• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 109 753 1112
1 mois 0 12 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 39 39 0
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 5 avril 2018 22:14

    @MUSAVULI
    Merci pour la référence à Didier Tauzin. Boutros Boutros-Ghali ex-SG de l’ONU et Willy Claes, ex-Premier Ministre belge et ex-SG de l’OTAN ont dit que les USA étaient responsables à 100% de ce qui s’était passé au Rwanda. En 1990, alors qu’en Belgique le Palais (le Roi Baudouin – Opus Dei) était favorable à une intervention « en défense » d’un « partenaire injustement agressé (suivant des « accords de coopération absolument légaux en justice internationale »), les « hommes politiques libéraux » belges, avec à leur tête un certain Jean Gol (en quête d’une virginité pré-électorale) se sont opposés à ce qui aurait pu stabiliser la situation dans un contexte de négociations (d’ailleurs déjà en cours avec le HCR pour le retour des expatriés Tutsi). Faut-il rappeler que déjà à cette époque « Jean Gol Ministre de 1981 à 1985 avait décidé de faire accorder par le Gouvernement belge « des privilèges tombant sous des protocoles secrets avec Israël. » qui, à la Chambre, pour la toute première fois, ont été confirmés en..... 2017 !!!!! » ?
    On peut remarquer qu’actuellement, les hommes politiques belges, Louis Michel (nouveau Protocole Européen de Kimberley), Didier Reynders (Jean-Pierre Bemba + la Ministre de la Justice Annemie Turtelboom), Armand De Decker (Ordre de Malte - Patokh Chodiev) œuvrent à la « mise en application des procédures d’amnisties fiscales pour des milliards d’euros au détriment de l’Etat Belge, mais en fait couvrant, « peut-être », quelques autres problèmes plus graves encore du côté des diamantaires anversois...
    En 1994, en France, ont été bloquées les initiatives qui auraient probablement pu arrêter en quelques jours le Génocide.
    Faut-il que, chaque fois que les amis du peuple Rwandais sont en difficulté par rapport aux défections dans les propres rangs du dictateur Kagamé, les attentions soient détournées comme elles l’ont été par la propagande depuis le premier octobre 1990 et ce jusqu’à ce 24ième anniversaire de l’assassinat d’Habyarimana ?
    Réfléchir à ces coïncidences, relève-t-il d’un délit contre les lois mémorielles ????
    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 5 avril 2018 11:51

    @MUSAVULI
    Merci de votre commentaire. Il est évident (selon moi : citoyen lambda) que Michael Hourigan (Dieu ait son âme) avait apporté des éléments suffisants pour orienter l’évolution des procès TPIR à Arusha. Mais qui en parle encore, en dehors des gens qui se sentent concernés, ceux qui estiment que la vérité doit être dite ? Même pas Louise Arbour malgré ses dernières “déclarations tardives et même pas contrites” : « Kagamé government blocked criminal probe” (The Globe and Mail : News, 26 October 2016).
    Quant à l’administration (Clinton, entre autre), il faut des faits précis. Car l’Administration, ce n’est pas clair, c’est flou, c’est personne et tout le monde. Par contre certains ont apportés leurs pierres à l’édifice avec bien entendu des nuances et des liens indirectes, plus ou moins discrets, avec l’administration Clinton. (Et cela continue aujourd’hui par un soutien inconditionnel à Kagamé). IL faut citer les faits mais également citer les noms et avec un minimum d’indices, car le diable réside dans le détail...... (Dallaire n’aurait-il pas que serré la main d’un « détail de l’histoire » ?). Citons pèle mêle et sans exhaustivité : John Shalikashvili, David Rawson, Madeleine Albright, Pierre-Richard Prosper, pour les nationaux US de l’époque. Pour leurs proches de la « Communauté Internationale Amie des Peuples » jusqu’à aujourd’hui : Louis Michel, Tony Blair, David Cameron, Benjamin Netanyahu... et autres valets du Clan Clinton ....Le nombre de compagnies multinationales et leur patrons orbitant dans les mouvances Clinton-Soros-Buffet-Gates est quasiment impossible à estimer .... Mais elles se retrouvent toutes dans les constellations des pilleurs du tiers monde .....
    La question « à qui profite le crime ? » ne peut que renforcer une conviction, quand assez de preuves ou quand un faisceau d’indices concordant sont réuni pour constituer une base d’analyses détaillées des faits se basant sur les réponses aux 5 questions en W : « WHAT, WHEN, WHERE, WHO and WHY » à chacune desquelles il faut ajouter le « HOW ? »
    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 4 avril 2018 21:03

    @JC_Lavau
    Merci pour le lien. Musavuli a en effet une très bonne et très complète connaissance des dossiers touchant l’Afrique des Grands Lacs et ce depuis plus de 25 ans. Il est évident que la stratégie du clan des « faucons démocrates » dont les H. et B. Clinton sont les fers de lance, est très importante dans l’ensemble de la tragédie rwandaise. C’est peut-être la raison pour laquelle « on » ne peut (et on ne veut) pas trop dévoiler ce qui se passait réellement dans les coulisses du génocide, les retombées pouvant « gêner » les pouvoirs politiques en place à cette époque, aux USA, en G-B, en France, au Canada, en Belgique et en Israël. Ce qui est cependant caractéristique ce sont les liens qui ont subitement été tressés entre le « pouvoir rwandais de Kagamé » et toutes les multinationales anglophones Nord Atlantiques + Israël, aux dépens non seulement des « intérêts français » en Afrique Centrale, mais aussi de la population locale elle-même . Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 4 avril 2018 20:23

    @JC_Lavau
    Les questions auxquelles j’aurais aimé avoir une réponse ou un avis sur leur opportunité ne portaient que sur des événements « pré-turquoise ». Pour ce qui est de la période « turquoise », j’espère qu’on aura bientôt une explication complète, exacte et précise de la part des autorités françaises. Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 4 avril 2018 18:51

    Merci du commentaire, bien que je n’en comprenne pas « trop vraiment » la forme symbolique et/ou le caractère ésotérique. Toujours est-il que si vous avez des propositions de réponse aux questions que je me pose (et que je poste sur des Forums, des Blogs et des sites) depuis quelques années déjà (sans résultat), cela me ferait plaisir que vous m’en fassiez part. Bien à vous.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité