• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ibraluz

Ibra pour Ibrahim, fondement du monothéisme occidental : au moins trois générations de paix en Palestine, sans rois, ni Etat, une utopie biblique, probablement... Mais l’idée est forte et convie les bonnes volontés à fouiller, chacune, ses propres racines, jusqu’à celles de l’Autre... ou comment fidélité accrue envers soi-même ouvre au dialogue... Il ne s’agit donc pas de concession, mais de clarté : luz, en conséquence, et les juifs instruits en leur religion goûteront, ici, le souterrain de la démarche... Il eût été formidablement vain d’y revendiquer un ego INSEE. Un peu de culture, beaucoup de sable, de vent et d’espace, juste assez de temps pour un suivi, hebdomadaire ; malheureusement : pas plus ; des débats. Et Dieu, certes, connaît les limites et l’intention !
Cette dernière allusion exige cependant, pour la clarté des débats, plus de précisions sur mon point de vue. De racines franco-bretonnes, pluriséculaires ; monothéiste, formé au catholicisme, épuré au taoïsme laïcisant, voire anarcho-libertaire, réalisé, enfin, en islam et vécu, le plus souvent maintenant, en Mauritanie ; celui-là est peut-être suffisamment surprenant pour susciter quelque différence de potentiel entre les bornes de notre agora. Sachons tous en profiter pour y affiner les nuances de nos jugements respectifs, c’est à dire : gagner en humanité, tous ensemble, dans notre diversité plurielle...

Tableau de bord

  • Premier article le 11/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 50 227
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites






Derniers commentaires



  • ibraluz 9 octobre 2006 17:28

    à Zorglub

    « L’Islamiste dit que l’Islam est paix et tolérance et que celui qui dit le contraire, ben, on lui casse la gueule ». Tu as pompé ça sur BHL ? Il y a une quinzaine d’années, au cours d’un débat télévisé en Espagne avec Garaudy, notre Bazar de l’Hotel de Lyon s’était écrié, tant écrasé par la verve de son « faire-valoir » : « Je vais te casser la gueule ! » ça avait bien fait rire...



  • ibraluz 9 octobre 2006 16:44

    Oh, purée de gigoudaine ! Bientôt vingt ans à bouffer sable et sueur, quand giroles et framboises vous tripatouillent, vous, chaque automne, les papilles ! Fatalement, on n’a plus tout à fait les mêmes repères... Bon appétit en tous cas, et cum spiritu tuo, comme dirait Papi...



  • ibraluz 9 octobre 2006 15:37

    Je ne résiste pas, Demian et consorts, à vous livrer ce petit xième degré, à distiller, probablement...

    C’est l’histoire de deux amis qui marchaient dans le désert. Je ne sais le motif : toujours est-il qu’ls se disputèrent et que l’un gifla l’autre.

    Ce dernier, endolori mais résolument muet, se baissa et écrivit sur le sable :« Aujourd’hui mon meilleur ami m’a filé une sacrée baffe ». Ils continuèrent à marcher en silence jusqu’une oasis où ils décidèrent de se baigner, histoire, sans doute, de se rafraîchir les idées. Or celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva. A peine remis de ses émotions, celui-là entreprit de graver sur une pierre :« Aujourd’hui, mon meilleur ami m’a sauvé la vie ».

    « Tu écris beaucoup ces temps-ci », gouailla son collègue, « là sur le sable, ici dans la pierre. Et demain ? »

    L’autre répondit : « les vents du pardon », répondit l’autre, « effacent facilement la blessure inscrite sur le sable. Mais les joies méritent une toute autre mémoire... »

    Salut et bonne journée !



  • ibraluz 18 septembre 2006 19:25

    au voyageur En tant que musulman, j’aurais plutôt attribué à Mohammed - P.S.L.- la réponse : « Entre les deux, Ta Vérité balance »...

    Et si la Vérité de Dieu est écrite dans le Saint Coran, la lecture des hommes est, certes, toujours relative... On en voit, notamment sur Agoravox, des myriades d’exemples...



  • ibraluz 18 septembre 2006 13:14

    au voyageur

    Sacrée liste ! Même non exhaustive, elle rappelle des réalités... Cela dit, merci pour ton intention, dont l’expression ne risque pas de m’offenser : je ne comprenends pas l’anglais ! Bon voyage et à la prochaine...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité