• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 109 754 1112
1 mois 0 8 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 39 39 0
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 21 avril 2018 22:17

    @Luc-Laurent Salvador
    Merci des références. Je connaissais le documentaire de Blanrue et Tiel. Je le trouvais effectivement très bien fait. Il me semble cependant qu’ils ont « fait » d’autres documentaires qui reprennent des thèses plus discuttables sur le plan révisionniste et négationniste ....dont je me souviens plus exactement. Il est évident que si une opinion est taxée, à tort ou a raison, de révisionniste principalement en ce qui concerne la Génocide Juif, la spirale du silence se met, à priori et de suite, en mouvement...ce qui nuit à une approche objective et nuancée des autres poitns de vue, des autres problèmes. Pour ce qui est des peuples Juif et Tutsi, le rapprochement que certains font me semble plus un raccourci de l"histoire justifiant des extrapolations plus que douteuses sinon fumeuses. Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 21 avril 2018 14:13

    @phan
    Il est effectivement difficile de comprendre le rôle de chacune des parties prenantes au drame du Génocide des Tutsis au Rwanda. Mais il est aussi difficilement compréhensible que l’Opération Turquoise, même si elle a été à deux doigts d’être une intervention militaire française, soit une complicité de génocide alors que c’est Bernard Kouchner (tendre ami d’un des bras droits de Kagamé : Rose Kabuyé, trop tôt disparue) qui en a été le premier initiateur. Kagamé lui-même n’a-t-il pas déclaré qu’il avait fait prisonniers (de guerre) des soldats français... mais qu’il les avait libérés dans le cadre d’un « gentlemen agreement ». Etaient-ils, ces soldats français, des complices d’un « Gentlemen Genocide" ? Il faut aussi se souvenir que Mitterrand aurait dit : « les Français ne le savent sans doute pas, mais nous sommes en guerre avec les Etats Unis... » Cela fait réfléchir...mais n’explique pas tout...Merci de votre commentaire en espérant connaitre votre, point de vue exprimé plus explicitement. Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 19 avril 2018 21:14

    @phan
    Merci du commentaire.
    Il est fort probable que le rôle de certains de nos politiciens a été plus ou moins trouble. Car il ne s’agit pas exclusivement, pour nos élus, de défendre une éthique, une attitude morale, mais également de « comprendre » la complexité de la situation en fonction de nos propres intérêts immédiats en terme de retombées financières, électorales ou, à l’opposé, de reconnaissance d’honnêteté...... et cela à tous les niveaux que nos femmes et hommes politiques occupent assez péremptoirement, suivant notre scrutin...... Mais la valeur totalement absolue, de la souffrance des femmes ; des enfants, des vieillards qui ne sont pour rien dans ce qui nous « oblige » à les condamner conformément à nos « critères », à nos « valeurs » .... celle- là est indépendante de nos propres convictions théoriques .... elle n’est mise en balance, trop souvent, qu’avec nos propres intérêts personnels et immédiats. Je suppose que ceux qui sont mieux placés que moi pourront vous donner une réponse convaincante. En effet Judi Rever n’aborde pas cet aspect de la tragédie des Grands Lacs Africains .Bien à Vous.



  • Bertrand Loubard 19 avril 2018 17:52

    @Luc-Laurent Salvador
    Merci du commentaire. Je crois qu’il faut pouvoir parler ... même, éventuellement se tromper et se corriger par après si nécessaire .....
    Les informations que rapporte Judi Rever sont très certainement fort bien documentées. Elle a suivi l’évolution de la tragédie des Grands Lacs d’assez près, depuis 1996....soit plus de 20 ans.
    Ces investigations lui ont valu des menaces de morts extrêmement précises dans plusieurs pays africains et européens, tant et si bien que lors d’un séjour en Belgique elle fut mise sous protection rapprochée de la Sureté de l’Etat (voiture blindée et gardes du corps 24h/24h jusque dans son hôtel = niveau 3 de la menace : « possible et vraisemblable » venant de l’Ambassade du Rwanda en Belgique !!!!).
    Les intérêts en jeu sont fabuleux pour trop de « gens » encore en vue sur les plans politiques et pour ceux qui sont membres des gangs maffieux. Tant que ces gens seront « actifs », ils auront trop de liens.... « Too big to fail » et la spirale du silence pourra poursuivre son ascension......Judi Rever tente comme d’autres de rendre hommage à la mémoire de toutes les victimes de la barbarie....Pourvu qu’elle soit entendue.



  • Bertrand Loubard 9 avril 2018 21:55

    Je suis étonné du peu de réactions et du peu de votes....Bug dans les robots gérant le forum ? Ou bien pire « Trolls » qui conduisent l’« opinion » ????

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité