• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

prolog

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 242 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites





Derniers commentaires



  • prolog 20 février 2015 22:52

    @Jean Keim
    pas sur qu’on ait lu le même lien alors mais je suis d’accord avec tout ce que tu dis.
    Localement, se nourrir c’est possible mais en ville peut être pas. Pour la viande, on peut en faire un peu chez soi. Les vaches par contre, il faut vraiment de l’espace.
    Je sais pas si l’idéal serait de produire individuellement.
    Actuellement, on a un système de production et de distribution de nourriture très performant. On l’a rendu sale en y torturant des animaux et en y dealant des produits chimiques. Si on arrive à rendre dégueulasse toutes les bonnes idées, le problème doit venir d’ailleurs,non ?



  • prolog 20 février 2015 17:18

    @Luc-Laurent Salvador
    Ah et sinon, parce que l’expérience m’a permis de voir ca. Il y a une grande différence entre l’envie de manger et la faim. Ca parait peut être basique mais j’avais pas remarqué.
    Et aussi j’ai constaté qu’il fallait beaucoup moins de légumes pour être rassasié si on les mange crus (4 fois moins je dirais, au feeling).

    Et sinon, félicitations pour le déchaînement que tu as créé. C’était voulu ?
    En présentant la chose comme une épreuve difficile mais bonne pour ton futur, il e pouvait en être autrement. Il y a beaucoup de déclinaisons de la ou les raisons qui nous poussent à accepter que certains de nos congénères crèvent de faim. En mettre une en avant comme ca, c’est aussi un acte de guerre, même si tu as des arguments qui sont difficilement réfutables.



  • prolog 20 février 2015 16:54

    @Jean Keim
    Salut Jean,

    on se connait pas c’est vrai mai ce genre de lien me surprend de ta part :). Comparer la production de viande en prenant en compte uniquement les bêtes élevées et la production de céréales en prenant en compte le défrichage et autres désagréments des installations, ca ressemble aux études dont on commande le résultat (c’était un peu mon taf avant).

    Tout ca sous la houlette d’un « éthicien » (merde ! :) ) qui semble à même de dire qu’une souris en liberté toute sa vie puis empoisonnée souffre plus qu’un kangourou en captivité puis abattu. Sérieux...

    On n’est pas obligé de cultiver comme ca. Ni d’élever les bêtes ainsi. On n’est pas obligé de contraindre un paysan à acheter de semences qui ne repoussent pas. On n’est pas non plus obligé de tous se mettre à brouter uniquement de l’herbe, ni de manger de la viande. Mais pour ca, faut discuter. Et ca c’est mauvais pour l’égo et le porte feuille.

    Les chiffres et les études de ce genre ne sont utilisés que pour esquiver le dialogue, c’est dommage.



  • prolog 20 février 2015 09:24

    @joletaxi
    un peu hargneux votre journaliste :). En même temps, « être la mode » c’est pas synonyme de « faire des sous en mentant un peu » ?

    Difficile de dire si la permaculture est plus ou moins efficace que d’autres méthodes. comme d’hab, ca dépend de la manière de compter et on fait dire ce qu’on veut aux chiffres.

    La culture sur butte est intéressante pour moi, feignant et un peu tire au flanc :
    Creuser et pailler les buttes est un gros travail mai on peut le répartir un peu quad on veut. Une fois paillé, le jardin n’a pas besoin d’intervention, ou très peu, du coup c’est confortable.
    Et l’an dernier, où il a plu un peu (toutes les deux semaines environs), je n’ai pas arrosé du tout et j’ai eu une récolte correcte. En plus je trouve ca nettement plus joli qu’un champ.

    Je pense que si on compte en kg de légume par m2, c’est moins bien que l’agriculture actuelle. Si on compte en kg par heure passée, ca doit se rapprocher. Si on compte en kg de légume par kW consommé alors la permaculture doit être loin devant. A nous de choisir.

    .



  • prolog 20 février 2015 08:57

    @Luc-Laurent Salvador
    mes poules ont beaucoup de place pour se trouver à manger mais il faut compléter avec du maïs ou du blé. On peut donc voir ça comme une concurrence aux culture vivrières c’est vrai, et c’est à garder à l’esprit.

    Mais c’est aussi vrai que respirer prend de l’air aux autres. Je n’en déduis pas que je vais arrêter. J’exagère exprès mais ces logiques nous mènent dans des réflexions dont on n’aura jamais le fin mot et on a vite fait de lâcher ses résolutions si elles ne sont motivées que par ca (exemple l’horrible fable du colibri ;) ).

    Par contre, comme toujours, si on y voit un intérêt personnel, c’est plus facile à tenir. Et il y en a beaucoup, mais c’est propre à chacunl. perso, je conseille avant tout de limiter les consommations de pâtes et de farine blanche (digestion, allergies, angines, voire acné), mais je suis pas médecin.

    bon régime en tous cas :)

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Psychologie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité