation des partenaires sociaux nous lancerons une restructuration"( qui veut dire : On n’est bien obligé de se taper un comité d’entreprise avant de lancer des licenciements)- 

    et enfin si vous entendez à la radio ou à la télé " il faut dire la vérité aux Français " , installez vous et prenez notes  pour débusquer les faux « réformistes » : ceux qui se montrent révolutionnaires ou modernes mais qui ne font qu’employer la « vulgate néolibérale » : la langue de l’Empire qu’ils manient pour décrire les réalités de notre monde , langue parfaitement adaptée aux intérêts de l’oligarchie et de la finance ! ….(Pour ce qui est de vos intérêts à vous ……… !)

    La novlangue vous invite à ne pas prendre la vie ...par les épines ! Vous devinez maintenant pourquoi ?

    Ouvrez l’ oeil …ou plutôt ouvrez bien vos oreilles pour repérer  les épines qu’ils nous destinent …en douce !


    Pierre NICOLAS 26400 DIVAJEU



  • PrNIC PrNIC 11 novembre 2015 13:48

    @nadi

    j’ai voté « blanc » à la présidentielle chirac le Pen , c’est à dire « CONTRE les deux » ....
    j’ai voté « blanc » à la présidentielle Sarkho holland , c’est à dire « CONTRE les deux » ....

    Je ne suis pas étonné de voir TOUS les PARTIS hurler contre ce « CONTRE » ....et pourquoi donc ?



  • PrNIC PrNIC 11 novembre 2015 13:41

    citation à rectifier par ......Aucun parti, aucun projet ne répond aujourd’hui à mes attentes et c’est pourquoi je ne renoncerai pas à mon droit de vote et je voterai donc « BLANC » car s’abstenir c’est être ni pour ni contre et surement pas un vote « contre » l’offre politique restreinte .

    Quand on voit comment les députés ont boté en touche pour que le vote « blanc » ne soit pas considéré comme vote « exprimé » , on devine leur peur de se voir tous rejetés ou parfois élus sans etre majoritaires ....

    L’abstention fait bien rigoler ces « élus installés » ....

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité